[FANFIC] The last age : Cataclysm

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Jeu 26 Avr 2012 - 13:28

Et voila, je vous présente ma seconde fan-fiction en espèrant qu'elle vous plaira.
Elle est la suite de la première :
http://halocreation.superforum.fr/t5049-fanficles-pirates-du-dernier-age-termine
Voici donc le résumée de la première et le descriptif des personnages:

Résumé «Les pirates du dernier âge »

Spoiler:
Notre histoire commence par la fin d’une autre :
Alors que l’arche s’apprête à être détruite, Johnson se réveille dans la salle de contrôle, surprit d’être toujours en vie, « Dazzle Forge Editor » une mystérieuse machine forerunner lui explique que c’est grâce à l’ADN Flood qui est en lui.
Tandis que l’anneau explose, Dazzle emmène le sergent avec lui à travers le temps dans une faille spatiotemporelle.
Ils se retrouvent sur terre dans le complexe du surintendant de Mombasa alors que l’invasion covenant fait rage au dessus de leurs têtes.
Ils rencontrent alors Xalight et Flywa deux élites accompagnés de Koda et Spike deux écorcheurs, tous secrètement hérétiques.
Johnson parvient à les convaincre de rejoindre son camp après les avoir sauvé d’un groupe de Brutes.

En fuyant le centre de données ils rencontrent par hasards Mulan un drone ami de longue date de Koda et récupèrent une élite mise hors de combat par des brutes.
Grace à un warthog et une mongoose, ils quittent Mombasa par un pont, attaqués alors par un scarab, ils parviennent à s’en emparer grâce à une manœuvre de diversion.
Une fois à bords, ils s’aperçoivent que le scarab avait un ordre prioritaire.
Obligés de mener l’assaut contre une base humaine pour éviter d’attirer l’attention des troupes covenants, ils découvrent que le but la mission n’est rien d’autre que de capturer le docteur Catherine Hasley pour l’obliger à activer un artefact.

Alors qu’ils parviennent à se faufiler avec « discrétion » à l’intérieur de l’installation, ils apprennent que l’élite qu’ils avaient secourue était Amelka, nièce du maitre d’armes de Xalight.
En chemin pour trouver leur objectif, après la capture du docteur halsey, ils sont interceptés par dazzle qui leur révèle qu’il est le gardien de l’artefact.
Cet artefact n’était autre qu’un vaisseau d’origine possiblement forerunner d’une envergure colossale, caché sous terre, «L’ombre de la Faucheuse ».
La désactivation des verrous de sécurité entraine la téléportation du groupe entier, scarab comprit, dans le gigantesque vaisseau qui prendra alors son envol en s’extrayant du sol.
Peu après l’escouade O.D.S.T. Delta, qui avait assisté à la capture du docteur Halsey, parvint également à monter à bords suite à une manœuvre hasardeuse.
S’apercevant que Johnson faisait équipe avec le groupe d’Alien, ils prendront finalement son partit.
Mais, alors qu’ils étaient sur le chemin de la passerelle de « l’ombre de la faucheuse » ils furent attaqués par des parasites plus effrayants que nature.

Leurs ennuis ne faisaient que commencer : en effet, la flotte covenant avait laissée quelque vaisseau pour entamer la vitrification de la terre.
L’unité hétéroclite décida alors de tenter un assaut depuis l’intérieur du vaisseau amiral covenant commandant cette flotte.

Pour qu’ils puissent accomplir leur objectif, Dazzle mis à leur disposition de l’armement technologiquement avancé, une bombe et des Aldurv.
Après s’être téléportés dans le vaisseau l’équipe mena une offensive rapide vers le circuit de refroidissement du réacteur.
Ils furent interceptés par un groupe covenant qui avait préparé une embuscade.
Sauvés par leurs Aldurv, ils comprirent que ceux-ci était en fait un appareil qui a la capacité de régénérer son porteur dans une certaine mesure.
Ils finirent par se séparer en plusieurs groupes, Koda posa la bombe mais celle-ci explosa bien plus tôt que prévu entrainant une course folle pour la survie.

Surfant sur une gigantesque vague de fluide de refroidissement, à l’aide d’un bouclier rapace Koda retarda le pire jusqu'à que Mulan le sauve in extremis.
Poursuivis par une armée de brutes en jetpack, Koda et Mulan furent alors récupérés par leurs camarades qui s’étaient emparés d’un phantom.
La course poursuite qui suivit se solda par un crash.
Alors que les brutes s’apprêtaient à les achever, un tsunami de fluide de refroidissement s’abattit sur tout le monde, Hérétique et covenants sans distinction.

Dazzle, pendant ce temps, avait mit en pièces le reste de la flotte à l’aide des canons de l’ombre de la faucheuse, puis il téléportât l’ensemble du groupe à bord, sauvant leurs vies.
Il leur racontât alors que la flotte covenant s’était entre-déchirée (ce qui était bien sûr un mensonge) et avoua qu’il suivait leur progression depuis le début grâce à des micros drones.

Alors que l’équipe se remet des événements des derniers jours, Johnson décida qu’ils devraient tenir un journal pour L’O.N.I. à l’aide des micros drones.
Désormais Johnson, Dazzle, Xalight, Koda, Amelka, Flywa, Mulan et Spike seront connus comme les pirates du dernier âge covenant.

Descriptif des personnages :

Spoiler:
Johnson : -Espèce : Humain.
             -Ancienneté : Vétéran.
             -Arme favorite : Sniper.
            -Aspect psychologique : Marines jusqu’au bout des ongles.
              A une certaine tendance aux remarques piquantes.
             -Compétences : Tireur d’élite, conduite de véhicule, combat en apesanteur, infiltration et soins d’urgences.
             -Remarques particulière :
             Ne va nulle part sans ses fameux cigares  « sweets williams ».
             Son syndrome de Boren, résultant du projet ORION, l’immunise contre l’infection par les Flood, dont il a néanmoins gardé quelques facultés.
             Il est celui qui a le plus d’influence sur le comportement du groupe juste avant Spike et Flywa.
             Historique : Combattît aux côtés du Spartan 117 depuis les évènements de Reach jusqu’à sa « mort » sur le Halo nouvellement créer par l’Arche.

Spike :    -Espèce : Ecorcheur.
            -Ancienneté : Inconnue.
            -Arme favorite : Inconnue.
            -Aspect psychologique : Perspicace et insaisissable comme une ombre.
            -Compétences : Botaniste, ingénieur, physicien, chimiste, stratège, biologiste, médecin, historien et mécanicien.
            Parle aussi de nombreuse langue et possède une grande connaissance de la cartographie de la galaxie.
            Autant dire que c’est un véritable génie.
            -Remarques particulières : Beaucoup de rumeur courent à son sujet.
            On dit qu’il a déjà ressuscité des mort ou même qu’il peut percevoir les manœuvre de ses ennemis.
            Il semble avoir un objectif bien précis.
            -Historique : On sait que son passé est lié à celui de Flywa et Koda.
            Il retenu prisonnier le docteur Hasley à Grande Bontée pendant une certaine période.
            Récemment il a laissé en cour son programme de recherche pour se cacher parmi les forces covenant d’invasion de la terre; ses motifs restent inconnus.

Flywa : -Espèce : Elite.
          -Ancienneté : Vétéran.
          -Arme favorite : Epée à énergie.
          -Aspect psychologique : Poète et sage, il est le genre de personne sur qui on peut toujours compter.
          -Compétences : Maitre du terrain, stratège, leader né, Arts martiaux, tireur d’élite, guérilla.
          -Remarques particulières : Bras droit de Johnson, Flywa possède une connaissance de l’Histoire très étendue et une remarquable capacité d’adaptation.
          Membre du clan O’Nassa il est respecté par ses amis et craint de ses ennemis.
          Bien qu’il adhère aux projets de Spike, il semble bien s’entendre avec le docteur Hasley.
          -Historique : Flywa possède un lourd passé qui pèse sur sa conscience.

Dazzle : -Espèce : Sentinelle.
           -Ancienneté : Une centaine de milliers d’années.
           -Arme favorite : Inconnue.
           -Aspect psychologique : I.A.
           -Compétence : Télékinésie, Forge, Piratage.
           -Remarques particulières : Possède un sens de l’humour dangereux.
           -Historique : Dazzle sait sans doute ce qu’il s’est passé depuis l’époque où furent crées les Halo mais refuse d’en parler.

Fù :       -Espèce : Grognard.
            -Ancienneté : Vétéran.
            -Arme favorite : Ses poings !
            -Aspect psychologique : Hyperactif, Bourrin.
            -Compétences : Maitre d’arme, As de la survie, arts martiaux.
            -Remarques particulières : Fù est le seul grognard connu qui puisse respirer sans recycleur de méthane.
            Il possède une force physique colossale et une résistance sans égale.
            Sa renommée est grande et lui a valu de nombreux surnom : « Brise-montagne », « L’invincible », « le démembreur », ou encore « dents de fer » car il est même capable de manger de la pierre.
            -Historique : Fù est originaire d’un clan u goy particulier « le Poing de fer » dont il est devenu le chef après avoir vaincu l’armée des 10 000 Croc noirs (Il s’agissait d’un corps d’armée d’élite constitué de brutes réputées pour leur férocité au combat).

Amelka : -Espèce : Elite.
           -Ancienneté : Recrue.
           -Arme favorite : Lance cérémonielle du clan Uzuka.
           -Aspect psychologique : Indépendante et fière elle ne mâche pas ses mots.
           -Compétences : Art de l’évasion, Infiltration, Sabotage, arts martiaux, Soin d’urgences.
           -Remarques particulières : Ses disputes avec Xalight sont fréquentes depuis qu’il est devenu le disciple de Fù.
           Dans le groupe son silence est légendaire, elle peut parfois passer des jours entiers sans ouvrir la bouche, ce qui est sans doute dut au sort tragique de son clan
          -Historique : Orpheline depuis le jour où son clan s’est fait massacré devant ses yeux, elle fut sauvée par Flywa puis recueillie par Fù qui l’éleva comme sa fille.

Mulan : -Espèce : Drone.
          -Ancienneté : Inconnue.
          -Arme favorite : Fusil à pompe.
          -Aspect psychologique : Passionné et courageux son dévouement en étonneront plus d’un, ainsi que la poigne de fer dans un gant d’acier qu’il utilise parfois pour se faire entendre.
          -Compétences : Infiltration, Arts martiaux, Soin d’urgence, Expert en armement et démolition, Pilote, Survie en milieu hostile, combat en apesanteur.
          -Remarques particulières : Comme tous les drones Mulan peut voler et ne craint pas les radiations.
          Ses sens et son agilité ainsi que sa force physique sont très développés.
          -Historique : Viel ami de Koda, il a combattu à ses côtés à maintes reprises.

Xalight : -Espèce : Elite.
           -Ancienneté : Recrue.
           -Arme favorite : Répéteur plasma.
           -Aspect psychologique : Esprit de compétition, aime faire des blagues.
           -Compétences : Pilote (toute catégories confondues), Stratège, Art martiaux, Ranger, Expert en véhicule, Survie en milieu hostile, combat en apesanteur.
           -Remarques particulières : Peut survivre en autonomie totale dans un milieu hostile aussi longtemps qu’il le souhaite.
           Génie de la mécanique.
           Son véritable talent se dévoile dans l’Espace.
           -Historique : Orphelin depuis sa naissance, il a est devenu le disciple de Fù alors qu’il était encore très jeune.

Koda :  -Espèce : Ecorcheur.
          -Ancienneté : Inconnue.
          -Arme favorite : Absolument toutes !
          -Aspect psychologique : C’est un beau bordel la dedans !
          -Compétences : Expert en armement et démolition, Tireur d’élite, pilote, Infiltration, Arts martiaux, Combat en apesanteur, Assassinat.
          -Remarques particulières : Génie du combat, aime bien balancer des piques en toutes circonstances.
          Comme pour Mulan, ses sens, son agilité et sa force physique sont très développés.
          -Historique : Frère de Spike et vielle connaissance de Mulan et Fù.

Xur :    -Espèce : Inconnue.
          -Ancienneté : Inconnue.
          -Arme favorite : Inconnue.
          -Aspect psychologique : Inconnu.
          -Compétences : Inconnues.
          -Remarques particulières : Semble avoir une dent contre notre groupe.
          -Historique : Se battit contre Spike à de nombreuses reprises, pour des raisons indéfinies.

Nkatza : -Espèce : Elite
           -Ancienneté : Vétéran
           -Arme favorite : épée à énergie
           -Aspect psychologique : Inconnu
           -Compétences : Inconnues
           -Remarque particulière : Commandant en chef de la flotte covenant présente sur Trinity.
           S’est allié à Xur dans un but bien précis.
           -Historique : Membre du clan ‘Mdama, Vielle connaissance de Jul’Mdama.



THE LAST AGE : CATACLYSM



Archive 343 vkf : Préoccupés par leur guerre, humain et covenants n’ont pas patrouillés leurs frontières extérieures depuis près de 30 ans.

Fous que nous étions, nous n’avons pas vu venir le désastre qui s’annonçait.

Deux espèces engagées dans une lutte sans merci et dont l’ombre s’étend sur notre galaxie.

Si jamais elles nous atteignent nous seront balayés tel la poussière par une lame de fond.

Et nos créateurs s’éteindront.


Prologue
Spoiler:


2552, Quelques jour après les évènements de l’arche.

Un homme seul dans le désert.
Le sable, brulant, crissant sous ses pieds, sentir la crosse usée de son bon vieux magnum, le vent gonfler doucement son tricot texan.

La ville est déserte, l’homme encore jeune se remémore son aspect d’avant : les enfants courant dans la rue, le rire des femmes s’échangeant des potins.

Une silhouette en contre jour vint obscurcir ses souvenirs : le massacre, les pillages, les viols, les enfants …

La silhouette stoppât sa marche à un demi-jet de pierre.

-Tu va payer pour tes actes, Steve ! Cracha l’homme.

-Payer pour quelques bâtards, tu vas un peu loin. Susurra celui-ci.

La main de l’homme se crispa sur la crosse de son révolver.

Ils commencèrent à se tourner autour puis s’arrêtèrent, ayant échangés leurs positions.

Un long moment passa dans la chaleur moite du désert puis un linge taché de sang porté par le vent traversa l’espace qui les séparaient.

Et ils dégainèrent.

PAN !
Voir Steve sur le dos, son sang s’infiltrer dans le sol, son dernier soupir …

COUPEZ !

Le caméraman se tourna permettant d’admirer un cinquantenaire à la pilosité grise, au teint for rouge avec de robustes lunettes de vue pare soleil et une jeune femme à l'air embarrassée, abrités sous un parasol.

Le réalisateur hurla, depuis son siège, dans son mégaphone avant que celui-ci ne lâche :

-George tu as oublié de tirer et ta mort n’est pas crédible, on aurait dit un calamar cuit vif à la plancha, et toi Jack …

-Stop ! Merde, c’est chiant à la fin, ça fais 50 fois qu’on rejoue cette scène, je pisse la
sueur et le sol me crame le dos !

La jeune femme confirma : -Il a raison, c'est votre cinquième mégaphone aujourd'hui, les autre sont déjà cuits!

Jack en profitât.

-Ouai ! On veut une pose et même si ce film est prioritaire, moi je veux un verre d’eau et après on reparlera de mon
augmentation.

Le réalisateur pétât un plomb :

- Taisez-vous ou je vais EXPLOSER !!!

WOOSH

Double bang supersonique.

Jaillissant de
derrière le cinquantenaire et l'enveloppant, un tourbillon de sable dévastât la zone de tournage renversant les décors holographiques, projetant l'équipe de tournage et disparut dans le lointain.

Le réalisateur, à peine décoiffé, tendis la main, remis la casquette qui tomba dessus et se gratta la barbe.

-Pitié ne me tuez pas ! Implora George

Ignorant l'acteur gémissant le réalisateur rejoignit le caméraman.

-Vous avez filmé?

-Oui, au cas où pour les scènes coupées, on sait jamais.
-Montrez moi ça;

Visionnant la bande, le cinquantenaire sentit son cœur accélérer ses battements, ancien marine, il savait exactement quoi faire.
-On remballe tout! Ordonna-t-il.
»Henry prévenez le commandement qu'un objet non identifié se dirige vers Mombassa.


Sur l'image la superstructure d'un immense vaisseau forerunner était visible.

Chapitre 1 : Pied à terre

Spoiler:
Au centre de commandement pour la défense de la terre, le personnel prenait une pose bien méritée après trois décennies de guerre sans merci.
L'ambiance était à la pose café et aux mots croisés; les collègues de travail bavardaient tranquillement tout en surveillant d'un œil distrait leurs consoles de commandes.
Le caporal Stanley jouait au solitaire en sirotant sa tisane lorsqu'un message s'afficha sur l'écran. Il posa sa tasse et l'ouvrit.


Classification : Priorité Alpha


Objet : O.V.N.I.

Message : Un vaisseau non identifié se dirige vers Mombassa.
Contact non covenant.

Autre(s) destinataire(s) : Amiral Hood Commandant en chef de la flotte de l'U.N.S.C.


Le soldat recracha sa tisane, moitié par le nez et balaya d'un revers de la main gauche les objets qui encombraient sa table.
Il déploya la console qui contrôlait les systèmes de défense, notamment les missiles TPF et écrasa le gros bouton rouge.

Dans le CCDT la discussion
s'orientait vers le tout premier film en tournage depuis l'invasion covenante.
L'alarme retentie.
Mots croisés? Piétinés!
Tasse de café bouillantes? Brisées! Douleurs et brulures? Hurlées!

L'amiral Harper mit 2 bonnes minutes à calmer tout le monde qui se tenait en joue avec un véritable arsenal sortit de nul part.

Un technicien apparut alors que tout le monde se ruait vers sa console.
L'amiral, qui l'avait toujours vu comme un type sans histoire, louchait à présent sur la mitrailleuse lourde qu'il tenait à bout de bras.
«Et dire que j'ai toujours considéré les covenant comme des bourrins.»
-Mon amiral ! Un vaisseau non-identifié s'approche de la base.
Contact non covenant. Mon amiral ! Lui dit-il.

-Préparez le comité d'accueil ! Ordonna l'amiral à un marine qui se tenait en retrait.
Le marine acquiesça et disparut.





Rapport
de combat

Notes
personnelles



*
* *
Koda :


« Johnson a dit qu'on allait voir ses chefs et que les messages du genre «nous venons en paix» seront considérés comme une invitation à ouvrir le feu.


Alors c'est moi qui conduis. Ce truc est hallucinant, j'ai juste à penser pour tirer...

Ah non ! Je ne voulais pas détruire ça !

J'espère que ce n'est pas important. »







* *

*
-Putain de mongols de merde ! Ma grande muraille !








*

* *
Koda : « Oups ! »







* *

*
L'amiral Harper, resté au centre de commandement pour la défense de la terre, était occupé à ronger ses ongles lorsqu'il rencontra Johnson qui le salua.

L'amiral lui rendit son salut puis en faisant de même avec l’élite et l'écorcheur à sa gauche, il lui dit: -Ah, repos sergent, je voulais justement vous parler.

Il parut tout à coup réaliser l'énormité de la situation et bondis en arrière.

-Sergent  Johnson ?  Vous êtes mort sur l'arche, c'est quoi ce foutoir?!






Rapport de combat
Notes personnelles


*
                                                                                           *  *
Spike :


« Vu la dernière bêtise en date de Koda, Johnson a insisté pour que je l’accompagne à sa place.
Je lui laisse les commandes 2 minutes puisqu’Halsey était sans surveillance et lui, il détruit un monument.
J’en viens parfois à me demander si c’est vraiment mon frère ou juste le bouffon de service.
Flywa a insisté pour mettre le cap sur son monde, l’amiral a accédé à sa demande à condition que l’escouade delta retourne à son poste.
Le docteur Halsey reste à bords pour « étudier le Shadow  », mon œil, elle nous larguera sur une planète hostile à la première occasion.
Après avoir lutté pendant des jours contre une armada de formulaire, de paperasse et de dérogation qui aurait fait peur à une I.A., nous sommes désormais libres de partir pour shangeilieo’s.







* *

*
Le mess était plein à craquer, on pouvait voir des officiers, de simples marines et des ODST.
Le jeune qui prenait les commandes leva les yeux vers son énième client et regretta aussitôt de l’avoir fait.

Devant lui se tenait Xalight, écrasant avec son casque de ranger.
Il abattit son poing sur le bar.
-Manger !
Le préposé lui remplit le plat d’une main tremblante et couru se réfugier en cuisine.

-Xval, tu étais vraiment obligé de demander comme ça ? Le sermonna Amelka lorsqu’il vint s’assoir à la table qu’on leur avait allouée.
-Non mais c’était marrant.

Mulan revint alors avec son plateau et une pipe à la bouche.
Koda qui avait gardé le silence depuis qu’il avait provoqué la destruction de la grande muraille de chine, rompit son vœu de silence :
-T’a trouvé ça où ?
-Johnson me l’a filé. Répondit le drone.

-Maintenant que tout le monde est là, j’ai quelque chose à dire. Annonça Spike.
»Alors voila, le voyage vers shangeilios va durer 5 jours vu que l’on va devoir faire quelques petites escales mais je vous rassure, on ne va pas s’ennuyer.
Il est évident que notre bon docteur Halsey nous prépare quelque chose pour relever un peu le gout du voyage et de mauvaises rencontres sont à prévoir.

Johnson le relaya :
- Vous ferez quoi, une fois sur shangeilios ?
-Je pense que je retournerai suivre l’enseignement de maître Fû. Déclara Xalight.
Il se tourna ensuite vers Amelka et celle-ci pouffa :
-Mais bien sur que je viens, idiot. Dit-elle en lui claquant le dos si fort qu’il faillit s’étrangler.
-Pour ma part je resterai un peu à bords et je suppose que Koda et Mulan viendront avec moi. Dit Spike
Ceux-ci opinèrent.
Les regards se tournèrent ensuite vers Flywa, celui-ci prit son temps pour répondre.
-J’espère rentrer chez moi et oublier toutes les fautes que j’ai commis.

Un bref silence suivit ces paroles.
-Bon, ça, c’est fait, déclara Koda, maintenant on mange, on a une longue route demain et j’ai la dalle !

Chapitre 2 : Les ennuis commencent.
Spoiler:










*

* *
Amelka : Vous êtes sur que ça enregistre ? Et pourquoi c’est à moi de parler ?

Xalight
: Parce que tu ne l’as pas encore fait.

Spike
: ça tourne, on la laisse seule.

Amelka
: (soupir) Bon on a embarqués dans le Shadow à l’aube, on s’est manger le mur
arrière de la passerelle lorsque Dazzle a mit les gaz, passant en sous-espace.
Il parlait de mauvais calcul d’inhibiteur inertiel mais je suis sure que c’était encore une de ses blagues ; il y avait déjà l’humour noir, lui il a révolutionné l’humour pas drôle, catégorie : mortelle.
Heureusement qu’il n’a pas mieux « raté » ses calculs sinon on serait à l’état de fresque.
Johnson a parlé de le démonter avec un tournevis rouillé lorsque le scarab l’aura digéré.
Après 13h de voyage nous nous somme arrêtés pour la première escale prévue par Spike.
Il a fallu attendre 2 h supplémentaires pour que Dazzle sorte du scarab, intact mais puant à mort.
Il nous a téléporté à l’emplacement du site que Spike voulait voir, une sorte de pyramide en pierre grise.





* *

*

La porte de quinze mètres de haut était en acier doublé de céramique, fabriquée et agencée avec une précision dont seules les machines sont capables, et des gonds de vingt centimètres d’épaisseur.
Devant la porte Koda et Mulan cherchait un moyen de l’ouvrir :
- La tronçonneuse ne va même pas l’égratigner.
-Un tir de scarab va juste la nettoyer.
-En plus on l’a laissé dans le Shadow.
-Fait chier !
-Dazz, la porte.
Un torrent de lave traversât la porte la reléguant au stade de flaque sur le sol.

-Je dois dire, dépositaire, déclara-t-il, en survolant les débris, que la visite des organes digestifs de cette créature s’est révélé être une expérience passionnante.
-Ah.
-Je vous montrerais le documentaire que j’ai créé à ce propos.
-Non merci, ça ira.

Ils empruntèrent un escalier qui descendait jusqu’au cœur de la pyramide.
-Rappelle moi le but de l’escale, Spike. Demanda Mulan.
-Cet endroit est l’œuvre d’une race technologiquement avancée inconnue et cette arène renferme quelque chose de dangereux que je compte neutraliser.
-Comment tu sais tout ça ? L’interrogea Koda
-C’est marqué sur les murs ! répondit son frère
-Tu lis un langage d’une race dont tu n’as jamais entendu parler !?
-Ceci est une fresque.
-Ah … ouai !

Ils s’enfoncèrent de plus en plus profondément dans un dédale de couloir obscur dont le style parvenait à inquiéter davantage que l’atmosphère des lieux.
Koda se fendit tout de même d’une remarque :
-Qui est l’autiste qui a conçu ça !? Ca fait quatre fois qu’on tourne à gauche !

Ils parvinrent à une salle de belle taille seulement occupée par un autel et des amas de cadavres dans les coins.
-De l’ombre vient la lumière. Se prononça Flywa.
-Quoi ?
-C’est lugubre. Lâcha Amelka.
Spike s’approcha de l’autel, lequel était composé de trois supports disposés en étoile sur lesquels reposaient 3 cadavres.
Sur l’autel était écrit quelques lignes de runes dont Spike fit la lecture :
-« Que leurs noms soient sanctifiés, ils ont donné leurs vies pour que la chasse puisse commencer. »
Une approximation de ce qui est écrit que j’ai obtenu en me basant sur une langue morte terrienne.
-Comment tu savais que c’était de l’humain ? demanda Xalight puis il regarda les cadavres, tous des restes d’humain.
»Ah j’ai comprit.
-Tu connais des langues mortes de notre planète Spike !? l’interrogea Johnson.
-J’ai…

Une longue plainte aiguë en provenance du couloir traversa la salle.

Les armes furent aussitôt sorties et pointées avec les yeux sur le couloir par lequel ils venaient d’arriver.
-Tu vois quelque chose, Koda ? Demanda Johnson
-Négatif mais j’entends : nombreux, exosquelette, 2 mode de déplacement, bipède et quadrupède, clairement hostile.
Mulan haussa un sourcil à la dernière remarque.

-Le bruit de la bave qui tombe, répondit-il à la question tacite, quoi qu’il en soit ils sont encore loin.
-Amelka et Dazzle cherchez une sortie, Xalight et Flywa empilez des cadavres devant l’entrée, Spike … fait vite, je préfère pouvoir poser la bombe avant qu’ils ne nous tombent dessus. Réagis le sergent.
Les Deux élites commencèrent leur macabre besogne en silence pendant qu’Amelka et Dazzle sondaient les murs, la première avec ses mains, le deuxième avec ses scanners.

Spike s’interrompit brutalement.
-Un problème ?
-Les humains sur l’autel sont encore en vie.
Mulan se pencha sur ceux-ci.
-Je sens quelque chose … de pas normal ! Prévint-il, Spike, passe en vision thermique.

-Alors ? On peut les sauver ? S’enquit Johnson.
-Ils ont un être vivant non identifié à l’intérieur, une sorte de parasite, d’après les blessures de l’hôte je dirais qu’il est passé parvoie orale de façon forcée.
Il semble incuber dans l’estomac avant de prendre la forme finale qui est sans doute en train de nous foncez dessus.
-Trouvé ! Annonça Amelka en appuyant sur la pièce centrale de l’autel.
Une trappe coulissât dans le sol derrière celui-ci, dévoilant un couloir étroit qui descendait en pente.
-Ca devient vraiment craignos par ici ! Les avertis Koda.

Ils s’échappèrent les uns après les autres par le passage dérobé, Amelka en éclaireur et Flywa en arrière garde.
Après cinq bonnes minutes de cavalcade ils débouchèrent sur une immense salle ou on aurait put caser un porte avion.
D’énormes statues étaient aligné de par et d’autre, semblant former une haie d’honneur pour les visiteurs.
Ces silhouettes tenaient des lances et étaient caparaçonnés des pieds à la tête.
-Sympa les dreadlocks ! Commenta Koda en passant sous un des guerriers de pierre.
Au fond de la salle une sorte de coffre trônait, richement décoré.

-Il doit y avoir quelque chose d’intéressant là dedans. Annonça Spike en prenant la tête.
Click !
-Attention ! Cria le sergent.
Avec la vivacité spécifique d’un écorcheur Spike bondit de 6 mètres en avant échappant au piège qui se referma sur les autres.
Amelka bascula dans le vide, Koda la rattrapa par les pieds et fut rattrapé par Xalight tenu par Mulan lui-même tenu par Johnson.
-Vous savez que vous êtes un peu lourds ! Maugréa ce dernier.
-Le poids de la bêtise ! Ajouta Flywa en venant prêter main forte au marine.

Ils allaient les remonter lorsqu’Amelka dit :
-Pouvez lâcher ya de l’eau en bas et un genre de tunnel.
-Mais c’est un piège ! S’insurgea Mulan.
Un nouvel hurlement retentit derrière eux.
-Vive les pièges ! s’exclama le drone en se laissant tomber.

Johnson les lâcha et s’agrippa avec Flywa à Dazzle qui les portât de l’autre côté.
Ils franchirent en courant la distance qui les séparaient du coffre, l’ouvrirent et fourrèrent son contenu dans un sac avec précipitation.
Ils rejoignirent Spike et s’engagèrent dans le premier couloir qu’ils trouvèrent.

Tout en courant Johnson parlait dans la radio : -Au rapport ! Ca va, là dessous ?
Il lança vers Dazzle : -Je les aie perdus !
-Ils vont bien je les suis sur le radar. Le rassura celui-ci.
-C’est Xalight qui a la bombe, espérons qu’ils penseront à la poser.
Pendant ce temps nous allons leur préparer une position de repli.


Chapitre 3 : Terminacube.
Spoiler:



Chapitre 3 : Terminacube.


Mulan se retourna juste à temps pour voir la trappe piégée se refermer.
Chute interminable dans l’obscurité puis il se crasha dans l’eau.
Un courant puissant l’avala et le propulsa en avant, le maintenant sous la surface et  l’envoyant heurter un mur, il suffoquait, cherchant la moindre trace d’air.

Il comprit allait se noyer.

NON ! Je… refuse… de… CREVER ICI !

Il planta profondément son fusil-tronçonneuse dans le mur et s’y agrippa, en s’en servant comme appuis, il parvint à crever la surface.

Il toussa, cracha toute l’eau qui avait failli le tuer.
Savourant ses première bouffées d’air pur, il regarda où il était : une sorte d’égout avec de l’eau propre.
Un circuit de refroidissement pensa il avec horreur, s’il n’était pas insensible aux radiations, il serait sans doute mort à présent.
Etre un drone a des avantages.

Alors qu’il chercher une sortie des yeux, Amelka s’accrocha de l’autre coté du conduit.
« Après réflexion, ce n’est pas un circuit de refroidissement sinon Amelka n’aurait pas survécue. »

-Amelka ! Ça va ? S’enquit-il
Elle lui fit signe que ça allait.
-‘Chier ! Nager, c’est bon pour les humains !
Elle releva la tête et dit :
-Il faut sortir d’ici.
-Solution 1: on retourne en arrière.
Solution 2 : on se laisse entrainer par le courant.
Solution 3 : on attend de crever.
-C’est une solution ça ?! S’insurgea-t-elle
-Pas vraiment, plutôt une option.
Il avait à peine fini sa phrase qu’un puissant courant arriva et les arracha du mur.
Il n’eu même pas le temps de jurer.



Pendant ce temps, dans un sombre couloir.
-Je n’y vois rien ! S’énerva Xalight en tâtant le mur
-Moi ça va. S’amusa Koda
-Par les anneaux !
BAM ! BAM !

-CRETIN ! Pourquoi tu m’as tiré dessus !?!
-Tes yeux… c’est normal cette lumière verte ? Demanda l’élite surprît.
-Dans le noir, c’est normal.
-Je t’ai prit pour un de ces monstre, c’est flippant.
-Il parait qu’ils t’injectent un poison mutagène qui t’inflige d’horribles souffrances pendant des heures et te transforme lentement en l’un des leur. Souffla Koda, la lueur de ses yeux s’accentuant.

-Arrête ça !
-Tu crois que ça ira pour Amelka et les autres ? l’interrogea l’écorcheur.
-Je n’en sais rien mais Amelka sais se débrouiller et Mulan ?
-Quoi « Mulan » ?
-C’est un drone, nager c’est presque impossible pour lui. Expliqua l’élite.
-Tu ne le connais pas, il ne peut pas crever comme ça.
-Pourquoi pas ?
-Je n’ai pas réussi à le tuer.

Le silence régnât quelques instants puis Koda fit halte :
-Ceux qui on construit cet endroit n’ont même pas été fichu d’installer des toilettes ! S’insurgea Koda
Pars devant, je vais pisser.

Xalight continua tout seul, tourna à droite et pénétrât dans une pièce.
Il ne s’en aperçut pas immédiatement à cause de l’obscurité, c’est l’écho produit par ses pas qui l’en avertit.



Rapport de combat
Notes personnelles

*
* *

Xalight : Ca ressemble à un piège.
Non ! Merde … avec Koda dans le coin les pièges vont tous s’activer !
Il faut l’empêcher de…


* *
*
-Hey pourquoi t’avance plus ? T’a peur ? fit Koda en lui flanquant une bourrade.
Surprit Xalight fit un pas en avant.
« Criic » fit le sol.


*
* *
Xalight : Si on sort vivant, je le tue !


* *
*
Et la machinerie s’ébranlât : un mur coulissât et ferma le couloir d’où ils venaient occultant les dernières parcelles de lumière.
Un ramassis de cliquetis, sifflements, grincements annonçait qu’il se passait quelque chose autour d’eux sans que Xalight puisse deviner quoi.

A défaut d’information il regardât Koda, attendant qu’il lui dise ce qu’il voyait.
L’écorcheur anéantit tout ses espoirs en une seule phrase.

-J’espère que tu sais jouer à Space Invader parce que voila le boss de l’édition collector.

Et la lumière fut : ils étaient dans une pièce close entièrement blanche.
En face d’eux, rendu inaccessible  par un genre de bouclier, un cube qui flottait a 1 mêtre au dessus du sol, les contemplait avec une expression neutre.

-On dirait un genre d’ordinateur c’est sans doute lui qui contrôle le piège ! Comprit le sangheilis.

Ils reculèrent quand une lumière bleue sortit des yeux et de la bouche du « cube » et balaya la salle.
En les traversant la lumière passa au rouge et pas besoin d’être un génie pour comprendre ce que ça impliquait ; dans tout le règne animal, rouge signifie : danger.

Soudain, deux barreaux laser sortirent des murs, un du côté droit et un autre du côté gauche et commencèrent à balayer la salle à hauteur de genou.
-On est pris en sandwich ! Plaça Koda comme si c’était naturel.
-Non l’expression c’est pris en tenailles ou en étau.
-sauf que j’aime les sandwiches donc ce sera en sandwich.
-c’est quoi un sandewishe ?
-Sandwich, c’est un pain de céréales coupé en deux avec à l’intérieur la garniture que tu veux.
-Qui a inventé ça ?
-Les humains.
-Va savoir pourquoi ça ne m’étonne pas !

A 10 mètres un ordinateur se demandait s’ils allaient crever en parlant de cuisine.

Alors qu’ils reculaient le plus loin possible, de la poussière leur tomba dessus, se jetant en avant, ils virent un bloc écraser l’endroit où ils se trouvaient une seconde plus tôt.

-Une presse hydraulique ! Toute la salle est piégée !
Xalight ne chercha pas à savoir où Koda avait put voir une presse hydraulique, il se détourna et tira une rafale de trois balles sur l’ordinateur.
Les projectiles firent fondre le visage inexpressif, pourtant les lasers poursuivirent leur route.

Alors l’IA cubique pivotât, dévoilant une face horrible.

-Oulla ! Tu l’as mis en colère.

Deux piliers émergèrent du sol et déployèrent des barreaux lasers à hauteur des épaules.

Koda fit un roulé-boulé et lâcha un tir de suppression qui détruisit le visage hargneux.

Le cube pivotât à nouveau présentant un faciès espiègle.
Deux faces détruites, il en reste 4 pour un cube. Pensa l’élite.

Une boule sortit du plafond et généra d’autres lasers qui se baladaient dans des directions aléatoires.
Ensuite des haut parleurs jaillirent des coins de la salle et diffusèrent de la musique.
-Oh, alors ça c’est fun ! C’est pas un remix de tetris ? On se croirait presque en boite de nuit. Se réjouit Koda.

Xalight déglutit, ça commençait à faire beaucoup de lasers pourtant il les évitât avec autant de dextérité que les autres.

Alors que les faisceaux mortels menaçaient de l’encercler, Koda détruisit la boule, lui offrant un temps qu’il mit à profil pour tirer dans la troisième face.

Le cube pivotât, leur offrant un cocktail d’émotion créé en croisant la roue de la fortune avec le jeu de la torture.

Les barreaux laser et les piliers rentrèrent dans le sol.

Que va-t-il arriver maintenant ? Est-ce la fin ou le début de quelque chose de plus dangereux ? Pensa sombrement l’élite.

Des sortes de rails bleutés sortirent du mur derrière l’IA.
L’expression de cette dernière était froide et calculatrice,  des sueurs froides se firent ressentir.

Un des rails passa de la couleur bleu à rouge et le coup partit avec la vitesse d’une balle de fusil.

Ils se jetèrent à plat ventre et le tranchoir laser trancha un bout du casque de Xalight.

Celui-ci était conscient que c’était la fin, il ne pourrait pas en éviter un deuxième.
Le cube ricana ; 2 rails passèrent au rouge ; Koda partit comme une flèche ; Xalight ferma les yeux.



L’impact résonnât contre les murs.

En rouvrant les yeux, l’élite constata que Koda avait stoppé la course folle des hachoirs laser avec deux de ses dagues à énergie provoquant un flot d’étincelles.

Tremblant sous l’effort, l’écorcheur n’allait pas tenir longtemps.
La force de la machine le repoussait en arrière irrésistiblement.

Paniqué Xalight hésitait, dans son esprit des visions de cadavre tranché côtoyait celles de sang versé.
Calme-toi petit.
Retrouvant son calme il agrippa sa dernière grenade plasma à sa ceinture et la lança sur le coin arrière-supérieur gauche du cube.

L’explosion de la grenade effaça les trois dernières faces.

Le cube tombât par terre et se liquéfiât, puis les hachoirs laser disparurent.

-Prend ça sale … euh… SALE CUBE ! Se vengea Koda.



***
Quelque part un voyant clignota.

L’être se leva, le coupa enclencha un bouton jamais utilisé depuis la création de la pyramide puis se dirigea vers la sortie.

Prêt à frapper.


***
-Je t’aurais bien proposé un verre Koda si les murs n’étaient pas en train de se rapprocher pour nous écraser.

Celui-ci passa la salle au peigne fin et finit par s’exclamer :
-Là ! Ta grenade a fragilisé la paroi!
-Holà ! Moi, je ne passe pas par les murs !
-On fonce !

L’écorcheur piqua un sprint, l’élite le suivi malgré ses épaulières qui éraflaient les murs.
Plus de temps !
En courant ils tirèrent sur le mur qui se gonfla, il céda et ils passèrent au travers…


…pour tomber dans la rivière souterraine.


Chapitre 4 : Abus de géométrie
Ce chapitre contient des passages susceptibles de heurter la sensibilité de jeunes lecteurs.

Spoiler:
Certain disent que, dans un labyrinthe il faut toujours tourner dans la même direction, d’autres triche en passant outre les murs et le reste se fient à leur sens de l’orientation.
Ce sont souvent ces derniers que leurs proches viennent chercher à des heures impossibles, appelés à la rescousse grâce à un coup de fil.
Bien entendu la situation se complique lorsque l’on est à 200 mètres sous terre dans une pyramide en basalte avec une troupe de zombies-aliens-mutants, dont le reste de cervelle décadent, a cordialement décidé de vous bouffer.

-Qu’est ce que c’est que ce bordel ? Lâcha Johnson.
Alors qu’ils couraient dans le but de rejoindre les autres un son étrange et régulier s’était fait entendre.
Ce fut Dazzle qui répondit :
-D’après les diagnostiques de l’ordinateur central, il s’agit d’une alarme de confinement.
Les procédures dans ce genre de cas sont :
1 : la mise en quarantaine.
2 : la destruction des porteurs.
3 : l’annihilation totale de la zone.
-On a combien de temps avant qu’ils ne passent au numéro 3 ?
Demanda Johnson.
C’est alors que les murs se mirent à bouger, le plancher, à se modifier, le plafond, à s’élever.
Le couloir avait disparut ils se trouvaient dans une grande salle avec des piliers et des corridors à droite et à gauche.
-Le problème avec les quarantaines, dit Dazzle pendant que ses compagnons s’arrêtaient, c’est qu’elles sont faites pour ne rien laisser passer.
L’intérieur de la pyramide se modifie donc, en suivant un intervalle entre deux réorganisations, de cinq minute.
-Tu peux nous trouver un chemin sûr ? Demanda Spike.
-Sans doute.
-Passe devant alors et prévient nous à chaque fois que la pyramide se modifie.
-Vous êtes conscient que si nous sortons nous ouvrons la voie aux « choses », elles nous suivront sans doute à l’odeur ? Les avertit Spike.
»Par ailleurs, continua-t-il, en sortant, nous déclencheront sans doute la phase numéro 3 du plan de confinement.
Il ne faut pas oublier que quatre d’entre nous sont toujours coincé ici.
-Nous avons donc deux option, partir à la recherche des autres ou tendre une embuscade à ces tête de pioche, une fois qu’on les aura distancé. Comprit Johnson
-Il est vrai que le crane des ces organisme ressemble merveilleusement bien à des outils de terrassement primitif.
-Et on comment vous savez ça ?
-C’est pas difficile il suffit de les regarder.
Spike se retourna.

Une trentaine d’Aliens le reluquait en bavant à 50 cm.

Se retournant à nouveau, il affirma :
-C’est vrai, ils ont une sale gueule.

Dazzle annonça : « Modification ! ».
L’environnement changea, un mur les sépara des monstres et quatre autres les enfermèrent dans un cube.
La colère de Johnson monta d’un cran
-Cette pyramide commence sérieusement à me saouler, une fois sortit d’ici, je raserais tout, pierre par pierre !
Clou pour œil, et paf dans tes dents !

Alors que les 5 minutes d’attentes arrivaient à leur terme, Spike les avertit :
-Ecoutez !
Ils tendirent l’oreille mais le silence était tellement pesant qu’ils n’osaient même pas respirer.
La tension était à son comble lorsque les murs se rétractèrent, dévoilant un spectacle qui aurait fait se chier dessus un guetha en furie.
Leurs poursuivants les attendaient … mais en plusieurs morceaux.
Les mutants avaient été éventrés et charcutés avec une violence comparable à celle produite par de la cervelle dans un hachoir à steaks hachés.
Il y en avait un dont la tête éloigné de quatre mètre du corps et pourtant toujours reliée –ne rentrons pas dans les détails- pendait du plafond par les nerfs optique, ses yeux écrasés faisant office de colle.
Un autre s’était fait extraire les poumons par la bouche, malgré sa mort ils étaient pourtant gonflés ce qui signifiait que l’intestin était venu avec.
Un dernier avait littéralement été écrasé contre le mur qui offrait désormais une nouvelle fresque en relief ventant les mérite de la gastronomie.
-C’est l’heure du p’tit déj’ ! Clama Dazzle.
Et c’est là que leurs estomacs lâchèrent.


-Bon sang, qu’est ce qui les a tués ? S’interrogea Johnson.
Spike se dirigea vers un cadavre et en arracha une griffe en métal.
-Je crois qu’ils sont tombés sur un geôlier, on a eu de la chance !
-Dazzle, pirate le système de la pyramide et ouvre une sortie.
Flywa tu assure nos arrières.

Guidée par Dazzle les 3 hérétiques reprenaient confiance, priants cependant pour que le monitor ne leur joue pas une autre de ces mauvaises blagues qui constituaient sa marque de fabrique, comme de les faire courir dans un tunnel en pente avec une pierre massive et sphérique lancée à leur trousse, qui avait sans nul doute l’intention de se rouler dans leurs entrailles.
Toutefois, après l’épisode de la boule, ils ne rencontrèrent qu’un dernier piège : un dôme au milieu du chemin, ou, d’après la sentinelle, une tourelle avec détecteur de mouvement.
Flywa s’en approcha.
Aussitôt le dôme s’ouvrit comme une fleur déploie ses pétales, découvrant un demi-cylindre de la taille d’un demi-camembert  monté sur une tourelle et dont la face plane, constitué d’un genre de verre étaient pointée sur l’élite.
Celui-ci préféra reculer, sans doute le meilleur choix possible.
Le dôme se referma.
Spike siffla :
-Tiens tiens, un canon à prisme !
C’est un canon dont la puissance de tir repose sur la concentration de lumière.
-C’est dangereux ?
-Non, je ne vois pas en quoi le fait d’être réduit à un petit tas de cendre pourrait être dangereux.
-A ce point ? S’inquiéta Johnson
-Même l’aldurv ne pourrait plus rien pour vous.
-Les capteurs ont 10 mètres de portée effective.
A 10 mètre si tu avance encore je pense qu’ils tirent. Précisa Flywa
-Ok ok ! Laissez-moi tenter quelque chose. Dit l’humain
Il s’approcha à 10 mètres du dôme et, lorsque celui-ci s’ouvrit, tira dessus, les pétales se rabattirent immédiatement et les tirs rebondirent dessus pour aller se loger dans le sol.
Johnson recula et les informât :
-C’est bon ! Il suffit de passer en tirant dessus, ça se rétracte et donc ça ne peut plus nous cramer.
Ils passèrent rapidement pendant que Johnson les suivaient en vidant son chargeur sur le dôme.
Ils montèrent un escalier et Johnson se heurta au dos de Flywa.
-Qu’est ce qu’il ya encore ? grogna-t-il  en se frottant les yeux.
L’élite se détourna permettant à Johnson de voir le vieil homme qui leur souriait.

Johnson mit quelque instant à comprendre la scène qu’il avait sous les yeux.
Un homme âgé appuyé sur sa cane affichait un sourire béat.
-Euh … bonjour ? Tenta le sergent.
-Bonjour, justement je vous attendais !
-Et… comment saviez vous que nous allions venir ? Demanda Johnson, du tac au tac.
-Je vous aie sentit.
-vous avez vraiment un très bon flair alors.
-C’est pour mieux te chercher mon enfant.
Mettant de côté cette étrange réponse, le marine demanda :
-Elle est à vous cette pyramide ?
-Non non non ! C’est une prison !
-Vous avez l’air de bien connaître les lieux.
-C’est pour mieux te trouver mon enfant. Dit-il en souriant.
A ce moment Johnson remarqua quelque chose.
-Vous avez … deux mâchoires ?
-C’est pour mieux te CROQUER MON ENFANT !

Alors, son dos s’arquât et de son buste jaillit, dans une explosion sanglante, une longue tête terminée par des mâchoires effilés ; un torse chitineux aux long bras griffus.
Le mutant hurla un cri presque spectral.
Les 3 hérétiques reculèrent d’un pas lorsqu’il se mit à agiter ses griffes dans leur direction.
Puis Spike dégaina un pistolet à plasma et lui tira dans le crâne à quatre reprises.
Trop tard ! Le mal était fait.
Une demi-douzaine de hurlement fit échos à celui du vieillard.
-Bon sang ! s’exclama le sergent.
Ils traversèrent la salle en courant, gravirent un deuxième escalier particulièrement raide et long puis avancèrent sur 60 mètres.
Et tombèrent en arrêt face à 6 tourelles à prisme, de chaque coté.
-Et la tu veux leur tirer dessus ? Demanda Spike d’un ton pince sans rire.
-Dazzle, désactive ces machins. Et vite !
-Ca risque de me prendre un certain temps, mais je peux au moins faire ça. Répondit le monitor.
Une barricade d’urgence de 1,30 m sortit du sol 14 mètres avant la première tourelle.
-Spike reste ici et couvre nous ! Flywa, avec moi !
L’écorcheur acquiesça et sauta par-dessus le muret tandis qu’humain et élite se postaient en haut de l’escalier.
Les infectés en gravissaient déjà les marche par dizaine pour certain à quatre pattes.
L’idée d’un bon repas les faisait haleter, baver et crier un truck qui ressemblait à « GRaaAaalghr ! ».
Johnson écrasa la gâchette de son fusil.
Les mutants tombaient comme des mouches à présent sous leur feu croisé, certain dévalaient les marches en renversant plusieurs de leurs semblables.
Mais, malgré leurs pertes, ils ne fuyaient pas, bien au contraire, pour chaque mort il y en avait 2 qui prenait sa place.
« On y arrivera pas » pensât le marine.
Le flot semblât soudain se tarir et il reprit espoir.
C’est alors qu’une véritable nuée jaillit, il en avait partout, même sur les murs.
Spike vit ses camarades rompre les rangs et courir vers lui à en perdre les jambes.
Il n’hésitât pas face au raz de marée mutant qui surgissait de l’escalier, derrière eux et vaporisa les premiers rangs.
Johnson et Flywa sautèrent la barrière, en appuis sur un bras, et s’empressèrent de joindre leurs tirs à ceux de Spike.
Le flot fut brutalement stoppé à 6 mètre de leurs abris mais c’était un équilibre précaire.
Tout à coup un mutant fit un bond impressionnant et atterrit sur Johnson, les projetant tout les deux à 10 m de la première tourelle, qui se déploya.
Ecrasé sous le poids du mutant, Johnson tenait sa tête à deux mains pour l’empêcher de le mordre.
Apercevant quelque chose dans la gueule du monstre il recula vivement la tête.
Le monstre fut soudain projeté sur le côté par Flywa.
Bien lui en prit ; une seconde mâchoire claqua à l’endroit où la tête du sergent se trouvait une seconde plus tôt.
-Dépositaire, je risque d’avoir besoin d’un peu plus de t…mais que faite vous ?
L’élite avait laissé tomber son arme, il saisit Dazzle, coupant court ses babillages et le lança comme une balle vers les tourelles.
Celles-ci tirèrent…
…mais la vitesse de Dazzle était trop importante pour que leurs suspension hydraulique puissent le suivre.
Les tourelles se tirèrent donc les unes sur les autres.
Johnson ouvrit la bouche puis la referma.
« Le timing était parfais, la vitesse, et la visée aussi.
Impressionnant! »
-GRaaAaalghr !
Il se souvint alors que la situation n’était pas idéale pour l’admiration.
Un dernier sprint à la tête du peloton infecté et ils étaient dehors.
Dazzle referma la pyramide avant que les mutants n’en sortent.
-GRaaAaa…Sbunk ! Firent les infecté en rencontrant la porte.

Ils s’affalèrent dans l’herbe.
-Sur ce coup la je crois que je t’en dois une. Lâcha l’humain entre 2 halètements.
-Une dette n’est rien face à la mort qui n’est elle-même rien face à l’inexorable flot, c’est la plus petite chose qui est importante.
-Ce qui veut dire ?
-Oh mais ça veut dire un tas de chose, sache seulement que la dette n’existe pas et que j’ai apprécié te tirer de là.
-Nous sommes ressortit de l’autre coté de cette installation les informa Dazzle.
-Des anneaux, des pyramides, des cubes, des sphères des dômes des arches, des cylindres et des trous. Lâcha Johnson.
Je crois qu’on attire les ennuis.
-C’est une faculté spéciale de Koda.
-On a encore frôlé la mort. Confirma Spike
-C’est devenu une habitude, c’en est presque… frustrant.
Une question demeurait cependant :
-Et les autres ?



Suite de la Fanfic transférée au message suivant.


Dernière édition par notyl le Dim 4 Mai 2014 - 20:15, édité 50 fois
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par Arkalison le Jeu 26 Avr 2012 - 13:40

OUa le retournement de situation au début et la mise en scène sont super. C'est bien écrit et on y prend du plaisir à lire !
Bonne continuation !
Un granny à la pomme pour t'encourager.

___________________________

Arkalison

« Arkaniumis » vient du grec arkânos qui signifie « vert » ou du latin arcanus, qui a donné « arcane », qui veut dire « caché, secret » (et du japonais umi, 海, qui veut dire « mer ») dixit Kagami
J'étais la mer verte secrète, craignez moi toujours !
avatar
Arkalison
Administrateur
Administrateur

GamerTag : Arkalison
Messages : 1780
Date d'inscription : 07/04/2011
Âge : 22
Réputation : 184
Talent : Je suis un Licornet spécial !
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par Lunaramethyst le Jeu 26 Avr 2012 - 21:00

En terminant de lire, je t'assure que ma première pensée a été : WUT ?!

Je pense que le dernier passage est un poil embrouillé, je n'ai pas tout compris.

"Le sable, brulant, crissant sous ses pieds, sentir la crosse usée[...]" Ouïlle, le passage du début de la phrase au verbe infinitif "Sentir" est un sacré décalage, j'ai l'impression que le début du passage n'est pas en accord avec le reste.


Niveau scénario, par contre, ça semble réellement prometteur ! Ravi de te revoir dans cette partie du Forum, Notyl ^^

___________________________

avatar
Lunaramethyst
Légende
Légende

GamerTag : Solaramethyst
Messages : 4271
Date d'inscription : 25/08/2009
Âge : 24
Réputation : 472
Talent : Archiviste de l'univers Halo
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Ven 27 Avr 2012 - 10:22

C'est une figure de style. (un peu compliquée à caser j'en convient ^^)
Pour le scénario je vous rassure j'ai fait du gros.



Chapitre 5 : Plongée au cœur du mystère.
Spoiler:
Shadow of the mower blade, aile scientifique.
Le docteur Catherine Halsey, comme le pense Spike a toujours un objectif en tête.
Elle avait trompé la vigilance de Spike pendant le voyage et reconfiguré le téléporteur afin qu’il lui livre des informations sur ses « compagnons ».
Dazz étant n’y figurait pas cependant ce qui la frustrait car elle aurait aimé utiliser les informations ainsi récolté pour le plier à sa volonté.
Sa mauvaise humeur fut de courte durée devant la mine d’or qui se déroulait sous ses yeux.
Les membres de ce groupe hétéroclite présentaient tous des anomalies de code génétique par rapport aux autres membres de leur espèce respectives.
La masse d’information à analyser s’épuisa vite devant son esprit assoiffé de savoir et elle utilisa les antennes du shadow afin de pirater le réseau covenant.
Elle effectua une recherche sur Spike et ne trouva rien jusqu’a tomber sur un vieux mandat d’exécution sous le nom du chancelier Xu’r, le nom d’emprunt qu’avait utilisé Spike pendant qu’il la retenait prisonnière sur grande bonté.
Le mandat avait été honoré et Xu’r n’était plus de ce monde selon le fichier, c’était cependant faux puisque Spike est toujours en vie.
Un signal lumineux attira son attention, un message s’afficha, il ne contenait que deux mots : Sombre ascendant.
La mort de Spike approchait, le destin était en marche.
Elle éteignit son pupitre et soupira.
-Les pions sont en place, Chancelier, il est temps pour nous de manœuvrer.

Sous la pyramide, conduit d’alimentation en eau.
Sous l’eau, là où la nuit règne, on peut observer quantité d’être vivant s’étant adaptés pour survivre comme des algues lumineuse qui attire les poisson par leur lumière, ou  encore des coquille saint jacques à ventouse pour lutter contre les forts courant, avec de la chance on pourra même croiser un homard géant, strictement herbivore bien sur.
Mais les homards géants tout comme un élite et un écorcheur n’ont rien à faire dans un conduit de 6 mètres de rayon.

Balloté par le courant, malmené par les obstacles, Xalight luttait pour respirer dans la moindre poche d’air.
Il regardât autour de lui et vit Koda qui le suivait.
Le courant gagnait en force et en chaleur lorsqu’ils aperçurent une lueur violette au bout du tunnel.
Xalight réussit à faire un signe à son compagnon d’infortune.
Jeter un coup d’œil. Disait-il
C’est alors qu’il percuta une stalactite.
Sous le choc, la lanière qui retenait la bombe céda et elle fut entrainée par le courant
Chassant la douleur il tenta de la rattraper mais la force qui les entrainait était devenue si puissante qu’elle l’empêchait de nager.
A cette vitesse, s’il percutait un rocher il serait écrasé, bouclier ou pas, sans parler de la température de l’eau qui menaçait de les cuire comme des homards.
En parlant d’animaux aquatiques Xalight avisa une colonie d’escargot fluorescent, il tenta de s’en éloigner.
« C’est vicieux les escargots, comme les champignons y en a de toutes les couleurs ils ont tous l’air appétissant mais dés qu’on les goûte…souvient toi de ton oncle qui s’est fait manger de l’intérieur »

Rapport de combat.
Notes personnelles.


 *
*  *
Koda : Prenons le problème à l’envers : il faut rattraper la bombe, le courant est fort, donc profitons en !
*  *
*

Sous les yeux écarquillés de l’élite, Koda écarta bras et jambes et fut propulsé en avant à une vitesse incroyable.

*
*  *
Xalight : Il ne lutte pas contre le courant, il s’en sert pour accélérer et utilise son corps pour manœuvrer, comme un oiseau.
*  *
*

Imitant la posture de l’écorcheur, il prit de la vitesse jusqu’a rejoindre et dépasser celui-ci.
Accélérant encore, Koda lui repassât devant.
L’élite rit intérieurement, il ignorait que Koda avait l’esprit aussi combatif.
Si quelqu’un avait put les voir à ce moment là, il aurait avancé sans hésitation qu’ils étaient gravement atteints.
Pour foncer à vitesse grand V dans un milieu aquatique, sinueux, hostile et emplit d’obstacle coupant, massifs et effilés, le tout sans bouteille de plongée il faut de toute façon avoir un léger problème où être très malchanceux.

Rapport de combat.
Notes personnelles.


*
*  *
Xalight : C’est comme voler sous l’eau ! Et, quand il s’agit de voler je n’ai pas mon pareil, Koda !
*  *
*

Roulant sur lui-même, l’élite négocia parfaitement la courbe du virage et parvint à attraper la bombe.
Il se retourna pour taquiner Koda en exhibant la bombe.

*
*  *
Koda : Hey ! Champion ! Trou d’air !
*  *
*

Xalight fut alors aspiré par un conduit annexe et lâcha la bombe une fois de plus.
L’écorcheur la récupéra au passage.
Un instant plus tard il se trouvait face à un colossal appareil constitués de tubes émettant la lumière qu’ils avaient entraperçue.
Cet appareil était une sorte de générateur qui tirait un élément essentiel à son fonctionnement de l’eau.
Le courant était plus fort que jamais et la chaleur augmentait proportionnellement à la proximité des tubes.
Koda déploya un bras pour agripper le tube central, puis, effectuant un tour de celui-ci, coinça la bombe entre deux tubes, appuya sur l’unique bouton et lâcha le tube.
Il étendit un peu plus ses membres, peu importe s’il se cassait un bras ce qui allait suivre sera bien plus dangereux et incontrôlable que le simple courant et il fallait qu’il mette le plus de distance possible entre lui et l’appareil violet.
Dans une secousse la bombe explosa, Koda eut beau foncer et enchainer virage sur virage le souffle le happa.

Soudain Xalight l’aperçu, la lumière l’attirait comme un papillon.
D’un dernier coup de pied, il creva la surface, toussant et crachant pour évacuer l’eau qui était parvenu à entrer en lui, il ne vit pas tout de suite qui lui tendit la main pour l’aider à monter sur la berge.
-Bon ! Plus qu’un idiot à  remonter ! Lança une voix féminine.
-Amelka ? Mulan ? demanda l’élite.
-C’est nous !

S’ébrouant, Xalight s’aperçût qu’ils étaient à l’extérieur, près d’un lac, sans doute de l’autre côté de la pyramide.
-Holà ! On te sort de l’eau et tu nous remercie en nous trempant !
-Désolé.
-Tien, regarde on a de la visite. Annonça Mulan

Johnson, Flywa, Dazzle et Spike accouraient auprès d’eux.
-La bombe est en place ? S’enquit le sergent en arrivant.
-Je ne sais pas, je l’ai lâchée sous l’eau, Koda est toujours là bas.
-Il va falloir…

Un grondement retentit alors et des dizaines de geysers jaillirent du sol dont un juste devant eux.
Propulsé à l’air libre par la force de l’eau, Koda effectua un saut périlleux et atterrit entre eux et la pyramide.
-Je suis de retour ! dit-il, bras écartés.
La pyramide explosa et le terrain s’effondra derrière lui basculant dans un enfer pyrotechnique.
Sous l’effet de la chaleur le plumage de l’écorcheur sécha.
En voyant l’écorcheur ainsi éclairé par derrière par l’incendie, son regard féroce Xalight eu pour la première fois peur de lui.
Il émanait de celui-ci une force incompréhensible et la férocité d’un être ayant traversé les âges.
C’est alors qu’un oiseau lui chia dessus.
-Tiens tiens, un lumit à queux blanche, je les pensais tous morts. S’étonna Spike.
Koda dégaina un pistolet et tira en l’air.
-Tu viens d’éteindre une espèce ! Dit Spike avec un air de reproche.  

Rapport de combat.
Notes personnelles.


*
*  *
Amelka : J’ai cru voir Koda… non c’est juste un idiot, je suis fatiguée.
*  *
*


Une fois de retour sur le Shadow, ils mirent le cap sur Trinity une ancienne colonie humaine abandonnée dès le début de la guerre humano-covenant.
Pendant le voyage le petit groupe se restaura avec les provisions offertes par l’amiral harper.
Puis la pluparts allèrent se reposer.
Spike de son côté, verrouilla de nouveau le système après s’être que le docteur Halsey s’y était bien introduit.
Désormais l’accès était fermé et même si le bon docteur s’apercevait de quelque chose, elle ne pourrait plus prévenir ses alliés.
Spike soupira lorsque Flywa entra dans l’aile scientifique :
-Je sais ce que tu vas dire.
-Sans doute, mais laisse moi te le dire de vive voix.
Cela fait si longtemps que nous ne nous somment pas exposés.
Nous n’avons peut être pas besoin  d’en arriver là, les conséquences seront lourdes. Averti l’élite
-Nous n’avons pas le choix, Flywa, nos ennemis manœuvrent contre nous et les Akrids s’éveillent.
L’empire est menacé, il doit se montrer au grand jour, les flottes sont fin prêtes.
-Veuillez excusez mon inquiétude, frère archiviste.
-Pas de protocole entre nous, mon ami ! Votre inquiétude est justifiée. Assura Spike
»Passons à autre chose, mon cadeau est prêt, on la récupèrera sur Trinity.
Porte la, Flywa, avec elle tu seras bien plus que tu n’es actuellement,
Tu pourrais être l’équivalent d’un dieu !
C’est ton destin !
-Je ne suis pas intéressé par tant de pouvoir et je ne prétendrais pas être un dieu.
-Ecoute je que depuis ce qui s’est passé sur Elyria, rien ne va plus mais c’est notre devoir aussi triste soit il.
L’élite se redressa de toute sa hauteur.
-Ne mentionne plus jamais ce nom ! Cracha t-il.

L’écorcheur le regarda partir, désolé, et appela Johnson.
Celui-ci arriva peu après.
-Spike tu voulais me voir ?
-Oui je voulais te parler avant notre arrivée à la dernière escale.
A Trinity j’ai installé un laboratoire où j’ai laissé certaines de mes inventions.
Au cours de nos dernières mauvaises rencontrent, nous avons faillit mourir plusieurs fois.
J’ai demandé à Dazzle un meilleur équipement, il a répondu qu’il nous fournirait des tenues adaptées au combat.
-Et au sujet de l’objet découvert dans la pyramide ?
-Je l’ai passé sous plusieurs scanner, il s’agit clairement d’une spire à plasma.
C’est d’une technologie supérieure à celle des forerunners mais la pyramide semble avoir été bâtie par une autre espèce, les geôliers que nous avons failli rencontrer, pour protéger cette relique.
Quand aux mutants que nous avons croisés, il semble qu’ils aient été placés là récemment.
-Récemment comment ?
-Quelques siècles.
-Ah, oui, on les a loupés de peu, alors. Dit le sergent d’un ton pince-sans-rire.
Mais les cadavres humains qu’on a rencontrés sont plus récents.
Comment sont ils arrivés là ?
-Je l’ignore mais on dirait que quelqu’un avait prévu notre arrivée, trompé la vigilance des gardiens et fait en sorte que la population de mutant augmente de façon exponentielle.
-Qui donc voudrait donc nous tuer ?
A part ceux qu’on a tués, nous même, bien sur. Grogna Johnson
L’écorcheur se détourna pour regarder les profondeurs du sous espace.
-Je n’en sais rien.

Le sergent fronça les sourcils, Spike mentait tout en sachant que Johnson ne le croirait c’était sa façon de ne pas répondre.
-C’est si terrible que ça ?
-Oh que oui !

Chapitre 6 : Le piège se referme.
Spoiler:
De nos jours Trinity est surnommé « le monde perdu » par ceux qui sont dans le secret de son existence.
C’est sur cette planète que furent testé de nombreux projet énergétique et d’armement.
Hélas ces projets ont réveillé quelque chose qui sommeillait sous la croute terrestre.
En un clin d’œil, la colonie fut exterminée et les vaisseaux qui stationnaient en orbite ne recevaient du sol que des images brouillées et les propos incohérent des mourants.
Les transports et les sondes envoyées à la surface pour évaluer la situation furent décimés et les vaisseaux qui tentèrent une entrée en atmosphère furent abattus par ce qui semblait être des rayons lasers de forte puissance.
Toute tentative pour contacter la surface fut abandonnée et la planète fut effacée de toutes les cartes.
Quarante ans plus tard Spike installait son principal laboratoire sur cette planète.
Spike y découvrit la vérité à bien des mystères, on raconte même qu’il aurait ramené des mort à la vie, mais Spike quitta ce laboratoire précipitamment en emportant les résultats de ces recherches et dans l’absence de preuve beaucoup jugent que cette dernière anecdote tien du canular.

Le dit scientifique se tenait sur la passerelle de « l’ombre de la faucheuse » à contempler l’hologramme de son ancien laboratoire.
Il se tourna vers les tenues présentées par Dazzle à l’instar des autres hérétiques.

5 minutes plus tard, laboratoire de Spike.
Un grand rayon de lumière et ce fut la fin de la téléportation.
Cette fois seulement Johnson, Flywa et Spike mettaient pied à terre.
Seul Johnson portait une des tenues proposée par le monitor, Spike et Flywa ayant tous deux déclinés l’offre.
En parlant de cette tenue elle ressemblait plus à une armure de spartan 3 qu’à autre chose mais bon c’était toujours mieux qu’une tenue d’homme sandwich.
« Si ça peut me sauver la vie, il vaut mieux que je la porte, cependant je ne suis pas sur d’avoir besoin de tout ça ! » se dit Johnson.
Dazzle leur avait fourni, cette fois, un équipement complet et, chose rare, sans faire de mauvaise « blague » :
Johnson disposait à présent de deux arme de point, d’un fusil d’assaut standard équipé d’une baïonnette et d’un genre de lance grenade.
Pour ce qui est du corps à corps, il avait gardé son vieux couteau commando et Dazzle lui avait remis une sorte de Katana à plasma.
Sans oublier les explosifs, il en portait suffisamment pour faire exploser une montagne.
Spike de son coté avait seulement pris un révolver de gros calibre quand à Flywa, il avait emporté le marteau anti-gravitée volé qu’il trimballait depuis le coup d’état des brutes.
Ils étaient entourés d’instruments divers difficiles à identifier dans la pénombre du repaire.
-Dis-moi, Spike, il n’y a rien de dangereux ici ? Et quel est cet endroit lugubre ?
-Cet endroit lugubre, comme tu dit, est mon ancien laboratoire et tant que vous restez avec moi vous ne risquez rien.
Ni mes drones à projection d’azote liquide ni mes champignons OGM de combat ne vous feront le moindre mal, sans oublier les tourelles automatiques.
-Très drôle ! On t’a déjà dit que tu ne serais pas mal dans le rôle du savant fou voulant détruire le monde ? Grogna le sergent.
Spike eut un sourire sinistre :
-Qui sait ? Cela s’est peut être déjà produit.

Ils arrivèrent devant une baie vitrée rendu opaque par un procédé non-identifié.
Spike claqua ses mains l’une contre l’autre deux fois et la vitre se fit transparente alors que tout le laboratoire s’animait et que les machines s’allumaient.
C’était cependant la vue au dehors qui intéressait le plus Johnson et Flywa.
-Mes amis, je vous présente Trinity ! Proclama Spike.

Devant s’étalait une ville aux gratte-ciels immenses dont les milliers de vitre reflétaient la lueur du soleil levant.
A l’est s’étendait une mer parsemée d’ile dont l’eau se teintait de multiples reflets.
Au nord s’élevaient des montagnes, mastodontes de pierres enneigées qui écrasait par leur grandeur le paysage.
Au sud une forêt tropicale dense envahissait une large zone dotant la vue de belles touches de couleurs.
Un groupe d’oiseaux exotiques passa juste devant eux.
Puis Johnson regarda en bas, pas un humain ne déambulait dans la ville, cette citadelle était abandonnée et… ET…
-AU NOM DU CIEL ! S’exclama Johnson en reculant.
Spike à quelle hauteur a tu installé ce machin !?
-J’aime la vue, ça donne … un sens à mon travail. Répondit celui-ci.
-Bon sang ! J’ai déjà était larguer en module de moins haut que ça !
Je suis surprit que l’UNSC ait abandonné un monde si …
-Magnifique ? Paradisiaque ? Ne vous fiez pas aux apparences Johnson derrière cette vitre se trouve un monde dangereux et impitoyable auquel on ne peut survivre qu’en se tenant à certaines règles.
-Qui sont ? Demanda le marine.
-Oui, il vaut peut être mieux que je vous en parle maintenant :
»Règle n°1 : NE JAMAIS, EN AUCUN CAS, faire de feu !
»Règle n°2 : Ne pas hurler ou faire trop de bruit.
»Règle n°3 : Faire gaffe où l’on met les pieds.
»Règle n°4 : Ne jamais rester trop longtemps au même endroit.
»Règle n°5 : Si vous n’avez pas respecté les quatre premières règles, TIREZ SUR TOUT CE QUI BOUGE.

-Finalement je crois que vais réprimer mon envie de pique-nique !

Shadow of the mower blade, armurerie.

-Mais si tu vas t’habituer, tu va voir !
Mulan remua ses ailes et affirma :
-C’est tout de même étrange.
A l’inverse de Johnson, le drone était entouré de pièces d’armure qui flottaient autour de son corps comme si elles y étaient attachées l’avantage était qu’il pouvait ainsi ouvrir ses élytres et voler en toute liberté.
A ses coté Koda se présentait désormais avec une tunique ample noire.
Amelka passa devant eux, elle avait troqué l’armure spec ops, qu’elle avait « emprunté » pour ne pas dire volé, à un autre élite, contre la tenue proposée par Dazzle qui, elle, était à sa taille.
Elle la recouvrait des pieds à la tête et était conçue pour offrir un maximum de mobilité et de discrétion et son casque ressemblait à un masque.
Elle alternait parties souples et plaques de métal.
-Joli rendu esthétique ta tenue. S’amusa Koda.
-Parle pour toi, et Mulan ressemble à un tank.
-En fin de compte, je crois que je vais la garder ! Sourit Mulan à cette dernière remarque.
-Pareil pour moi et je m’y glisse comme dans un gant puis elle me met en valeur non ?
-Hein ?
-Hum, je suis jolie avec, non ?
Koda, l’air gêné, tenta :
-Hum, Amelka, je suis un écorcheur et Mulan un drone, les standards ne sont pas les mêmes, chez nous.
Tu ferais mieux de demander à Flywa ou Xalight.
-Pardon ?
De plus en plus mal à l’aise, il poursuivit :
-Vous êtes de la même espèce et puis, on voit bien que Xalight et toi vous êtes …
-De quoi !?
-Ah bon, si tu préfère Flywa, libre à toi.
Je ne vais pas te juger si tu préfère les élites avec un peu plus d’expérience.
Sous le regard écrasant d’Amelka, Koda se ratatina.
Mulan vint au secours de son camarade en déclarant :
-Excuse-le, il est un peu maladroit avec ces choses là.

-Vous avez terminez ? Demanda Xalight en entrant.
-Hey Xalight, on dirait un ultra façon forerunner. Fit Mulan.
-Sans doute, alors ces uniformes ? Répondit-il
-Amelka voudrait savoir si ça met en valeur ses courbes. Rapporta Koda
-Mais pas du tout !
-Je croyais que tu n’aimais pas les vêtements moulants. Fit l’élite goguenard.
- Ecoute-moi bien, tête d’enclume, je fais ce que je veux quand je veux, ne te prend pas pour Fù ! Fit Amelka, menaçante, en le plaquant contre un mur.
Puis elle sortit de la salle et la porte se referma derrière elle.

-C’est qui, Fù ?
Xalight sourit et expliqua :
-Mon maitre d’arme, un haut membre du conseil, et l’oncle d’Amelka.
-Rien que ça. Plaisanta Mulan.
-Non, il est aussi connu pour avoir vaincu l’armée des 10 000 Crocs noirs seul et à main nues, on l’appelle l’ultime survivant.
-J’ai déjà vu des tontons imaginaires plus faibles que ça. Rit Koda.
-Oh mais il existe, je ne rigole pas.
-Alors ça doit être un véritable monstre qui peut casser une montagne en éternuant. Dit Koda.
-Genre lekgolo de 15 mètre de Haut. Ajouta Mulan.
-Parce que l’armée des 10 000 Crocs noir, ce n’était pas des rigolos.
Le sourire énigmatique de Xalight s’accentua.

Ils retrouvèrent Amelka à l’armurerie.
Dazzle fit son apparition et leur détailla, bien qu’il savait qu’ils ne comprendraient pas la moitié de ce qu’il disait, les fonctionnalités de leurs tenues en leur passa un mince rayon bleu sur le corps.
-Je les activés, vous connaissez déjà le verrouillage d’armure, il est inclus en version améliorée ainsi qu’un grappin au bras gauche et qu’un thermo-transmetteur.
-Merci et excusez moi, vous auriez un chapeau pour Koda ? Demanda Mulan.
Les autres éclatèrent de rire.
-Pff, c’est ça, marrez vous. Répondit l’intéressé en croisant les bras.
-Hum, excuse nous, c’est difficile de ne pas rire en t’imaginant avec un chapeau. Se moqua Amelka.

Laboratoire de Spike.

Le contenu du laboratoire était plus remarquable encore que le paysage de Trinity.
Il recelait de merveilles technologiques, d’instrument divers, ainsi que d’une énorme bande de donnée qui suffirait à faire cracher un réseau de combat covenant.
Des espèces présumées éteintes, des créatures merveilleuses et parfois dangereuses et même…
-Nom du dentier de ma grand-mère ! S’exclama Johnson.
Flywa de son coté, cligna des paupières, surprit.
Devant eux, Perché sur un ordinateur, en totale liberté, se tenait … un flood de forme infection qui paraissait saluer l’écorcheur.

-Oh tu étais la ! Dit Spike le caressa… puis il se rendit conte de la tronche que tiraient Johnson et Flywa.
-Ah oui, hum, je vous présente Gaspard.

Johnson pensait avoir des hallucinations mais il tenta :
-Tu a… un …Flood…comme animal de compagnie ?!?
-N’est il pas mignon ?

Rapport de combat
Notes personnelles

*
*   *
Johnson : Ce type est cinglé, il va se transformer en fossoyeur et tous nous tuer !

Flywa : Combien d’autres horreurs apprivoisées nées de la haine et du désespoir cache tu encore en ce lieu, frère !?
*   *
*

Soudain le parasite, sauta à terre et couru se fondre, ombre parmi les ombres

Le bruit produit par la culasse de nombreux fusils se fit entendre.
Une voix froide et calculatrice se fit entendre :
-Avez-vous la moindre idée de combien de temps ai je attendus ce moment !?

Shadow of the mower blade, passerelle.

Alors le pont a tremblé, comme secoué par chute d’un météore.
Tout le monde s’est ramassé la figure, sans exceptions.
Mulan fut le premier debout, il jeta un coup d’œil à Dazzle pour vérifier que ce n’était une farce mais le monitor semblait inquiet et de nombreuse alarmes et signaux lumineux confirmait que la situation était grave.
-Nous sommes attaqués. S’exclama Dazzle atterré.
-A la passerelle vite ! Ordonna Xalight.
Le monitor les y téléportât.
A peine matérialisé, ils se ruèrent vers l’hologramme géant.
Dazzle leur montra, une énorme tache rouge sur le devant du vaisseau.
« Signature énergétique détectée, nature non-identifié, capteurs inefficaces »
Amelka remarqua que la planète toute entière était rouge.
La tache rouge se fit plus lumineuse et l’on vit des fragments de couleur chaude se diriger vers elle de toute part, en les absorbant la lumière se fit plus intense et ils furent projetés par une nouvelle secousse.
-Par les anneaux !
-Qu’est que c’est que cette chose ?
-C’est trop près pour les armes principales et les canon rapproché du vaisseau n’ont aucun effet !
-Merde ! Merde ! Merde !

-Tout le monde aux chasseurs ! Dazz, passe devant ! Réagit Xalight.
Ils le suivirent tous, le combat spatial c’était sa tasse de té.
Le monitor filait à toute vitesse dans les couloirs et les téléportât lorsqu’ils faillirent être emportés par une décompression.
Un coup manqua de faire tomber Mulan mais il prit appuis sur le mur pour se remettre à courir.
Arrivé devant ce qui semblait être des nacelles à la verticale, ils montèrent deux par deux : Amelka avec Koda et Xalight avec Mulan.
Les verrières se mirent en place avec un chuintement.
-Le premier poste est celui du pilote le deuxième celui de l’artilleur, expliqua le monitor sur leur affichage tête haute, comme tout mon matériel les commandes s’adaptes à l’utilisateur.

-Okay. Dazz’ c’est comprit. Ici Blue one, Prêt Blue two? Demanda Xalight en mettant son casque.
-Yeah mec. Répondit Koda
-Toujours. Rit Amelka.
-Je suis prêt. Fit Mulan.

-Renvoyons cette chose dans les profondeurs de l’espace !

Chapitre 7 : De vielles connaissances
Spoiler:
Une secousse et ce fut le calme, la verrière du cockpit redevint transparente et Amelka vit l’espace.
Jetant un coup d’œil derrière elle, elle aperçut l’ombre de la faucheuse, le vaisseau lui paru encore plus massif que lors de leur dernière escale lorsqu’elle l’avait vu les dominant depuis le ciel.
Leur assaillant devait être très puissant pour pouvoir le faire trembler alors que l’attaque d’une armada flood n’y était pas parvenue.
Examinant les commandes, elle remarqua qu’elles ressemblaient beaucoup à celles du banshee, les prenants en mains d’abords avec hésitation, puis avec de plus en plus d’assurance.
Mettant les gaz pour s’éloigner un peu du vaisseau, elle essaya la radio :
-Xval tu m’entends ?
-Sans problème ! Regarde à droite.
Tournant la tète elle vit l’élite et le drone lui faire des signe depuis leur chasseur.
-Tu maitrise l’appareil, ça va ? Et toi Koda ? Demanda-t-il
-C’est plus simple que ça en a l’air.
-Je m’en sors. Répondit l’écorcheur
-On va faire un passage en restant à distance histoire de jeter un coup d’œil. Proposât l’élite
-On te suit.
Remontant le long du vaisseau ils passèrent de l’autre coté tout en restant dans l’ombre de celui par rapport au soleil de ce système, afin de ne pas être repérer.
Lorsqu’elle vit la face avant de « l’ombre » cette vision la pétrifia.
La proue du vaisseau ressemblait à un champ de bataille, des dizaines de tirs nourris bleu auxquels répondaient des tirs orange.
Leur adversaire était énorme, de la taille d’une frégate.
A cause de la lumière crée par les tirs, elle ne put le distinguer clairement.
-Ce genre de créature est souvent peu amical. Lui dit Dazzle qui venait d’ouvrir une fenêtre pour leur parler dans l’affichage tète haute qui était intégré à la verrière.
-Qu’est ce que c’est que ça? On dirait un croisement entre un lézard géant et un insecte Demanda-t-elle.
-Je n’ai rien à leur sujet dans la base de données.
-Tu peux me dire comment elle est arrivée la !? S’emporta-t-elle.
Elle entendit l’écorcheur remuer dans son siège derrière elle.
-D’après son angle d’attaque, je dirais qu’elle vient de la planète. Répondit le monitor.
-Mais c’est impossible !
-Je me sens … bizarre. Les interrompit Koda.
Lançant un regard exaspéré à l’écorcheur elle répliquât :
-Je crois que tu viens de réaliser à quel point tu es stupide.

- Les armes classiques ne lui feront rien, vous avez vu comment les canons du vaisseau sont inefficaces. Fit remarquer Xalight
»Dazzle concentres les tirs de tes canons vers son ventre, si les tirs ne lui font rien dans l’espace le recul occasionné par les impacts est fatal.
-En clair tu veux le détacher du vaisseau et le balancer au loin ? Vérifia Mulan.
-Exactement, mais il va falloir qu’on aille lui décrocher les pattes. Leur révéla Xalight.
-Je me disais bien que ce plan paraissait trop simple. Grogna le drone.
Obliquant vers la créature inconnue, ils mirent les gaz, espérant l’atteindre avant de se faire repérer.
Pendant le temps le temps qu’ils mirent avant de le rejoindre Dazzle leur expliqua comment se servir des torpilles HE des chasseurs pour décrocher les 4 pattes de leur ennemi.
Puis il fit zoomer la vue de leur affichage tête haute et ils purent voir les tourelles de l’ombre de la faucheuse cessez le feu et pivoter pour viser le ventre de la créature puis elles rouvrirent le feu, parfaitement synchronisées et leur ennemi dut se cramponner pour ne pas être éjecté.
-En avant ! Amelka suis nous et ne nous perd pas.
Volant au raz du vaisseau, c’est en esquivant une tourelle qu’ils atteignirent la première patte.
Koda et Mulan assignés aux poste d’opérateur armèrent et lancèrent quatre torpilles chacun.
Elles s’écrasèrent pile entre les griffes de la créature et la coque de « l’ombre » décrochant sa patte.
Dépassant à toute vitesse l’énorme explosion, Amelka vit le regard brulant de leur adversaire.
Il les avait vu, il avait comprit ce qu’ils avaient en tête et il n’allait pas les laisser faire.
Dazzle modifia l’angle de tir de certaines tourelles afin de l’empêcher de raccrocher sa patte.
Mais il n’en fit rien, au contraire, balançant le membre en question il essaya de faucher les 2 chasseurs.
Xalight plongea juste à temps.
La patte frappa si près que son cœur manqua un battement.
Ils atteignirent la deuxième patte avant.
C’est alors que la créature rejeta la terre en arrière et cracha un jet de projectiles étranges qui semblait se diriger délibérément vers eux.
Se collant quasiment au vaisseau et changeant en permanence de trajectoire, ils les évitèrent tous mais l’un d’eux tombât près d’Amelka.
Ils explosèrent alors avec une formidable force.
Un peu secouée elle réalisât que le bouclier du chasseur était dans le rouge.
Koda profitât de l’instant de répit qui suivit pour lancer un autre quatuor de torpille imité par Mulan.
Une série d’explosion et la deuxième patte fut décrochée.
Finalement, dépitée, la créature renonçât et prenant appui sur le vaisseau se propulsât vers la planète.
-C’est ca, bon vent ! Rugit Mulan.
-Bon sang ! C’était quoi ce truc ?
-Je ne sais pas mais on a eu de la chance qu’il n’ait pas eue plus qu’un petit creux.
-Ce n’est même pas logique. Soupira Amelka
-Parce que tu trouve logique qu’une créature géante et invulnérable se propulse d’une planète pour attaquer un vaisseau en orbite basse pour rayer la peinture du vaisseau en question, histoire de marquer son territoire ? S’énerva Xalight

Après un petit instant de flottement Xalight tenta :
-Bon ben j’imagine qu’on à plus qu’a …
Croisant les commandes et réduisant sa vitesse il se retrouva à l’envers par rapports à sa position précédente.
Un banshee spatial passa en trombe à l’endroit où il se trouvait une seconde auparavant.
Surpris dans son approche il n’eu pas le temps d’échapper aux canons meurtriers de l’élite.
Traversant le nuage laissé par l’explosion du banshee, il vit que l’espace en recelait à foison.
Il grimaça lorsque d’autres surgirent du sous espace.
-Manquait plus que ça.
Des centaines de Phantoms et des Spirits surgirent à leur tour du sous espace.
-Ben voyons, c’est tout ce que vous avez ? Ironisa l’élite.
De ce fait les Trois premières vagues étaient suivit par toute une flotte covenant.
-Vous vous foutez de moi ?!?

Des frégates, des destroyers et des super transporteurs par centaines apparaissaient dans l’espace normal.
Xalight tenta de les dénombrer mais il sortait toujours plus cependant il remarqua quelque chose au milieu de la masse.
-Hey, Koda! Qu’est ce que c’est ? Demanda-t-il en lui envoyant une image.
-Je dirais que c’est un vaisseau humain, de type transporteur.
-Mais qu’est qui se passe bon sang ?

Trinity, laboratoire de Spike

Johnson se retournât lentement, comme Flywa mais Spike ne bougea pas.
Il put ainsi voir ceux qui braquaient leurs armes sur eux.
Il reconnu instantanément les armures, les casques dont la visière ne laissait rien voir et la façon dont ils visaient son ventre.
Il s’agissait de spartans 3 lourdement équipés, qui s’écartèrent pour laisser passer un homme d’une quarantaine d’années.
Ses cheveux coupés courts, ses yeux noirs, son visage froid, sa raideur, et la façon dont les autres le traitaient  révélèrent à Johnson sa position.


Rapport de combat.
Notes personnelles.

 
*
*    *
Johnson : C’est lui qui commande.
Des spartans… mais dans quel merdier on a encore sauté !?!
*    *
 
*

-Alors Spike ça fait un bail, comment tu te porte ? Demanda-t-il avec un sourire sans aucune chaleur.
Aucune réponse
-Ta famille va bien ? Ton frère est il dans les parages ?
Spike ne répondit pas.
-C’est ton laboratoire n’est ce pas ? Mais c’est très amusant tout ça, tu t’intéresse à la faune locale ?
Tu pensais que je n’oserais pas m’approcher ni de shangeillio’s ni de cet endroit, mais les choses ont changées et maintenant toi et tes misérables pantins n’êtes guère plus que des fourmis face à mon armée !
-Toi tronche de cake ! Tu va me dire qui tu es et comment t’est arrivé là ! Braillât Johnson.
L’homme se tournât vers lui et le gratifia d’un regard haineux mais Johnson eut l’impression que ce n’était pas sa remarque qui lui avait valut cette réponse mais autre chose, une rage méthodique, et sans borne.
Leur mystérieux invité surprise reportât son attention vers Koda :
-Et tu m’amène l’ombre de la faucheuse, et celui qui me l’a dérobé, je n’en demandais pas tant !
Oh mais tu es présent toi aussi Flywa !
-Xu’r ! Si c’est un combat que tu veux tu l’aura !
- Voyez-vous ça ! Alors Spike, tu es une légende, on dit que tu perçois les manœuvre de tes ennemis, que tu as ressuscité des mort ou même que tu as des pouvoir divins. Ajouta le dénommé Xu’r, en souriant.
Tu as répandu pas mal de bêtise, n’est ce pas ?
»Je dois cependant avouer que ton système de défense nous a causer quelques soucis notamment ces satanés drones à azote liquides qui ont congelé une bonne vingtaine de mes hommes avant que je lâche une bombe EMP dans l’aile ouest de ton laboratoire.
-Je pensais que tu blaguais avec cette histoire. S’étonnât Johnson.
Xu’r repris :
-Cependant …
Des tourelles automatiques sortirent du plafond et les mirent en joue.
-Je ne suis pas venu seul !
D’autres silhouettes sortirent de l’ombre, des ingénieurs et des élites.
-Les covenants, grogna Johnson, ça faisait longtemps !
-Je vais laisser ton propre système de sécurité te tuer et ensuite je m’occuperais de tes acolytes.
-Bat toi et nous verrons qui survivra ! Menaça Flywa.
Spike prit alors la parole :
-Flywa, elle se trouve dans l’aile nord. Johnson je compte sur toi pour la suite.
L’écorcheur se retourna.
-Tu à tort de me sous estimer Xu’r, sache que tu n’échapperas pas cette fois !
Mon nom est Spike et tu es ma proie !
Il explosa alors dans un nuage de particules phosphorescentes.

Les spartans tirèrent mais sans rien toucher d’autre que le vide.
-Holographie semi-solide. Dit un des spartans à Xu’r.
Xu’r garda les yeux fermés un moment puis les rouvrit.
-C’est moi qui t’abattrait Spike !
Enfin il sortit de la pièce en faisant signe à ses hommes :
- Tuez-les, ils ne me servent à rien. Ordonna-t-il.
Johnson savait qu’il devait mettre de coté ce qu’il venait de voir pour se concentrer sur sa survie.
Contre toute attente les spartans quittèrent la salle à la suite de Xu’r.
Le sergent sourit conscient que leur chances de survie venaient d’augmenter.
Restait les tourelles et covenants pour faire le sale travail.
-Flywa tu peux dire à tes potes de ne pas nous tirer dessus ?
-Ils font partie du clan uruk’a il n’y a aucune pitié à attendre d’eux, outre leur réputation sanguinaire, ils prennent plaisir à trancher leur ennemis petit bouts par petit bouts.
C’est ce clan qui est responsable du massacre de la famille d’Amelka.
-Sympa vos coutumes, vous jouez au loto aussi ?

Les élites chargèrent leurs armes, l’un d’eux armé d’un fusil à aiguille de gros calibre, dit d’un ton cynique :
-Une dernière volonté avant qu’on commence ?
-J’en ai bien une : …
Le mur derrière les covenants explosa.
Lorsque le fracas se calma, une silhouette apparu dans le nuage de poussière, énorme, chacun de ses pas faisait trembler le sol.
Inquiets les covenants reculèrent d’un pas et raffermirent leur prise sur leurs armes.
Alors il sortit de la fumée, le légendaire Fù.

-Mais c’est … Commença un élite.
-je me suis fait bousiller ma réplique par… S’étonna Johnson, incrédule.

Un grognard se tenait dans le trou béant du mur.

Il y eu un instant de flottement puis les élites éclatèrent de rire.
Le grognard l’air vexé dit alors en faisant craquer ses jointures :
-Alors qui passe le premier ?
Ce qui déclencha une tempête de rire.
Johnson avait du mal à comprendre comment ce grognard était passé à travers le mur, jusqu’à qu’il remarque les muscle du grognard.
Jamais il n’avait vu grognard aussi monstrueusement balèze, celui-ci était une véritable boule de muscle.
-Il n’a quand même pas… ?
Alors Fù se mit en mouvement, d’une vitesse inouïe il sauta par-dessus un élite et lui brisa la nuque.
Puis il se jeta dans la masse, les élites essuyaient des coups tellement puissant que plusieurs d’entre eux mourraient à chaque fois que Fù frappait.
C’était assez comique de voir un grognard rosser un groupe de covenant qui faisait trois fois sa taille.
Fù tua le dernier en lui arrachant sa jambe et en le frappant avec.
Lâchant le membre déchiqueté, il s’avança alors vers Johnson et Flywa, ignorant les tourelles qui se chargeaient, il les rejoignit et balança un coup de poing de façon nonchalante dans l’un des ordinateurs.
C’en était fini des tourelles.

-Johnson, je te présente Fù.
-Bon sang, Flywa, vous lui donnez quoi à manger ?
-Son alimentation se compose d’un cuirassé covenant chaque matin, cru de préférence. Plaisanta L’élite.
L’intéressé lui tendit la main pour le saluer.
-Non merci je tien encore à mon bras. Répondit le marine

Chapitre 8 : Si seulement j’avais l’arme ultime.
Spoiler:
-Fou ? S’interrogea Johnson.
-On se connait ? demanda le grognard.
-Maintenant oui. Répondit le marine. Mais vous êtes un grognard, Xalight m’a pourtant raconté que vous étiez l’oncle d’Amelka.
-Son oncle adoptif. Rectifia Fù. Alors comme ça vous connaissez mon élève et ma petite Leaka.
-Un concours de circonstances assez grotesque nous as réunis.
-Il a débarqué alors qu’on s’était fait bloquer dans une salle par un groupe de brutes, comme ça, l’air de rien. Ajouta Flywa.
Le grognards éclata de rire et dit :
-Alors Spike a encore fait fort, je dois avouer que quand j’ai lu son message, j’ai bien rigolé.
Ha ! Voler un scarab et sauter avec sur une base humaine ultra sécurisé depuis une falaise, ça c’était un vrai truc de brutasse digne de moi.
»Qui a eu cette idée ?
-C’était Koda !
-Ca  ne me surprend pas, je suis fier de lui. Fit le grognard.
-Hum ! Bon faudrait veiller à ne pas trop trainer par ici.
-Ouais ! Moins de bla-bla, plus d’action !
Le sergent jeta un regard en coin à Flywa, celui-ci haussa les épaules.
Comme si avoir un grunt surpuissant et hyperactif comme allié faisait partie des bizarreries quotidiennes.
Le flood se montra alors, sautant sur une table, immédiatement mis en joue par les trois compagnons, il resta un instant immobile puis décampa et sortit de la pièce.
- Poursuivons-le ! La où il y a un parasite il y en a d’autre.
Suivant la spore caracolant, ils progressaient dans les couloirs en évitant les systèmes de sécurité de Spike.
-Je crois savoir où il va affirma Flywa, prenant la tête du groupe.
Ils prirent à droite puis à gauche et montèrent un escalier métallique.
-Cette saloperie va nous semer ! Lança le sergent.
Au pas de course, ils continuèrent pendant trois bonnes minutes à suivre la piste du flood.
C’est alors qu’une conversation se fit entendre juste avant une intersection.
Johnson fit signe aux autres de s’arrêter et glissa une sonde à fibre optique dans le corridor qui partait vers la droite.
Il vit alors deux humains d’âge moyen, des scientifiques à en juger par leurs vêtements dont un qui s’acharnait sur une borne de sécurité à droite d’une porte blindée, comme celle utilisées par l’O.N.I. pour protéger l’accès aux lieux hautement classifiés.
-Je te l’aie dit : je suis le meilleur spécialiste que cette planète n’a jamais connu et je ne vais quand même pas me laisser arrêter par une putain de porte !
-Accès refusé ! répondit la voie féminine de la borne.
- Saloperie, ouvre-toi. S’énerva l’homme.
-Fermeture des verrous de sécurité.
Des barres de titane-A, sorties des murs, vinrent renforcer la porte.
Le « spécialiste » se pencha sur l’écran de la borne.
-Non ! Ne te fous pas de ma gueule !
Un scanner balaya le visage de l’homme.
-Scan facial invalide !
-Enfoirée !

Johnson s’avança dans l’embranchement au moment où les deux quarantenaires s’apprêtaient à faire sauter la porte à coups de mousse C7 explosive.
-Messieurs ! Puis je vous aider ?
Celui qui avait essayé sans succès de l’ouvrir répondit :
-Avec joie soldat ! Cette CENSURE de porte refuse de s’ouvrir.
-Je m’en occupe.
Le marine se campa devant la porte et prononça à voie haute :
- Sésame, ouvre-toi !
-Accès refusé !
-Bon, ça valait le coup d’essayer. Allez-y défoncer la.
Ils se mirent à l’abri et déclenchèrent le détonateur.
La porte fut soufflée à l’intérieur de la salle par l’explosion.
-Accès autorisé ! Nous vous remercions d’avoir respecté à la lettre les protocoles de sécurité et d’hygiène élémentaires.
Ils pénétrèrent à l’intérieur de l’aile, malgré la pénombre Johnson remarqua le parasite campé sur ce qui ressemblait à un coffre vertical de grande taille.
-Qu’est ce que … fit celui qui avait échoué à ouvrir la porte.
L’autre recula d’un pas, blanc comme un linge.
-Reculez et mettez vous plat ventre, je m’en occupe ! Ordonna Johnson.
-Disons plutôt que tu vas te mettre à plat ventre et jeter tes armes ! dit une voie derrière lui.
Deux soldats se tenaient derrière lui un café dans une main, une arme de point dans l’autre.
-Je t’avais dit que prendre une pause café pouvait avoir un effet positif sur notre bouleau. Dit le plus grand des deux.
- Humpf…Je n’arrive pas à le croire, tu peux me passer le thermos ?
Si j’étais toi je ne bougerais pas ! Ordonna-t-il à Johnson.
Le marine se retourna…
Juste à temps pour voir le sourire de Fù qui lui braquait un mauler brute sur le visage.
-Votre problème c’est qu’il n’est pas venu seul !
-Hein, mais d’où il sort celui là ?
-On n’avait pas conclu un pacte avec les covenants ?
-Euh… Tenta l’un des scientifiques.
-Toi le nabot, tu vas me lâcher ça et gentiment mettre tes mains en évidence sans geste brusque. Clama un soldat armé d’un fusil à pompe surprenant à son tour le grognard.
-Pour ça il faudra me passer dessus fit Flywa arrivé discrètement derrière.
-Mais … réessaya le scientifique.
-Il pourra facilement te passer dessus et même t’utiliser comme paillasson si tu bouge ne serait ce que d’un poil. Menaça un lieutenant ODST armé d’un MA5-B arrivé discrètement dans le dos de l’élite.
-Il y a du monde ici. Se renfrogna Johnson.
Le lieutenant désigna les soldats :
-Allez coffrez moi tout ça !

C’est alors qu’il sentie le canon d’un mauler sur l’arrière de son casque.
-Sauf que je suis Fù l’invincible et donc je compte pour double ! Surenchérît le maitre d’arme car c’était bien lui.

Soudain incrédule le lieutenant vit que le grognard n’était plus derrière les deux soldats et que Johnson et Flywa étaient déjà en train de désarmer tout le monde.
-Mais c’est impossible ! Comment a-t-il pu passer derrière moi ?
Il n’en dit pas plus car Fù l’assomma d’une pichenette, qui l’envoya bouler à 5 mètre.
Flywa lui lança un regard désapprobateur et lui conseilla :
-La prochaine fois je crois que l’attacher avec courtoisie suffira.
-La courtoisie, moi je la cogne !

Une fois tout le monde attaché, sauf les scientifiques qui ne représentaient pas une menace sérieuse, ils se concentrèrent sur le flood.
Son comportement était tout à fait étrange, il n’attaquait pas, ne fuyait pas, il restait simplement juché sur ce coffre.
Ce coffre de titane-A était bardé de renforts et protégé par un bouclier énergétique, Spike y avait aussi ajouté des plaques de métal qui habituellement constituaient les armures des hunters.
Autrement dit, cette boite était quasiment indestructible.
Tandis que Johnson le maintenait en joue, Flywa s’approcha du coffre se livra a un examen visuel puis retourna à la borne de sécurité de feu la porte.
Il prononça un mot à voie basse.
-Déverrouillages du coffre blindé ! Obéit instantanément la borne.
Le bouclier du coffre disparut et les mécanismes d’ouverture gémirent alors que de la vapeur blanche était libérée par des soupapes.
Le coffre s’ouvrit alors en deux verticalement permettant à tout le monde d’en admirer le contenu.

-C’est…commença Johnson.
-L’armure de l’arbiter, en effet, mais pas de n’importe quel arbiter, c’est celle de celui qui défia les prophètes et mourût lors d’un duel contre le chef d’un autre clan élite, fidèle, lui, à leur religion.
-Qu’est ce que t’a dit à la dame pour qu’elle te l’ouvre ? Demanda Johnson en lui désignant la borne.
-J’ai prononcé le nom de cet arbiter.
-Qui est ?
-Ce n’est pas un nom que je prononce à la légère.
Johnson ne poussa pas plus, préférant laisser tomber.
Tapie dans le coffre l’armure attendait son nouveau propriétaire, il ressortait d’elle une formidable impression de danger.
En la regardant Johnson ne doutait pas instant de sa fonction.
Elle était faite pour la guerre.

En orbite autour de Trinity.

-Mulan, les moteurs de la corvette, vite !
Le drone verrouilla les missiles et fit feu.
Les projectiles frappèrent l’arrière de la corvette, détruisant ses moteurs.
Désormais, incapable de manœuvrer, le vaisseau covenants percuta un destroyer qui s’était avancer pour leur couper la route.
Les deux vaisseaux explosèrent en une gigantesque boule de feu plasmique qui engloutit tout un escadron de chasseur séraphin.
-Bien pensé ! Lâcha le drone, très concentré.
-Ca va juste les faire chier un peu, ils sont bien trop nombreux, on n’aura bientôt plus d’option.
Ils vont nous couper toute retraite et nous éliminer.
Il faut rallier l’ombre de la faucheuse.
Là, on verra ce qu’on peut faire.

Ils avaient lutté pour survivre pendant les trois dernières minutes mais ils ne pourraient pas déjouer le sort bien longtemps.
Il avait cherché à contacter Dazzle, mais sans succès et l’ombre restait inerte, à croire que le monitor s’était volatilisé.
Xalight grimaça, c’était la pire situation qu’il n’ait jamais affronté, il se sentait comme dans un cauchemar.
Ce qui le ramena à son enfance, lui rappelant ses combats contre Fù.
Peu importe l’acharnement qu’il y mettait, Fù le battait toujours et plus il essayait de lutter plus il perdait.
Secouant la tête pour se remettre les idées en place, il eut presque peur de demander à Mulan :
-On en est où ?
-3000 banshee en formation serrée sur une trajectoire d’interception mais c’est juste une grille large pour nous rabattre vers la ceinture de débris ou nous attendent 450 Seraph kamikaze.
Après notre dernière manœuvre les vaisseaux de tonnage plus important ont commencé à encerclé l’ombre, mais le gros de la flotte s’est mis en orbite basse et déploie une sacrée armée d’invasion sur la surface de la planète.
Xalight fit aussitôt claquer sa radio :
-Johnson ! Répondez !?
-Johnson, si vous me recevez mettez vous à l’abri ! Les covenants sont sur Trinity, je répète, les covenants sont sur Trinity et ils ont trente fois les effectifs qu’ils avaient sur Reach !
L’élite tout en prononçant ces mots, vira vers la planète, droit sur la formation de banshee, et envoya un signal à Amelka pour que le deuxième chasseur les suivent.
Ils se mirent en formation
-Qu’est ce que tu fiches, tu ne pense quand même affronter tout ces chasseurs ? demanda Amelka
-Les affronter, non, mais il faut bien tenter quelque chose. Répondit-il
-Tu ne vas quand même pas … Commença-t-elle.
-On va les traverser
-Très drôle ! dit-elle, de moins en moins convaincue.
A travers la verrière Xalight lui lança un drôle de regards :
- Accroche-toi et prie les anneaux pour qu’on passe.
-Oh oh !
Sur ce il mit le chasseur en trajectoire de collision et poussa à fond les réacteurs.

-Faille spatio-temporelle ! Cria Mulan, C’est l’Ombre, elle va sauter !


Dernière édition par notyl le Sam 3 Jan 2015 - 18:30, édité 6 fois
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Sam 12 Mai 2012 - 9:42

Petite  i-maj ( le nom de la fan-fiction est adapté au scénario ^^)



Chapitre 9 : L'ombre s'avance sur la lumière.
Spoiler:

La station spatiale Kazanov autrefois principal chantier spatial de Trinity n’est plus qu’une épave en orbite autour de cette planète, cependant malgré la chute de la colonie, les évènements qui ont précédé celle-ci et l’assaut dont elle fut victime, elle resta en un seul morceau.
Désormais station-fantôme, vidée de tous ses occupants, elle était le dernier vestige visible en orbite de cette colonie florissante.

En regardant par une vitre on pouvait apercevoir la silhouette démesurée de l’ombre de la faucheuse devant la brèche dans le sous espace qu’elle venait d’ouvrir.
Non loin de là, une nuée de banshee s’apprêtait à s’abattre sur deux appareils qui curieusement leur fonçaient dessus ?

-L’ombre va sauter en sous espace ! S’exclama Amelka dans la radio.
En un éclair, elle comprit ce qui était en train de se passer :
-Hasley ! Elle se tire avec le vaisseau ! On l’a laissée sans surveillance.
-Comme si on n’avait pas déjà assez de chance d’y rester !
-Ca passe ou ça casse ! Grogna Mulan dans la radio.
Ce qui ramena la « nièce » de Fù à leur situation.
Elle eu tout juste le temps de reprendre en main son chasseur avant d’être en contact avec la formation de banshee.
La vague de chasseurs s’abattit sur eux, faisant feu de toutes leurs armes, les deux appareils se faufilèrent comme des écureuils dopés à l’adrénaline lancés à la poursuite d’une noisette.
Autant dire qu’avec les décharges plasmiques que lançaient les banshee, on n’y voyait plus grand-chose au milieu de cet enfer.
Les banshee s’entrecroisaient devant eux, certain se percutaient et explosaient remplissant l’espace de débris tranchants.
Et soudain ce fut le vide.
-On est …passé ! S’étrangla Amelka.
Elle vit que Xalight se retourner pour la regarder et elle voulu parler.
Le regard de Xalight se porta sur elle, horrifié.
-Attention ! Hurla-t-il.

Un banshee la dépassa à toute allure, le pilote se tenait à l’arrière de son appareil.
Sous les yeux écarquillés d’Amelka il sauta droit sur elle.
Son banshee explosa une demie seconde plus tard
Elle tenta de l’éviter mais poussant son Jet Pack et dégainant son épée à énergie dans un même mouvement, l’élite lui fonça dessus et abattit sa lame.

Amelka rouvrit les yeux quelques secondes plus tard et découvrit que l’élite avait fait une brèche béante dans l’habitacle.
Son adversaire avait disparu aussi vite qu’il était apparu.
Amelka paniqua à l’idée de mourir, privée d’air et de chaleur.
C’est alors qu’un témoin vert s’afficha dans son H.U.D.
-Mode spatial activé. Fit la voie de son armure.
Rassurée, elle cessa de trembler et se retourna en pensant à Koda
Elle découvrit que la tunique de celui ci s’était modifiée comme animée d’une vie propre et lui avait couvert tout le corps, recouvrant son visage d’un masque.
-Hey ! Amelka ! Je crois que c’est le moment de passer chez Cars Glass, on nous a pourri le pare brise !

Comme Amelka ne réagissait pas, l’écorcheur continua :
-Oh allez, un peu d’humour !
Je peux même t’en acheter si tu veux !
-Je vois que tu as déjà pris le forfait à deux balles. Soupira-t-elle en se retournant.
-Pan ! Pan ! Fit il.
-Ferme-la !

Xalight se mit derrière leur appareil pour les protéger en cas de récidive.
Derrière eux la formation de banshee faisait demi-tour.
Reprenant en main les commandes Amelka s’aperçût que le système d’arme et le bouclier était hors service.
Qui que soit cet élite qui les avaient chargé il avait fait fort !

Rapport de combat.
Notes personnelles.

*
*   *
Amelka : Qu’est ce qu’on peut faire ?
C’est déjà trop tard pour rejoindre l’ombre et se placer sous son bouclier pour partir avec elle en sous espace.
On pourrait tenter de prendre d’assaut un vaisseau covenant mais les autres le détruiraient aussitôt.
Allez ! Qu’est ce que Flywa ferait, lui ?
Tien, c’est quoi cette forme sombre là bas?
*   *
*

Avant qu’elle ne puisse poser la question, Koda répondit par radio :
-Tu vois cette silhouette là bas c’est une station spatiale humaine, on pourrait s’y planquer !
-Tu as vraiment une bonne vue, moi tout ce que je vois c’est un genre de cercle. Répondit-elle, surprise.
-Bof Mulan a du la voir, lui aussi. Fit-il.
-Mouais, ça m’étonnerais
A peine deux secondes plus tard, leur radio cracha :
-Amelka…ça va ?
- On n’a rien, Xval, mais c’est tout juste si on peut encore voler.
-Okay ! Changement de programme, il y un chantier naval humain, à 11 heures midi, est ce que tu le vois ?
-Aha ! Jubila Koda.
Tachant d’ignorer son envie d’étrangler l’écorcheur elle répondit :
-Oui, c’est bon !
-On va aller s’y cacher.
Je ne détecte aucune émission d’aucune sorte, elle doit être abandonnée.
Sentant qu’on tapotait sur son épaule Amelka se retourna.
Koda pointa son pouce derrière lui.
-Et on fait quoi pour eux ?
Derrière lui toute une armada gagnait du terrain sur eux petit à petit.
-Pas de soucis, on va sauter en marche et utiliser les chasseurs comme leurres, ainsi ils vont continuer à les poursuivre, mais auparavant on va bloquer les commandes sur poussée maximale, histoire de les envoyer le plus loin possible. Répondit Xalight
-Ce qui veut dire que l’on va devoir sauter maintenant ! S’alarma Amelka.
-Prêts ? Demanda Xalight en ouvrant le cockpit de son chasseur.
-Mais ça va pas !?
-Go !
- Je n’arrive pas à croire que je fais ça ! Soupira Amelka en verrouillant ses commandes.
Calculant avec soin leur trajectoire, ils se séparèrent de leur chasseur respectif par une infime pression des pieds.
Les chasseurs s’éloignèrent rapidement et passèrent sous la station.
Alors qu’ils s’approchaient rapidement de la station, Amelka s’aperçût qu’ils avaient poussés un peu fort.
Son cœur battit plus vite lorsqu’elle comprit qu’ils allaient passer au dessus.
Non !
-Xalight ! Fit Mulan.
-Je sais !
Se retournant le drone poussât l’élite en direction de la station et se retrouva refoulé dans l’autre sens.
Amelka le rattrapa au vol et commença elle-même à dériver.
Xalight parvint à poser un pied sur la coque de la station et activa aussitôt ses semelles magnétiques, lançant son bras il agrippât le pied de Koda qui en s’étirant chopa celui d’Amelka.
Grognant sous l’effort, l’élite ranger les ramena vers la station.
Ils s’écrasèrent contre le blindage en titane A.
-On commence à prendre la main! Jubila Xalight.
-C’est toi qui va prendre ma main ! Ne me refait plus jamais un coup comme ça ! Explosa Amelka.
-Hey ! On est toujours en vie, non ? Se défendit-il.
-Parle pour toi, je vais …
-Et c’est repartit, se plaignit Koda à Mulan, empêche les de s’entretuer pendant que je cherche une entrée.

Tandis qu’il s’éloignait, le drone souleva les deux élites et les cogna l’un contre l’autre.
A leurs exclamations de douleur il répondit :
- Fermez-la et regardez !
Par-dessus les épaules du drone ils virent la dernière section de « l’ombre de la faucheuse » disparaitre dans la brèche de sous espace.
- Ca c’était notre seul moyen de rentrer chez nous, et ça dit il pointant de menton cette fois l’armada covenant c’est la nuée de mouche à merde qui nous colle.
Ca sent déjà suffisamment mauvais alors je n’ai vraiment pas besoin de deux chieurs de plus, c’est comprit ?

- C’est compris ! Acquiesça Xalight malgré une partie de lui-même qui voulait répliquer qu’ils pourraient avoir toute la merde de l’univers sur eux, dans l’espace, ça ne sentirait pas.

Ils retrouvèrent Koda près d’une écoutille.
- Alors comment ça s’ouvre, ce machin ? Réfléchit tout haut Koda.
- Pas de commande, ni de poignée ! Dit Mulan.
- J’ai bien une idée mais … commença Xalight.
- Pousse toi et laisse moi faire, on a vu ce que ça donne tes idées.
C’est alors que la voix de Dazzle se fit entendre dans la radio :
-Vous êtes toujours en vie ?
-Pas grâce à toi en tout cas ! Répondit Amelka
-Désolé, j’ai été assez occupé, Hasley a fait monter des troupes de choc dans l’ombre de la faucheuse et a essayé de prendre le contrôle de moi mais j’ai réussit à verrouiller la plupart des systèmes de l’ombre et à larguer sur la planète ce dont on pourrait avoir besoin.
Malheureusement je n’ai put empêcher le saut en sous espace de l’ombre.
-Bah, Grogna Xalight, tu peux nous ouvrir ?
A peine eût t-il posé la question que la porte du sas s’ouvrit.
L’un après l’autre ils s’engouffrèrent à l’intérieur.
Le sas se referma et on entendit un chuintement lorsque des pompes injectèrent de l’air dans la pièce, puis la deuxième porte s’ouvrit et ils purent ainsi pénétrer dans la station.
L’intérieur était plongé dans un noir absolu.
-C’est respirable ! Les informa Xalight, étonné, en regardant l’analyse de l’atmosphère effectuée par son armure.
Leurs armures passèrent en mode atmosphériques.
-J’ai put réactiver une partie de la station, les codes de sécurité  et les plans de la station sont sur votre H.U.D.
Je vais rejoindre l’unité de Johnson au sol, mes capteur m’indiquent qu’ils sont au contact avec les troupes ennemis, vous ne pourrez donc compter que sur vous-même.
-Comprit ! Répondit Xalight.
-Gravité artificielle et éclairage, hors services ! Affirma Koda !
Ils l’entendirent farfouiller puis il revint vers eux chargé de lampes torches.
-Tenez avec ça vous devriez y voir.

Ils prirent chacun une lampe torche qu’ils allumèrent.
La lumière des torches bien que restreinte leur permit de voir ce qui les entourait.
Tout autour d’eux des objets flottaient en totale liberté, crayon, carnet et même des caisses d’équipement.
Tenant sa lampe dans sa main gauche, Xalight désactiva ses semelles magnétiques et plongea en avant, traversant le long couloir qui sortait de la salle en flottant.
Ils le suivirent, passant par la salle de maintenance, jusqu'à déboucher sur une grande salle.
-C’est le pont d’arrimage, je crois. Expliqua Koda.
-Il n’y a pas de vaisseau ? Demanda Xalight, pragmatique.
-Il a peut être des nacelles de survie. Hasarda Amelka.
- Cherchons-les ! Proposa Xalight.
-Pas la peine ! S’exclama Mulan. Je les ai trouvés.
Ils le regardèrent. Le drone était debout devant une baie vitrée, étrangement calme.
Amelka hoqueta en découvrant l’extérieur de la station.
A quelques mètres devant la vitre, des nacelles de survie dérivaient brisées en plusieurs morceaux.
Certaines avaient fondues comme vaporisées au plasma, d’autre avaient été projetés contre la station avec suffisamment de violence pour s’y encastrer à moitié écrasées.
-Ils n’ont même pas eu le temps d’évacuer ! Fit Koda, l’air absent.
-Regardez là bas ! Ajouta Mulan.
Ils suivirent la direction indiquée par le drone.
Leurs cœurs battirent plus vite lorsqu’ils découvrirent l’objet de son intervention.
Une flotte d’une centaine de vaisseau UNSC gisait, de grands trous les traversant de pars en parts, certain avaient été tranchés net avait été déchiquetés par une force colossale.
L’Amat de vaisseau formait un vaste nuage de millions de débris.
Alors qu’ils observaient la flotte fantôme sans bouger Xalight posa la question qu’ils avaient tous en tête :
-Bon sang ! Qu’est ce qu’il s’est passé ici ?

Trinity, laboratoire de Spike.
Le sol grondait sous leur pas alors qu’ils avançaient en formation, toujours plus nombreux.
Les oiseaux fuyaient à leur approche, tandis que rugissaient les scarabs,  hurlaient les banshee et gémissaient les apparitions.
Johnson et ses camarades assistaient impuissants au débarquement de l’armé covenant dans depuis le toit du laboratoire de Spike.
-Tu as fini ! dit-il sans se retourner à la silhouette, tapie dans l’ombre derrière lui.
Flywa s’avança dans la lumière, qui se reflétât sur son armure.
L’armure de l’arbiter le recouvrait à présent, menaçante, et son regard était sombre et déterminé.

-La guerre est à nos portes, l’ombre s’avance sur la lumière, puissions nous trouver la force de vaincre dans nos cœurs !


Chapitre 10 : Dead space.
Spoiler:
Xalight n’en croyait pas ses yeux, la flotte humaine n’avait pas été détruite lors d’un combat spatial, les dommages subis par les vaisseaux ne correspondaient pas.

Rapport de combat.
Notes personnelles.

*
*   *
Xalight : Qu’est ce qui peut détruire une flotte sans laisser le temps aux vaisseaux de se disperser et qui ne laisse pas de traces plasmiques ou radioactives.
Un nuage de débris ? Un corps céleste ? Peut être la bestiole de tout à l’heure ?
*   *
*

C’est alors qu’il sentit quelque chose derrière lui.
Se retournant vivement il balaya le hangar avec sa lampe torche, rien, ils étaient seuls.
Cependant un mauvais pressentiment continuait de lui tordre l’estomac.
-Venez ! On bouge ! Ordonna-t-il.
Il se dirigea vers un autre sas qui bien que solidement verrouillé ne résista pas longtemps aux capacités d’Amelka.
Cependant il refusa de se refermer.
Sur le sol était écris quelques caractères humain Xalight lut « Pont 7 », remerciant intérieurement Fù de lui avoir appris l’anglais.

Ils quittèrent le hangar par un couloir qui les faisait s’enfoncer dans la station.
En passant le sas il se retournât
-On va se séparer : Mulan tu vas à l’infirmerie, Koda tu vas à l’armurerie, Amelka dirige toi vers la salle de contrôle.
-Et toi ? Demanda Mulan
-Je vais jeter un coup d’œil aux boites noires de la station.
-Pourquoi est ce qu’on doit se séparer ? Le défia Amelka.
-Je veux vérifier quelque chose. Prétendit Xalight.
Il partit sans attendre de réponse, suivant un long couloir.
Peu à peu la lueur des lampes des autres disparut, le laissant entièrement seul avec sa lampe.
Il fut arrêté par un sas de sécurité.
Réactivant ses semelles magnétiques il se remit debout et vérifia le plan de la station depuis sa mini-carte.
La partie qui l’intéressait se trouvait un niveau en dessous de lui.
Il avisa un conduit de maintenance à sa droite et ouvrit le panneau.
C’était trop étroit car conçu pour les humains.
Il soupira et referma le panneau.
D’après le plan fournit par Dazzle, un ascenseur de service reliait ce pont au pont D où se trouve les boites noires.
Il rebroussa chemin sur 17 mètres pour trouver les portes de la cage d’ascenseur fermées et le l’ascenseur lui-même hors d’usage.
Grognant sous l’effort il força les portes en écartant les battants, causant un boucan d’enfer.
La cage était vide, la cabine se trouvait 3 étages au dessus de lui.
Descendant en marchant sur les parois métalliques, il dut à nouveau forcer les portes pour pénétrer dans le niveau inférieur.
Après avoir traversé trois salle dont une menant au mess des officier, Xalight trouva enfin la structure renforcée du block des boites noires.
Il entra le code de sécurité et déverrouilla manuellement les épaisses protections une à une.
Pendant qu’il s’affairait Koda l’appela par radio :
-L’armurerie est vide, je n’ai put trouver que deux grenade, un fusil à pompe et quelque cartouche mais c’est déjà ça !
-Comprit ! Va vérifier les défenses de la station ! Ordonna l’élite.
-Pas de problème ! Et … Xalight ?
-Oui ?
-Je suis tombé sur beaucoup de fusils déchargés ou cassé en venant ici, il a eu bataille, à l’intérieur de la station.
Xalight suspendit son geste, alerte, puis reprit son activité.
-Ok ! Reste prudent. Dit-il tout en sachant que c’était comme demander à un poisson de se noyer.

La dernière protection enlevée, il sortit les boites noires avec précaution et les examina : pas de dommage apparents.
Son armure scanna automatiquement les boites noires, téléchargea les données et commença la lecture de l’enregistrement.
Surprit Xalight comprit ce que son armure venait de faire en entendant la voie d’un humain dans son casque.
-Lieutenant-colonel Dusty, commandant en chef de la station Kazanov, 23 Juillet 2545, 09H00 heure militaire, 1ère  entrée du journal de bord :
La station est désormais opérationnelle, la mission commence…
-Avance rapide, ordonna Xalight, Stop!
La voix d’un autre humain se fit entendre, plus jeune, moins disciplinée et teintée de stress :
-Lieutenant Racer, commandant en second de la station Kazanov, 17 Janvier 2547, 17H00 heure militaire, 912ème entrée du Journal de bord :
La corvette Path of winter a intercepté, un message covenant à 13H27 aujourd’hui.
Nos experts en ont tiré deux informations, une bonne et une très mauvaise nouvelle.
Tout d’abord les covenants connaissent la localisation de Trinity, le haut commandement a ordonné le rappel de tous les vaisseaux dans la zone.
La bonne nouvelle c’est que les covenants semblent avoir peur de Trinity, le message que nous avons intercepté est un ordre donné à tous les vaisseaux covenants d’éviter ce secteur.

Xalight passa en avance rapide jusqu’au dernier enregistrement.
-Lieutenant-colonel Dusty, commandant en chef de la station Kazanov, 28 Février 2547, 09H00 heure militaire, 944ème entrée du journal :
Nous avons perdu tout contact avec Trinity, sans doute à cause des expériences énergétiques en cours à la surface de la planète qui cause des interférences.
En attente du rétablissement du signal.
-Fin de l’enregistrement ! Annonça une voix de la machine.

-Bon sang ! Je ne suis pas plus avancé ! Grogna l’élite.
Il se débarrassa des boites noires et enclencha sa radio :
-Mulan, rapport de situation !
-Je suis à l’infirmerie, pas de trace de cadavre mais j’ai traversé un couloir complètement ravagé, sans doute par un explosif quelconque. Décrivit le Drone
-Pour utiliser un explosif à l’intérieur d’une station, il faut être fou. Remarqua l’élite.
-Ou désespéré. Ajouta Mulan
J’ai remarqué aussi des détails suspects : Les poches de perfusion de l’infirmerie sont vides, idem pour les poches de sang et bombe de mousse biochimique.
Toutes percées.
C’est un indice important, d’après moi, pour découvrir ce qu’il s’est passé ici.
-Peu importe ! On fout le camp d’ici dès qu’Amelka nous a trouvé un moyen de transport.
- Laisse-moi au moins vérifier la chambre froide, dans la pièce adjacente.
-Fais vite !
Xalight s’apprêtait à repartir vers la cage d’ascenseur, lorsqu’il surprit un mouvement rapide du coin de l’œil.
Quelque chose le percuta.
Un bras humain !

Après observation il  s’agissait en fait d’une prothèse robotique utilisée par les soldats humains lorsqu’ils avaient perdu un bras.
-Encore un truck qui traine. Souffla l’élite pour lui-même, rassuré.
Cet endroit doit me rendre nerveux.
Son optimisme s’effaça lorsque qu’il vit que le bras tenait un pistolet.
Il fit tourner le membre d’un doigt et l’étudia plus précautionneusement.
Des restes de vêtements s’étaient pris dans l’articulation de l’épaule mais le détail qui retenu le plus son attention fut la manière dont le bras bionique avait broyé l’arme de poing.

Rapport de combat.
Notes personnelles.

*
*   *
Xalight : Donc ce bras avait un propriétaire avant la bataille et cette personne a eu si peur au moment de sa mort que sa panique a supplanté les inhibiteur de sécurité du bras, qui, poussée au maximum, aurait écrasé l’arme.
Ce ne sont pas les covenants qui ont attaqué cette station, ni même les floods.
Les covenants auraient détruits la station et d’après Fù, les floods laissent une odeur de putréfaction inaltérable derrière eux.
*   *
*

Mulan le rappela, coupant cour à ses pensées :
-Xalight j’ai vérifié partout et …
-Ne me dit rien ! La chambre froide est vide ? Tenta-t-il.
-Oui, il n’y a plus rien d’organique dans la station !
-Bon sang ! Jura l’élite
-Il s’est passé quelque chose ici.
-La station a été attaquée. L’informa Xalight
-Par les covenants ? Si oui, ils avaient vraiment très faim. Plaisantât le drone.

Xalight allait mentionner le bras qu’il avait trouvé quand Amelka s’invita dans la conversation :
-Désolé de vous coupez mais j’ai de mauvaises nouvelles.
-Prêt au pire ! Répondit Mulan.
-Il n’ya plus aucun moyen de transport pour quitter la station mais il y a pire, en effet…
-Tu nous dis qu’on va mourir de vieillesse dans une station spatiale fantôme comment ça pourrait être pire ? S’inquiéta l’élite.
-C’est un peu comme la destination touristique de mes pires cauchemars sauf qu’il n’y a plus rien de vivant! Renchérit Mulan
- Taisez-vous ! On n’est pas seuls dans la station !

Le silence retombât mais cette fois il fut perçu d’une nouvelle manière par Xalight, c’était la confirmation de la drôle d’impression qu’il avait eu à plusieurs reprise.
-j’ai accès aux enregistrements vidéos de la station d’ici, c’est ainsi que j’ai put voir…euh… c’est indescriptible, ça reste toujours dans l’ombre mais dans les bande relative à l’attaque de la station dont vous parliez…
Ça a massacré tout le personnel de la station !

-De quoi « ça » ? Demanda Mulan.
-Laeka ! Quand a tu vu cette chose pour la dernière fois ? L’interrogea Xalight
-D’après l’ordinateur c’était il y a vingt minutes 34 secondes quand Dazzle a réactivé la station.
-Ou est ce que c’était ? Où ? La pressa-t-il.
-Au pont 7. Répondit-elle
Le cœur de Xalight loupa un battement, c’était le hangar par lequel ils étaient arrivés.
Et la porte ne s’est pas refermée !
Bien avant qu’il s’en rende compte, il avait commencé à courir.
-Xval, je crois que j’ai entendu quelque chose. S’inquiéta soudain Amelka.
-J’arrive, verrouille la porte de la pièce ou tu trouve ! Cria Xalight.
Il se jeta dans le conduit de l’ascenseur, ignorant les risques qu’il prenait il remontait les couloirs, aussi rapide qu’un tir de plasma.
La dernière chose qu’il entendit fut un bruit de métal broyé et le hurlement d’Amelka.


Chapitre 11 : Comme un vol d’enclume !
Spoiler:
Amelka poussa un cri de peur absolue lorsqu’elle vit « la chose », ça n’avait pas d’os mais semblait dur comme le métal, et certaines parties de son corps brillaient de lueurs oranges dans le noir, moins répugnant que le parasite et pourtant ô combien plus effrayant.
Malgré l’aspect redoutable de cette chose qui faisait plusieurs fois sa taille ce qui frappait le plus Amelka c’était la formidable impression de force qui s’en dégageait.
L’élite resta clouée sur place incapable de bouger.
La créature semblât l’étudier quelques instant, avant d’être distrait par un début d’incendie provoqué par son entrée forcée dans la pièce.
Elle orienta un genre de tentacule vers la flammèche qui fut attiré vers le membre avant de disparaitre à son contact.

Horrifiée Amelka fit un pas en arrière.
Déployant une rapidité et une brutalité incroyable l’entité l’attrapa avec ses tentacules avant qu’elle n’ait le temps de comprendre ce qui lui arrivait.
Elle eu beau se débattre l’autre la maintenait avec une emprise implacable.
La créature l’amena à quelques centimètres de sa gueule, circulaire et bardée de centaines de crocs.
Le cœur d’Amelka battait si vite qu’elle en souffrait.
La gueule s’ouvrit et se referma sur … rien du tout.

La créature se redressa tout à coup, alarmée, la lâcha et disparu en un clignement d’œil.
Amelka se retrouva à quatre pattes, respirant difficilement, sa vue était toujours brouillée lorsqu’elle releva la tête avisant une silhouette familière devant elle.
-Hey ! Amelka, je suis de retour ! fit la voie moqueuse de Koda.
Amelka se souvint de la drôle d’impression qu’elle avait ressenti lorsque Koda avait détruit la pyramide Alien, c’était la même impression de danger que pour la créature !

Tremblante elle tenta de se relever pour s’éloigner de Koda mais sa vision s’obscurcie et ses jambes se dérobèrent sous elle.
Koda la rattrapa doucement et se retourna juste à temps pour l’arrivée de Mulan et de Xalight lancés au pas de course.
-Secteur sécurisé ! Pas de blessures mais la petite a eu une sacrée frousse ! Les informa-t-ils.
-La chose ? Demanda Mulan
-Envolée.
-Tu l’as vu ? L’interrogea Xalight, avide d’information
-Juste entraperçu, elle a filé dès qu’elle m’a senti arriver.
-Alors laisse la faire, on a un problème plus urgent ! Ordonna Xalight.
-Les covenants sont de retour, ils ont dus s’apercevoir de notre ruse. Expliqua Mulan.
-Mais on est désarmé, et coincés sur cette station.
-On pourrait prendre d’assaut un de leurs vaisseaux …
-Et mourir lorsqu’ils le détruiront ?
-Et si on se contente d’embarquer clandestinement ?
-Trop risqué.
-Mais qu’est ce qu’on peut faire d’autre ? Mourir en héros ?
-Avec quelles armes ?

Tournant la tête d’un coté et de l’autre pendant le débat entre le drone et l’élite et s’apercevant qu’ils ne savaient plus quoi faire, l’écorcheur se décida à agir.
-Toi, tiens moi ça ! Ordonna-t-il en se déchargeant d’Amelka sur Xalight.
« Je crois que c’est le moment de te montrer une capacité spéciale d’écorcheur. » Ajouta t’il en donnant le fusil à pompe qu’il avait trouvé à l’armurerie à Mulan.
Rejetant la tête en arrière et ouvrant grand la gueule, il plongea la main dedans et en sortit une carabine covenant qu’il chargea et vérifia immédiatement.
Avec une grimace de dégout, l’élite commenta :
-Amelka a bien de la chance de louper ça, je m’en souviendrais toute ma vie ! C’est dégueulasse !
-Je suis trop cool pour toi, c’est tout. Dit Koda en lui passant l’arme gluante que l’élite accepta à regret.
-Ne m’oublie pas. Fit Mulan, ne voulant pas être en reste.
Le drone sortit un needler et un pistolet plasma de sous ses élytres et les tendit à Koda.
-Vous faites ça souvent ? S’inquiéta l’élite.
-Bien sur ! Celles-ci on les a depuis la mission sur halo… Commença Koda avant d’être stoppé par un regard de Mulan.
-Bon maintenant qu’on a des armes, dégoulinante de bave pour ma part, on va pouvoir mourir en héros, décemment ! Ironisa Xalight.
-Hé ho ! Je suis connu pour faire ça proprement ! S’insurgea Koda.
-Bon sang! Si ça c’est propre, qu’est ce que ça doit être lorsque c’est sale ! Répliqua l’élite.
-Stop ! Ce n’est vraiment pas le moment de déconner !
Pour autant qu’on en sache les covenants sont peut être déjà là.
Il nous faut un plan ! Les rappela à l’ordre Mulan.
-J’en ai peut être un. Affirma Koda en leur faisant signe de le suivre.

Xalight et Mulan échangèrent un regard inquiet avant de s’élancer à sa suite.
L’écorcheur les mena hors de la station, marquant un temps d’arrêt lorsque Xalight, inquiet pour Amelka, vérifia que son armure fonctionnait bien, avant d’activer le sas.
Ils n’eurent pas à aller beaucoup plus loin : à 20 mètres devant eux était installé un canon de grande taille.
-C’est un propulseur, il y en a quatre, un pour chaque direction, on va se cacher dedans et je les activerais, les relais électromagnétique devraient perturber les scanner covenants. Expliqua Koda.
Mulan tu prends celui de l’ouest, Xalight va te planquer dans celui au nord, moi je vais à l’est.
-Au nord par rapport à quoi ? Demanda l’élite.
-A la planète. Répondit Mulan comme si c’était évident.
-Mais on ne doit pas se séparer avant d’avoir atteint chacun notre objectif, la chose pourrait revenir !
-Comprit ! Agréa Koda. Maintenant aidez moi à mettre Amelka dans celui-ci.
Ils grimpèrent par le coté, aidés par l’absence de gravitée et installèrent l’élite dans la chambre du canon.
-Tu es sûr que c’est bien de la mettre ici ? Fit Xalight
-Mais oui ! C’est l’endroit le moins détectable ! Affirma Koda
-Mais… et si le canon tire ? Surenchérit Xalight.
-Si tu vois un seul artilleur à trois millions de kilomètre à la ronde, je mange mes armes ! Répliqua-t-il avec agacement.
-Ah non pas encore ! Sans façon ! Grogna l’élite.

Après avoir bien caché Amelka et refermé la chambre de l’arme, ils partirent pour le propulseur de l’ouest en marchant sur la coque de la station.
Alors qu’ils avaient presque atteint la plateforme du canon, Xalight signala :
-Il y a des parasites dans la radio…ah non… attendez ça se précise, ce sont des communications.
-Les covenants ! Ils arrivent ! Alerta Koda.
-Filez vers les deux autres canons ! Allez, allez ! Au pas de course ! Dit Mulan.
Il fila se refugier dans le sien et repris dans la radio :
-J’ai compris ce que tu cherche à faire, Koda, mais ce n’est pas un peu risqué ?
-Qu’est ce que tu dis ? Je ne t’entends pas avec toutes ces interférences covenants ! Cria Koda dans le micro avant de couper la radio.
Xalight coupa la radio lui aussi pensant qu’il valait mieux passer inaperçu.
Courants sur le « toit » de la station, Koda et Xalight arrivèrent au poste de défense nord.
Quelle ne fut leur surprise lorsqu’ils tombèrent nés à mâchoire avec la créature.

Ils ouvrirent le feu simultanément mais leur tir de barrage ne sembla pas affecter le monstre.
Xalight lâcha son arme et saisit une bombonne de gaz qui trainait et visa l’entité non identifiée avec.
Immédiatement à ses cotés Koda donna un grand coup de poing dans le robinet du réservoir.
Ce dernier, percé, partit à la vitesse d’un obus droit sur la bestiole  et la percuta de plein fouet.
Repoussé de 9 mètres en arrière, la chose effectua un rétablissement impeccable et se lança à leur poursuite avec une vélocité effrayante.

Koda fit signe à Xalight d’aller se mettre à l’abri dans son canon et partit dans une course effrénée vers le sien, entrainant la créature à sa suite.

L’écorcheur fonça dans un poste de commande, non loin du propulseur et entra en vitesse les codes que Dazzle lui avait fournit puis ses instruction dans l’ordinateur de contrôle de tir.
En sortant du poste, il fut intercepté par la créature qui se jeta sur lui.

Le combat dura moins d’une seconde : lâchant son needler, Koda sauta par-dessus son agresseur qui dévia la trajectoire de l’un de ses tentacules pour le faucher en vol.
Se cramponnant des deux mains au rebord supérieur du sas Koda donna un grand coup de reins pour éviter le membre qui ne parvint qu’à lui arracher son Aldurv.
Finissant son looping, l’écorcheur réactiva ses semelles magnétiques pour rester coller sur le mur au dessus du sas puis dégaina son pistoler plasma pour tirer un coup dans la console de commande de la porte qui se verrouilla enfermant la chose à l’intérieur.

La porte se déformât sous les terribles assauts de la créature, il fallait agir vite !

« Plus que 45 secondes avant la mise en route des propulseurs » Pensa t-il.
Filant jusqu’à son canon, il se jeta dans la chambre et referma dernière lui.
-Tout le monde va bien ? Demanda-t-il dans la radio.
-Oui même si ce n’est pas très confortable. Maugréa Xalight.
-Bon écoutez bien parce que je ne répéterais pas : Vous allez devoir vous assurez d’avoir tourné votre corps tête la première vers la sortie du canon.
Ensuite, toujours dans cette position, activez la carapace de l’armure fournie par Dazzle.
-Pourquoi la carapace ? Demanda Xalight
-Pour que rien ne puisse être capté. Répondit hâtivement Koda.
-Mais ils ne vont pas remarquer les émissions d’énergies générées par … Insista l’élite.
-Mais non ! Coupa l’écorcheur. Amelka tu peux m’entendre ?
-Ne t’inquiète pas, elle s’est remise de son choc de tout à l’heure, je vais lui expliquer ton plan. Déclara Mulan.

Au bout des 45 secondes le canon se mit en marche, tournant sur lui-même et se pointa en direction de la planète imité par les trois autres.
Xalight le contacta en riant alors que les bobines du propulseur se chargeaient.
-Hey Koda, j’ai perçu ta manœuvre : tu veux optimiser notre couverture en visant la planète, ah, petit malin va !
Tu va rire : pendant un moment j’ai cru que tu allais nous utiliser comme obus.

Rapport de combat.
Notes personnelles.

*
*     *
Koda : Andouille !
*     *
*
-Hey … mais …attend une seconde, Koda tu vas …
Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir !
S’étrangla subitement l’élite.
-Trop tard ! Se moqua l’écorcheur.

Les quatre propulseurs firent feu simultanément projetant les quatre compagnons improvisés projectiles vers la planète à cause du métal contenu dans leurs équipements.
La carapace de Dazzle empêchait tout mouvement et les protégeaient de tout élément extérieur ainsi ils échappèrent à une mort immédiate et ne furent pas écartelés mais leur vitesse était si grande que la plupart des organes vitaux furent détruit lors du tir.
Mais l’Aldurv s’activa et répara les tissus endommagés leur sauvant la vie et ne laissant que peu d’énergie dans le bracelet.
Ils traversèrent la flotte covenant, tels des étoiles filantes traversant la nuée en son cœur.
L’espace se colora de bleu lorsque l’armada détruisit la station, un flash blanc suivit bientôt, les tirs ayant atteint le réacteur et les restes de la station se dispersèrent dans l’espace.
Epargnés par les débris, les quatre rescapés jaillirent de la flotte covenant, et s’enfoncèrent dans l’atmosphère de Trinity.
Les vibrations augmentèrent, provoquant hémorragies internes et déchirures.
Tandis qu’ils traversaient d’épaisse couche nuageuse, Xalight s’accrochait à la vie, désespérément, mais la douleur le rendait fou.

Cependant pour chaque filet de sang qui perlait l’Aldurv répondait en soulageant tout maux, toute blessure.
Les nuages s’écartèrent bientôt, révélant un soleil sur le déclin et les contours menaçant de vastes montagnes, enneigées.
La peur les refroidit de son étreinte glacée alors que le sol se rapprochait.
Il eut un choc effroyable.
Et tout devint noir.

Chapitre 12 : Le conflit millénaire.
Spoiler:


Ombre de la Faucheuse.
Passerelle.

-L’ombre de la faucheuse est sous contrôle mais les systèmes de navigation, d’armes et de communication sont désormais verrouillés.
-Tout cela à cause d’une simple I.A. votre coup de main a perdu de sa rigueur, Catherine !
-Non, colonel, il ne s’agit pas d’une simple I.A., aucune ne peut me résister de cette façon là, Dazzle est … autre chose. Répondit le docteur.
-Comme quoi, un fantôme peut être ? Railla l’officier.

Il se tourna vers ses hommes :
-Allez les gars ! Fouillez-moi ce vaisseau de fond en comble ! Je veux chaque un homme armé sur chaque centimètre carré, le moindre grain de poussière répertorié et tout les ponts sécurisés !
Les troupes de chocs se dispersèrent par groupe de six laissant quelques hommes pour assurer la sécurité du docteur Hasley.

-Dites leur que surtout ils ne doivent toucher à rien, c’est dangereux ! Averti le docteur.
-J’aimerai bien voir ça ! Maugréa le colonel.

Ombre de la Faucheuse
Laboratoire N°4

L’équipe 14, composée de 6 soldats d’élite reconnaissable à leur armure noire, spécialisés chacun dans plusieurs domaines, fait face à une porte.

-Sergent, ouvrez cette porte ! Ordonna le chef d’escouade.
Le sergent tritura les commandes de la porte qui s’ouvrit offrant un spectacle terrifiant aux yeux des soldats :
-Qu’est ce que c’est que ça ?
-Putain, c’est moche !

-Où on est, Sam ? Demanda un genre de lapin hypertrophié qui semblait fait de pate à modeler.
-Je ne sais pas, petit, peut être dans les toilette du concierge ou alors … nom d’un bureaucrate noyé dans un tonneau de choucroute, des aliens ! S’exclama un chien de 1 m 80 en costume.
-Je me suis toujours demandé quel gout ça avait. Se pourlécha le lapin.
-Ils vont sans doute nous hypnotiser puis nous disséquer vivant et jouer avec nos organes. Bouffe-les ! Max ! Bouffe-les ! Ordonna le chien.
-Miam ! Miam ! Fit le lapin.
-Intéressant il semblerait que cette porte soit un genre de passage inter dimensionnel et que ces …
Ce fut tout ce que le sergent eu le temps de dire avant de disparaitre dans le gosier de max.

Ombre de la Faucheuse
Passerelle

-De quoi ? Balbutia le commandant dans son émetteur radio.
-Comment se débrouille vos hommes, colonel ?
-Il y a un trou noir miniature dans les ponts inférieurs, deux équipes se sont fait dévorées par un lapin accompagné d’un chien, l’équipe 21 affronte des flood et un robot tueur invulnérable se balade dans les couloirs en cherchant une certaine Sarah Connor.
Il se tut un instant alors qu’on le rappelait par radio.
-Ah et on a un homme coincé dans une boite quantique aussi. Ajouta t-il en se frottant les yeux.
-Nous n’avons pas de temps pour le sarcasme, colonel. Le sermonna Halsey
L’officier tourna la tête vers elle et lui lança un regard noir.
- Regardez-moi et osez encore me dire que je puisse me permettre de l’humour au cour d’une opération de ce niveau.
-Vous rappelez vos hommes ? Préféra se rétracter le docteur.
-Immédiatement, vu le merdier en dehors de la passerelle, ils vont tomber comme des mouches si je n’ordonne pas le repli.

Trinity.
Toit du laboratoire de Spike.

L’ombre d’un phantom traversa un instant le toit puis se perdit dans le lointain.
Sortant de sa cachette, Johnson se coucha au bord du toit et utilisa le zoom intégré à son armure pour passer en revue les forces covenants en présence.
-Ils sont foutrement trop nombreux !
Il se tourna vers Flywa et ordonna :
-Raconte-t-moi dans quel merdier s’est on fourré !

-Cela vient de Spike et Xur, tout vient d’eux, il y a des lustres qu’ils s’affrontent, l’un pour nous protéger, l’autre pour tout détruire.
-Wow wow ! Stop ! C’est qui « nous » ?
Fù et Flywa échangèrent un regard hésitant puis Flywa poursuivit :
-Il existe deux factions parmi les races qui peuplent notre galaxie : les covenants que vous connaissez bien qui considèrent les forerunners comme des dieux et « l’ordre des 9 royaumes » qui s’oppose aux covenants et suivent la volonté de la bibliothécaire.
-Mais c’est quoi cette histoire!? Un humain maléfique commande des covenants et des spartans, Spike est un genre de docteur maboul, pote avec un flood, les covenants débarquent, l’air de rien, par millier pour nous tuer et un groupe de rebelles inter-cosmique veulent les mettre en boite et obéissent à une bibliothécaire tout ça parce qu’on est passé prendre une putain d’armure !
Et tu va sans doute me dire qu’une grande prophétie est à l’œuvre et qu’il faut détruire une connerie d’anneau, comme d’habitude !

-Je sens que ça va être long à expliquer. Soupira Fù.
Flywa repris, pesant ses mots :
-C’est plutôt bien résumé mais laisse moi éclairer ta lanterne : il y a très longtemps naquirent les forerunners, une race très avancé technologiquement, il leur avait été confié le manteau de responsabilité par leurs créateurs, une race bien plus ancienne qui avait atteint l’ultime palier technologique connu à ce jour.
Mais pour une raison sortie de nos mémoires, les forerunneurs se révoltèrent contre ceux qui leur avaient donné la vie et s’écartèrent de leurs obligations.
La réponse fut sans appel et les créateurs donnèrent vie aux humains afin de remplacer les forerunners puis ils firent apparaitre à partir de leurs propre corps, une race née de leur colère et de leur soif de destruction : le parasite, qu’ils chargèrent d’anéantir les forerunners.
Plus tard alors que les humains étaient proche d’atteindre le niveau des forerunners, le parasite se déchaina lançant une vaste offensive sur notre galaxie.
Les humain furent forcés de réagir de façon radicale ce qui entraina une guerre entre forerunners et humain, une guerre qui dura un millénaire.

Les humain perdirent la guerre et furent durement punis par le didacte : ils perdirent leur évolution avancé.
Mais pendant ce temps le parasite n’avait fait que gagner en puissance et mit à genou l’empire forerunners, c’est à ce moment que la bibliothécaire aidée de Dazzle, Spike et Xur est passée à l’action, venant d’achever les préparatifs nécessaire à la sauvegarde des différentes races qui peuplaient notre galaxie, elle mit hors d’état de nuire le didacte et ordonna l’activation des halo.
Pour protéger les travaux de la bibliothécaire Dazzle déclencha une révolte qui mit à feu et à sang le dernier monde forerunners déjà prêt à sombrer, il dut affronter Xur pour ce faire.
Spike qui détenait des informations capitales entre ses mains dut se lancer dans une course infernale contre la montre pour sauver sa vie et assurer la survie de la galaxie.
Il parvint à ses fins même si pour cela, il dut renoncer à tout ce qui lui était cher et assister à la mort de tous ceux qui comptaient pour lui.
Apres l’activation des anneaux il fit de nombreuses recherches puis fonda le conseil des 10, qui réunissait toutes les races de notre galaxie dans le but de suivre la volonté de la bibliothécaire
Mais les prophètes qui avaient leurs propres convictions firent sécession déchirant le conseil des 10 en deux.
Désormais ennemis, l’Ordre des neuf royaumes et les covenants se sont affrontés pendant des millénaires avec pour enjeu la survie ou l’extinction de la race humaine.

-Voila de quoi faire faire une crise cardiaque à mon professeur d’histoire ! Ricana Johnson.
Mais dit moi un peu qui est ce didacte que tu as mentionné ?
Et comment Spike et Xur peuvent ils être toujours en vie ?
Le didacte est le « mari » de la bibliothécaire, tandis qu’elle dirigeait les sections scientifiques forerunners et plaçait sa foi dans les Hommes, lui était le chef des armées et les détestait.
C’est un peu comme si leurs volontés respectives possédaient Spike et Xur.
En ce qui concerne ces derniers, Xur n’a rien d’un humain, c’est tout ce que je peux affirmer.
J’ai dut abréger sur de nombreux point, il faudra y revenir plus tard car le temps joue contre nous.


-Ce qui reste suffisant pour me donner la migraine !
-Bonjour !
Ils se jetèrent en arrière à l’unisson et dégainèrent leurs armes avant de reconnaitre Dazzle.
-Désolé de vous avoir fait peur. Je crains d’avoir de mauvaises nouvelle.
-Andouille ! Dirent-ils à l’unisson
-Halsey nous as trahi, comme prévu, et s’est emparé de l’ombre de la faucheuse sans que je puisse l’arrêter, elle se dirige actuellement vers shangeillio’s.
Mulan, Koda, Amelka et Xalight ont trouvé refuge à l’intérieur d’une station en orbite autour de Trinity.
Johnson ouvrit la bouche pour répondre mais la machine repris :
-Pardon, je capte à nouveau leur signal, ils se dirigent actuellement vers la surface à très grande vitesse.
-Calcule leur trajectoire et leur point d’impact.
Vois si tu peux les aidez avec ta faculté de téléportation ! Réagit Johnson.
-Impact ! Fit Dazzle. Ils ont atterrit au nord, dans les montagnes, distance estimée : 51,3 km.
-Impossible, rien ne peut traverser l’atmosphère à cette vitesse, fait vérifier cela ! Fit remarquer Flywa.
-Vérifié et confirmé ! Affirma Dazzle 2 minutes plus tard
Johnson fronça les sourcils.

Trente secondes passèrent puis un bruit sourd étouffé retentit.
-C’était quoi ça ? Demanda le sergent.
-Je crois que ça venait de là-bas. Répondit Fù en désignant une montagne proche.
Johnson vit les épaules de Flywa se raidir lorsque ce dernier utilisa son zoom d’armure.
Il activa aussitôt son propre zoom.
-Oh la vache ! Siffla le marine.

Un pan entier de la montagne venait de se détacher et un nuage de poussière énorme masquait un tiers de la montagne.
-Je crois pouvoir affirmer sans risque que quelque chose s’est bien crasher là-bas.
-Conduit moi au point d’impact ! Ordonna Flywa à Dazzle.
-Pendant ce temps je vais obtenir des renseignements sur les positions humaines et covenant. Décida Johnson.
Flywa hocha la tête et l’avertit :
-Restez aux abords de la ville, le reste n’est pas sûr, il y a des choses qui rodent à l’extérieur.
-Haha ! Tu sais qui je suis ! Monstre et bestioles, c’est du gâteau pour moi !
Flywa fit un signe tête à Dazzle et ils disparurent tous les deux.

-Bon on doit se renseigner et pour cela j’ai déjà un plan de prêt. Dit Johnson
-Ah bon ? C’est quoi ? Torture, infiltration, piratage, corruption, reconnaissance ? S’enquit le grognard
-Mieux que ça ! Ricana le sergent
-Mieux que ça ?! Oh ! Pas mal en effet ! Devina Fù
-Oui ! Nous allons procéder à des pourparlers.
Le rire sadique de Fù éclata :
-Ah je sens que ça va être marrant!

Chapitre 13 : Cauchemar.
Spoiler:
Trinity
Avant poste covenant inconnu
Sous sols
Mulan grogna en soulevant la tête, tout son corps lui faisait mal.
Xalight se pressât à son chevet, sans son casque :
-Ça va ? Demanda-t-il
-Plus ou moins ! Répondit le drone.
-Je ne sais même pas comment tu fais pour bouger, vu les blessures que tu as, Amelka t’a soignée mais …
-Combien de temps ? S’enquit le drone qui remuait, testant son état physique.
-Tu es resté inconscient deux heures, je pense que c’est parce que tu as touché le sol en premier.
Les covenants nous ont enlevé nos Aldurv avant tu sois complètement guéris. Expliqua l’élite.
-Ah.
-C’est bien que tu sois réveillé parce qu’entre Amelka qui à encore égaré sa langue et l’autre abruti de gardien, ce fut bien chiant. Lança Xalight l’air abattu.
-Hum ! A propos, tu peux me dire qu’est ce qu’on fait dans une cellule à énergie ? Fit remarquer le drone.
-Je pense que tu t’en doute déjà : nous avons été capturés par les covenants, et ceci, Dit-il en désignant les 4 couchettes humaines, est notre chambre.
-Je vois, genre hôtel -5 étoiles. Se moqua Mulan.
L’élite retourna sur sa couchette, prés de celle d’Amelka.
Mulan examina leur cellule, celle-ci se résumait à trois murs dont l’un possédait une fenêtre, à deux couchettes doubles superposées et à un champ de force.
Il alla examiner la fenêtre et comprit pourquoi les covenants avait laissé cette ouverture, ils se trouvaient dans un immeuble humain à 500 mètre du sol.
-Une ville ? S’interrogea-t-il
Un bruit colossal retentit : la foudre venait de frapper non loin ; on distinguait à peine les autres gratte-ciels tant la tempête faisait rage, des vents violent hurlaient au-dehors et la pluie tombait à verse.
-Il fait vraiment un temps de cauchemar dehors !
Koda, je te retiens toi et tes idées ! Grommela le drone par-dessus son épaule.
Amelka relevant la tête, lui lança un drôle de regard, le drone remarqua qu’elle ne portait plus son  casque, tout comme Xalight, ce qui était logique vu que les covenants avaient dut leur confisquer tout ce qui pouvait établir une communication avec l’extérieur.
Il se retourna pour jeter un coup d’œil vers son ami.
Son regard ne rencontra qu’une couchette vide.
-Koda ?
Il fit volteface et vit le regard désolé de Xalight.
-Mulan, je crois qu’il est … mort.

Une chape de plomb s’abattit sur Mulan, bien qu’il soit dans la force de l’âge, il se sentit vieux et las.
-C’est une blague ?
-Non. Il ne portait plus son Aldurv, il a dut le perdre durant le combat contre la « chose » et la rentrée en atmosphère lui a été fatale
Le drone prit un peu de temps pour digérer la nouvelle et se mit à réfléchir à toute vitesse :
-Il n’est pas mort ! Son bouclier l’a forcément protégé.
-Mulan ! Je l’ai vu étendu parmi les gravats, tu n’en douterais pas si tu l’avait vu, toi aussi.
Il ne bougeait plus, il ne respirait plus et il y avait ce sang, tout ce sang partout autour de lui ! Frémit Xalight.
-Non, pas Koda, pas lui ! Le drone ferma les yeux. Je pensais que si il y en avait un capable de tout traverser sans une égratignure c’était lui.
Il va me manquer avec ses bêtises et ses challenges stupides.
-Quand je pense que je l’ai vu comme un imbécile dès le départ… Songea L’élite
Amelka leur lança un regard effrayé.
-Moi ça ne me gène pas qu’il soit mort.
Xalight fit volte face et cria:
-Comment peux-tu dire ça alors qu’il est mort en te sauvant la vie !
-Je l’ai vu sous sa vraie nature, je sais pourquoi la chose s’est enfuit, Il est l’un d’entre eux, Xalight, une de ces chose !
Le drone fut sur elle immédiatement :
-Tu l’as vu ?
Amelka recula inquiétée par la soudaine attention que Mulan lui portait.
-C’est l’impression que j’ai eu. Répondit-elle
Le drone alla poser sa main sur l’épaule de l’élite :
-Oubli ça ! Tu vas avoir besoin de toute ta concentration pour sortir d’ici.
Il aidait par cette phrase l’élite à se consacrer à ses compétences et à ce qu’ils devaient faire maintenant.
L’espace d’un instant le jeune ranger et son amie semblèrent perdus puis secouèrent la tête pour s’éclaircir les idées.

Mulan se senti reprendre pied même malgré la disparition de Koda, il senti qu’il pouvait faire quelque chose et ça lui faisait du bien.
Il n’avait désormais que deux objectifs : S’évader et faire payer aux covenants ce qui était arrivé à son ami.

Leur gardien qui se révéla être un grognard frappa le champ de force et cria :
-La ferme ! Ce n’est pas bientôt fini vos jérémiades.
Mulan frappa si soudainement qu’il prit tout le monde au dépourvu.
Son coup partit à une vitesse et une force telle qu’il en devint flou et traversa le bouclier comme du beurre.
Le grognard, lui décrocha un coup d’œil surpris et s’effondra en avant, sans le moindre son.
Le drone récupéra son needler avant même qu’il ne touche le sol.
-On bouge ! Ordonna Mulan alors que le bouclier finissait de disparaître.
Xalight était sans voix, complètement pris de cour par la vitesse à laquelle le drone avait résolut la situation et prit le commandement.
Cela avait également eut un effet sur Amelka qui le regardait, alarmée.
Le jeune ranger analysa leur situation : ils se trouvaient dans une installation humaine, sans doute de plusieurs étages étant donné le plan d’évacuation affiché en face de la cellule.
Mulan sortit de la cellule et se dirigea vers la porte blindé à droite.
-Elle est sans doute f…. Commença Xalight
Mulan chargea et enfonça la porte blindée de 20 centimètre d’épaisseur.
-…Ouverte. Finit l’élite
Il se hâta de suivre le drone avant de le perdre de vue et ramassa le cadavre du grognard d’une main dans le but de le cacher.
Amelka sortit juste à temps alors que le bouclier de la cellule se réactivait.
C’est alors qu’un rapace sortit des toilettes de gauche, son bouclier désactivé.
Xalight lui lança le grognard en pleine poire, le covenant poussa un cri : -Qui a éteint la lumière ?
Amelka le repoussa avec un coup de pied dans les cotes dans les toilettes et l’élite finit en refermant et brisant la serrure.

Mulan pendant ce temps avait rejoint la cage d’escalier et avisa l’ascenseur juste à côté.
Les deux élites le rejoignirent, Amelka en profita pour lui montrer avec un sourire la grenade plasma et le pistolet plasma du rapace.
-Comment tu as fais ? Tu l’as à peine touché. S’amusa Xalight.
-Un coup de chance, j’imagine. Répondit-elle.
-J’en doute.

Mulan força les portes de l’ascenseur en les écartant, se saisit du pistolet plasma et tira un tir chargé sur le toit de l’ascenseur situé 10 étages plus bas.
La décharge fit fondre la tôle du toit causant un trou de la taille d’un ballon de foot.
Le drone comptât cinq seconde actionna ensuite la grenade à plasma et la lâcha dans le conduit ; 4 secondes supplémentaire s’écoulèrent avant que l’explosif n’atteigne l’ascenseur.
La bombe s’engouffra alors dans le trou laissé par le tir et s’accrocha à sa cible : un élite venu enquêter sur l’origine du bruit.
Le flash blanc qui suivit ne laissa aucun doute planer sur la mort de ce dernier.
-Tu as choisi d’attaquer bien vite. Fit remarquer Xalight alors qu’ils descendaient à l’aide des câbles de l’ascenseur.
-Je tire avantage de la météo : l’orage va couvrir le bruit que nous pourrions faire de sorte que seules les cibles les plus proches remarqueront quelque chose et les vagues électromagnétiques provoqués par la foudre perturberont leurs communications.
-Mais c’est valable pour nous aussi ! Fit valoir le Ranger.
-Oui mais nous nous restons groupé, pas dispersés entre de multiples salles et étages comme eux et nous avons l’effet de surprise et la discrétion de notre coté.
L’élite se tût un instant puis demanda :
-Tu as servi dans quelle unité ?
-C’est confidentiel. L’informa le drone.
Il lâcha le câble et se réceptionna sur l’ascenseur cinq mètres en contrebas de façon impeccable.
-Mais au point où on en est, ça n’a plus d’importance car vous êtes déjà mouillé jusqu'au cou.
-C’est rassurant. Se fendit Amelka.
Mulan sauta dans l’ascenseur, balaya le périmètre d’un regard et leur fit signe de venir.
-Nous somme la garde personnelle de Spike, Koda et moi avons fait partit d’un rassemblement de 9 guerriers d’élite qui servait l’ordre des neuf royaumes sous sa responsabilité.
-Et que deviennent les 7 autres ? En vint au fait Xalight.
-Ils sont tous mort.

Il eut un instant de flottement pendant que les deux élites quittaient le toit de l’ascenseur.
-Je suppose que l’entretien d’embauche était draconien. Tenta Xalight
- Seul les meilleurs combattants de chaque espèce peuvent espérer accéder à ce poste. Le déconseilla le drone.
-Jamais entendu parler. Bougonna L’élite
Le drone ramassa l’arme de l’élite : un fusil a concussion qu’il lança par-dessus son épaule à Amelka et tendit le pistolet plasma à Xalight.
-Le prophète de la Témérité, ça te dit quelque chose ?
-Prophète Majeur, partisan de l’extrême, mort au cours de l’accident de Grande Sévérité. Récitât l’intéressé.
-C’est Koda qui l’a tué, avec un coup de pouce de ma part et ce n’était pas un accident, les villes spatiales n’explosent pas à cause de micrométéorites.

-Tu t’es … introduis dans la forteresse la mieux gardée qui a jamais existé ! Toussa l’élite.
-La clé était sous le paillasson. Répondit humblement le drone.
-Tu as franchi un corps d’armée tout entier.
-C’étaient des abrutis.
-Tu as tué le prophète de la Témérité.
-Non, ça c’était Koda.
-Et tout ça sans te perdre dans une citée spatiale géante !
-Il y avait des panneaux indicateurs.
-Tu te fous de moi ?
-Oui … il n’y avait pas de panneaux !
-Tu me parais bien joyeux pour quelqu'un qui vient de perdre un ami. Critiqua l’élite.
Le drone regarda longuement Xalight et celui-ci comprit que Mulan était tout sauf joyeux, il se contentait de donner le change pour qu’ils ne remuent pas leurs idées noires.
-Mulan ce n’était pas mon ami, mais plutôt comme un genre de frère pour moi.

-Venez ! On prend par les escaliers, l’ascenseur c’est trop risqué.
Ils se glissèrent par la porte juste à coté de l’ascenseur et dévalèrent les marches en guettant le moindre signe de présence.
Soudain Mulan leva le poing et signala un élite et deux rapaces, situés deux étages en dessous qui montaient.
Les trois évadés s’éclipsèrent par la porte de leur étage et se cachèrent dans une petite salle remplie de matériel humain tel que des cordes, de l’enduit, des produits nettoyant et plusieurs autres objets de taille et de poids conséquent que Mulan ne reconnu pas, il fronça les yeux, essayant de se rappeler si il avait déjà vu quelque chose de semblable.
-Ça c’est une belle enclume ! S’exclama Xalight en réponse à la question tacite du drone. Je me souviens que Fù jonglais avec quand Amelka était triste, ça marchais toujours et l’instant d’après, on l’entendait rire aux éclats.
Mais qui ne rirait pas en voyant un grognard jongler avec une douzaine d’enclume ?
Il s’attendit à ce qu’Amelka le boxe ou le réprimande mais, contre toute attente, celle-ci sourit :
-Puisque tu en parle je crois que j’ai une idée pour avancer plus vite.

L’instant d’après Xalight était attaché par la taille à l’aide d’une corde face à la fenêtre et, soutenant une enclume, recula de quelque pas.
-Moi et ma grande gueule ! Grommela- t-il
3 étages en dessous un grognard était en train de se faire passer un savon par trois élites.
-Comment ça les communications longue portée sont coupées ?! Misérable vermine ! Tu vas réparer ces émetteurs tout de suite. Je te donne 3 secondes. Ordonna l’élite du milieu en dégainant son fusil à plasma.
Ses deux comparse rirent, conscient qu’ils allaient bien s’amuser.
-Mais puisque je vous dis que c’est un effet de la tempête.
-Un !
Mulan tira au needler sur la fenêtre qui se fissura.
Xalight s’élançât et bondi.
Il traversa la fenêtre et tomba, giflé par un vent qui l’aurait emporté au loin s’il n’avait pas emporté l’enclume.
A cet instant la corde se tendit et il amorça une courbe qui le fit accélérer vers le bâtiment.
Tout son poids ajouté à celui de l’enclume augmentée par la vitesse contre la simple épaisseur de verre d’une fenêtre qui lui faisait face.
-Deux !
Le grognard pensa qu’il lui faudrait un sacré coup de chance pour s’en sortir cette fois.
Xalight pulvérisa la fenêtre en passant au travers mais l’enclume lui échappa des mains.
-Et de trois ! Vociféra l’élite.
DONG ! fit sa tête, sous la pression de l’enclume.
-Désolé j’ai glissé ! S’excusa Xalight par réflexe.
Les 2 subalternes de l’élite s’avancèrent, leurs mains cherchant leurs armes.
Amelka arriva à son tour et lança son enclume sur les pieds d’un des élites qui s’effondra et s’assomma en tombant puis Mulan atterri sans problème et lança avec force son enclume sur la dernier élite, lequel la reçu dans le poitrail ; il fut projeté plusieurs mètre en arrière.
-On devrait en faire un sport ! Plaisanta Xalight.
-La ferme et ramasse le grognard ! Ordonna Mulan sèchement.

L’élite s’exécuta, attrapant le grognard par la tête.
Celui ci ne protesta même pas.
-Nos casques et notre équipement ! Aboya le drone.
Le grognard ne se fit pas prier effrayé par la fièvre qu’il voyait brûler dans les yeux de son geôlier.
Il les mena dans une salle d’environ 12 mètres carrés où étaient entreposées des armes, des vivres et des équipements divers.
Ils se servirent et récupérèrent leurs casques que l’on avait jetés négligemment parmi le reste.
Amelka remis son casque et enclencha sa radio.
-A quoi tu joue ? Fulmina Xalight.
C’est alors que des parasite retentirent dans son casque, entrecoupées d’éclats de voix : « Prisonniers échappés…probablement encore ici…3 elites blessés 1 mort »
-Tu pirates leurs communications ! Bien joué ! Se réjouit-il finalement.
-Prenez ça j’ai fourré des radios, des purificateur d’eau, des outils, des munitions et des vivres pour une semaine. Expliqua Mulan en leur désignant 3 sacs.
Ils mettent tout dans la même salle car la salle de repos des hunters est juste à cotés et personne ne se risquerait à venir ici sans l’ordre d’un élite.
-Allez, il est temps de partir.
Ils parvinrent à descendre jusque au rez-de-chaussée là Xalight assomma le grognard et le traîna dans un placard à balai.
Alors qu’il refermait la radio s’affola :
« Nouveau contact… à l’extérieur de la tour … Clairement hostile... Alerte maximum... ce n’est pas covenant ni hum… »
Dans un bruit colossal la foudre claqua.
La radio se coupa subitement et tout trois se regardèrent.
Xalight avait souvent éprouvé la peur, comme tous les combattants mais son maître d’armes lui avait appris à la surpasser et il se remémorait toujours ses conseil chaque fois qu’il y été confronté mais c’était une peur complètement différente de tout ce qu’il avait put déjà éprouver.
Il regarda ses mains et s’aperçût qu’elles tremblaient.
Il prit conscience du fait qu’ils étaient seuls, et l’absence de renfort covenant ne fit que l’inquiéter davantage
Amelka était complètement paralysée.

Cependant Mulan rangea son needler et épaula le canon à barreaux de combustible qu’il avait pris dans la réserve.
Il vérifia les bandoulières de munition et de grenades qu’il transportait et les resserra.
Enfin il enfonça son casque sur sa tête, lequel émit un chuintement sinistre en se fixant.
Il déclara d’une voix forte pleine de fatalité :
-Je vais voir ce qui se passe dehors, vous restez ici.
Xalight avait conscience qu’il s’agissait d’un ordre absolu.
Amelka toute tremblante affirma :
-C’est la chose !
Mulan fit quelques pas vers la porte vitrée, s’arrêta et dit doucement :
-Non ! Non, ça c’est pire!
Il ouvrit la porte et, s’enfonçant dans les trombes d’eau, il disparut peu à  peu, ignorant leurs regards implorants.

Mulan s’avança au dehors, sa visibilité était réduite à 20 mètres à cause de la pluie.
La chaussée couverte d’eau était rouge sous ses pieds.
Il la toucha du doigt et s’élança en avant.
Là où le drone avait touché l’eau, des filets bordeaux tourbillonnaient car ce n’était pas la chaussée qui était rouge mais la mare de sang qui se mêlait à l’eau.
Un peu plus il découvrit un amas de cadavres.
Alors qu’il inspectait les blessures qu’ils avaient reçues, tout en surveillant son périmètre proche, il sentit une présence derrière lui.
Se retournant il balaya la zone située derrière lui avec les détecteur de son casque : AUCUN SIGNE DE VIE afficha celui-ci.
Le drone se releva prêt à détaler lorsque quelque chose lui agrippa la jambe.
Baissant les yeux, il constata que c’était un élite agonisant qui le retenait, une large plaie barrai son flanc et il cracha du sang.
« Poumons percés. » pensa machinalement Mulan.
L’élite cracha encore un peu de sang en se redressant et réussit à articuler un mot, un seul.
-Fuis ! L’exhorta-t-il en serrant sa jambe.
Mulan se dégagea mais l’élite était déjà mort.
Il inspectât une dernière fois la zone et retourna à l’intérieur, où l’attendaient Amelka et Xalight.
-Dehors, ce n’est pas très engageant, je pense qu’on va devoir camper ici en attendant la fin de l’orage. Leur dit-il.
Il se tut en voyant que les deux élites ne réagissaient pas, ils regardaient un point situé derrière lui avec une espèce de fascination morbide comme une proie regardant son prédateur.
Il se retourna et discernât juste derrière la vitre, la silhouette squelettique d’un être humanoïde dont les vêtements déchirés, claquaient au vent, ballotés par la violence de la tempête.
La créature paraissait les observer, les sentir, les goûter, le tout dans une effroyable immobilité.
« Surtout ne pas bouger ! » s’intima Mulan.
Xalight fit un pas en arrière.
« Eh merde !»
Et la vitre explosa.


Dernière édition par notyl le Sam 3 Jan 2015 - 18:27, édité 18 fois
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par MwP-Spartan le Sam 12 Mai 2012 - 16:50

@notyl a écrit:C'est une figure de style.

Si ca ne te dérange pas, je serais très curieux de savoir laquelle ?

La lecture de la première fanfic est-elle obligatoire pour comprendre le sens de cette nouvelle histoire ? Ou complémentaire ? Puisses-tu préciser ?

Il y a quelques fautes bien qu'elles ne gênent pas dans la compréhension du texte, par contre, certains enchainements de phrases sont plutôt lourds. Si tu sais modifier cela, je suis sûr qu'il y aura une plus grande joie à lire Smile.

___________________________
Là derrière le spoil voyez l'EVA que j'ai obtenue avec tous mes efforts, à mon avatar !
Spoiler:
= onat97


Je joue à League of Legends avec le même pseudonyme que mon gamertag, rajoutez-moi!
avatar
MwP-Spartan
Major
Major

GamerTag : onat97
Team : MWP <3
Messages : 781
Date d'inscription : 10/06/2010
Âge : 20
Réputation : 11
Talent : Servir à rien..
Halo favori : Halo 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Dim 13 Mai 2012 - 19:07

Les enchaînements sont la pour donner de l'effet justement mais si ça dérange je modifierait.
La lecture de la première  est conseillée.



Chapitre 14 : En tant qu’ami …

Spoiler:
Mulan bondit et se saisit du bras gauche de la créature, déviant sa course en utilisant son corps comme un balancier.
Le drone parvint à écarter son adversaire de la trajectoire de Xalight mais fut projeté à l’extérieur par la manœuvre.
Glissant sur la chaussé trempée, il se rétablit sur un bras et, utilisant son autre bras mis en joue son agresseur.
La créature bougeait sans arrêt et elle se déplaçait vite, si vite et si aisément qu’elle se fondait parfaitement parmi les rideaux de pluie.
Un bruie de griffe raclant la pierre retentit sur le flanc droit du drone.
Celui para à la dernière seconde mais la force du coup l’éjecta sur 14 mètre.
Il traversa deux vitres et finit sa course dans une cour intérieure coincée entre trois immeubles.
Roulant sur lui-même, il se remit debout et tira de son canon à barreau de combustible, déchaînant un tir de barrage hautement explosif.
Les éclats de verre, de béton et de métal fusaient, tandis que la créature esquivait les projectiles en traversant à grande vitesse l’ombre derrière les piliers situés en périphérie de la cours.
Elle fit un bond sur le coté et lui sauta dessus ; assaut que Mulan dévia en se servant de son arme comme bouclier.
Son assaillant alla percuter un mur qui se brisa sous son poids.
Mulan se jeta sur lui, haletant.
Le combat venait à peine de commencer et il manquait déjà de souffle.

Une lueur orangée teinta la poussière soulevée par la chute de son adversaire.
Il ouvrit alors ses ailes et se déporta sur le coté.
Un torrent de flammes jaillit de la fissure et déferla vers l’endroit où il se tenait encore une seconde plus tôt.
Mulan s’en inquiéta car une telle réaction offensive affirmait plus encore le caractère dangereux de la chose.
Rejoignant la créature, il se posa sur son flanc gauche sans ranger ses ailes.
Rassemblant toute sa force, il serra le poing et d’un formidable coup, il atteignit sa cible à la joue droite, alors qu’elle se tournait vers lui.
L’impact envoya la créature à l’extérieur de la cour où, sans toucher le sol, elle effectua un demi tour sur elle-même impeccable et se remis sur ses pied.

Une lumière verte les sépara : les renforts covenants venaient d’arriver sous la forme d’une troupe d’assaut composée d’une vingtaine d’hunters qui se précipitaient vers eux en lançant des traits de plasma de leurs lourds canons.
Mulan s’éclipsa par une ruelle adjacente pendant que la chose fonçait vers l’unité covenant.
Trois hunters remarquèrent le drone et tentèrent de l’arrêter.
Le drone fit feu de son canon et les deux premiers explosèrent comme des boites à spaghettis laissées trop longtemps au micro onde, le troisième chargea droit sur lui.
Bondissant au dessus du lekgolos, il se retourna, tête en bas et tournoya sur lui-même.
Se saisissant du casque du covenant, il l’entraîna dans son mouvement d’un coup sec.
La tête casquée du chasseur émit un sourd bruit métallique en touchant le sol.
Mulan atterrit souplement sur trois membres.
Le corps du hunter s’affalât lentement derrière lui.

Pendant ce court laps de temps, la créature s’était décidée à s’en prendre aux hunters, bondissant, elle s’abattit sur l’un d’entre eux et le traversa de pars en pars.
Faisant preuve d’une force et d’une précision surnaturelle la chose enfonçait les armures, broyait les boucliers et écrasait les chairs.
Chaque mouvement donnait la mort d’une façon différent et les tirs des hunters n’atteignaient jamais leur cible.
Lorsque qu’une deuxième vague de hunters vint se joindre à la mêlée la bestiole ouvrit la gueule et cracha un puissant fleuve de flamme tout autour d’elle.
Lorsque la fumée qui en résultat commença à s’évanouir seul la chose tenait encore debout, au milieu des cadavres des chasseurs.
Un phantom jailli alors d’un banc de fumée, il fonça droit sur la chose et s’écrasa contre un hôtel de luxe puis explosa avec violence, défigurant le hall d’entrée du bâtiment.

Mulan qui venait de sauter de l’ouverture latérale du vaisseau se réceptionna en roulant et lança :
-C’est assez goûteux à ton gout ?
Un grognement retentit depuis le lieu du crash et un morceau de la carcasse du phantom bougea légèrement.
-Je suppose que ça veux dire non. Se renfrogna le drone.
Tant mieux ça veut dire que je n’ai pas préparé ça pour rien !
Il sortit un boitier de commande et appuya sur le bouton.
Dans la tour 17 charges de type Kilo 2 clignotèrent à la réception de leur code de mise à feu.
Les unes après les autres, les colonnes porteuses du bâtiment explosèrent et la tour s’effondra sur elle-même dans un maelstrom de plaque de béton s’abattant sur la créature.
-Je te présente mon plat de résistance : Phantom volé accompagné de quelques bombes pour amener la pièce montée de 45 étages ! Vociféra Mulan.

»Pff je me mets à parler comme Koda. Grogna-t-il entre ses dents.
Il contempla la tour s’effondrer jusqu'à la fin puis tourna les talons et se mit en quête de Xalight et Amelka.
Il fit 3 pas, s’arrêta et sans se retourner, lança :
-Tu ne renonce donc jamais ?

L’air était saturé d’électricité statique et lorsque Mulan regarda devant lui, il vit un véritable tapis d’éclair courir le long du sol et se diriger vers la créature depuis toutes les directions à la fois.
La ceinture électrique le traversa, entraînant la violente protestation de tous les instruments de l’armure du drone.
Les arcs électriques plongèrent dans l’amas de décombres et disparurent.
L’instant d’après, dans un grand flash blanc accompagné d’un grondement de tonnerre qui semblait contenir toute la fureur du ciel, les restes du bâtiment furent vaporisé, comme s’ils avaient été réduit en poussière.
Lorsque Mulan rouvrit les yeux, il mit quelques secondes à récupérer, la trop forte lumière l’ayant aveuglé.
Les contours de la silhouette qui se tenait droit devant lui finirent cependant par redevenir nets, il pût alors enfin avoir un visuel clair de son adversaire.
Le regard du drone passa sur ses griffes, parcouru sa silhouette élancé et s’arrêta sur son plumage.
Le cœur de Mulan accusa le coup : ces plumes Grises-vertes aux reflets rouges, il ne connaissait que deux personne qui possédaient cet attribut.
Ces deux là étaient Spike et …
-Koda ! s’exclama soudain le drone.

Mulan leva les yeux vers le visage de celui qui avait été son ami, pas sûr de savoir le reconnaître : son plumage hérissé était à demi-plaqué contre lui par la pluie, ses traits était déformés par une fureur qui touchait du doigt la démence, ses yeux pourtant verts d’habitude avaient virés au jaune brillant et ses pupilles n’étaient plus que deux fentes qui étaient braquées sur lui.
Les paroles d’Amelka lui revinrent en tête :
« Il est l’un d’entre eux, Xalight, l’une de ces choses ! »
Il sut alors qu’il n’y aurait aucune clémence à attendre de lui.
Koda leva légèrement le bras.
« Une diversion vite ! » Pensa Mulan, réfléchissant à toute vitesse.
L’écorcheur suspendit son geste et tourna la tête de 5 ° à gauche regardant par-dessus l’épaule du drone.
Xalight et Amelka arrivaient au pas de course, l’air inquiet.
-Mulan, ça va ? On a vu une troupe de hunters passer. Qui est avec toi ?
L’intéressé se déporta d’un pas sur le coté pour qu’ils puissent voir Koda.
Xalight jura et s’arrêta en dérapant légèrement aux cotés de Mulan.
Amelka recula comme si elle venait de voir un fantôme.
-Koda, c’est bien toi ? Je t’ai crut mort. Demanda Xalight
-N’essaye pas de lui parler, ça ne sert à rien !
-Comment ça ?
- Regarde-le ! Est-ce que c’est le Koda que tu connais ?
Xalight examina attentivement son ancien camarade.
-Non. Admit-il enfin.

Koda planta ses griffes dans le sol et ouvrit la gueule.
-Attention ! Avertit Mulan.

Koda changea soudain de posture et se jeta sur le coté, juste à temps pour éviter la charge d’un marteau anti-gravité qu’il brisa en deux en l’écrasant de son pied.
Un élite vint se placer entre eux, sa silhouette massive et musclée leur faisant ombre.
Xalight écarquilla les yeux en découvrant son armure, c’était celle de l’arbiter.
-Partez rejoindre Johnson, je m’occupe de Koda ! Ordonna l’élite d’un ton sans appel.
Xalight le reconnu : -Flywa ?!
Dazzle vint le rejoindre, flottant à un mètre du sol sur sa droite.
-Flywa, Koda est hors de contrôle et je ne peux pas le battre tout en protégeant Xalight et Amelka. Affirma Mulan.
-C’est inutile.
-Quoi ?
-Parle franchement, Mulan est tu capable d’arrêter Koda sans te sacrifier pour y arriver ? Demanda L’élite.
Mulan secoua doucement la tête.
-Alors écoute-moi : Emmène Xalight et Amelka loin d’ici, veille sur eux, protège les quoi qu’il arrive !
C’est un ordre en tant que commandant et … en tant qu’ami !

Mulan accusa le coup puis hocha la tête et appela :
-Dazzle !
-Flywa, qu’est ce que tu va faire ? Demanda Amelka, horrifiée.
Flywa tourna la tête pour la regarder.
-Amelka, quoi qu’il arrive essaie de trouver le bonheur, et la paix! Dit-il avant de tourner son attention vers Koda qui n’avait pas bougé.
Veille sur elle ! Ajouta-t-il à l’intention de Xalight qui s’inclina respectueusement.
Amelka voulu s’avancer pour rejoindre Flywa mais Xalight la retint par l’épaule.
Mulan ordonna à Dazzle : On y va !

Et ils disparurent laissant Flywa et Koda, face à face, seuls au milieu de la citée silencieuse où l’aube pontait.


L’ombre de la faucheuse
Passerelle.

Il vint deux minutes avant la sortie du sous espace.
Le bruit de ses pas, légers et parfaitement espacés,  se fit entendre annonçant sa venue.
Cela prit la forme des yeux bleus de glace d’une ombre avançant depuis les ténèbres du couloir à un rythme régulier.
Le claquement de ses bottes sur le sol avait quelque chose d’inéluctable.
Hasley grimaça et fit signe aux soldats :
-Colonel ! Avertit-t-elle.

Le colonel ordonna à ses hommes de flanquer la porte pour déclencher un tir croisé puis leva le bras au poing serré signifiant un feu retenu.
La voix de Spike retentit alors, depuis les ténèbres :
-Il était une fois un peuple fleurissant et chaleureux, épris de paix et de justice, dont la grande ouverture aux arts et aux sciences lui avait même valu les louanges des forerunners.
Ses membres, animés de forts sentiments, était doués d’une vivacité et d’une souplesse innée et vivaient longtemps.
Un jour la bibliothécaire accompagnée du didacte vint en visite sur le monde de ce peuple et y fit une rencontre inattendue.

Les bruits de pas se firent plus forts alors que Spike poursuivait :
-Un enfant, âgé d’à peine une centaine de lunes mais pourtant, le plus grand esprit qu’elle n’avait jamais rencontré, il défia la bibliothécaire à un jeu et remportât le pari.
Interpellés par cet être hors du commun le didacte et la bibliothécaire se concertèrent.
Lui voulait en faire un stratège apte à guider son armée.
Elle voyait en lui le formidable scientifique qu’il pourrait devenir.
Finalement en quête d’équité ils demandèrent son avis à l’enfant.
Celui-ci refusa leurs propositions préférant rester et aider sa famille à subsister.
Mais ses parents eurent vent de l’histoire et le prièrent d’accepter l’offre de la bibliothécaire à qui leur peuple devait tant.

Une silhouette apparu dans le couloir et les marines retirèrent le cran de sûreté de leurs armes.
»Par respect et par amour pour sa famille l’enfant accepta et suivit la bibliothécaire sur le monde mère des forerunners.
Il ignorait encore alors que son peuple était condamné à s’éteindre.
Nous sommes bien peu de chose face l’immensité de l’univers, n’est ce pas, Catherine ?!
Spike entonna ces derniers mots et surgit dans la salle.
12 centièmes de seconde.
Le colonel abattit son bras.
25 centièmes de seconde.
Le plus réactif de ses hommes appuya sur la détente, aussitôt suivit de ses camarades.
28 centièmes de seconde.
La première balle quittait le canon de son Ma5-D dans une petite onde de choc parfaitement lisse.
30 centièmes de seconde.
Les balles encerclaient l’écorcheur en un terrible ensemble, la plus véloce n’étant plus qu’a 20 centimètres de lui.
31 centièmes de seconde.
Les balles s’arrêtèrent net.
-Inutile. Maugréa Spike.
Les balles repartirent en sens inverse à une vélocité 5 fois supérieure et les murs se couvrirent du sang des marines.
-Je ne montrerais aucune pitié, aucune clémence envers ceux qui menace mon peuple ! Déclara L’écorcheur.

Le commandant était sous le choc, ses 10 meilleurs éléments venaient d’être tués en moins d’une seconde par un adversaire seul sans que celui-ci n’esquisse le moindre mouvement, il comprit que seul le fait que son arme était toujours dans son holster lui avait épargné un sort semblable.
Il avisa le docteur Halsey parfaitement calme non loin de lui et voulu parler mais les mots ne quittèrent pas sa bouche.
-Silence ! Ordonna Spike.
Les deux humains s’effondrèrent, assommés.
Se désintéressant de Halsey et du colonel qu’il venait de neutraliser à la seule force de sa volonté, Spike se dirigea vers l’hologramme central.
Il était juste à l’heure.
Le conseil des archivistes allait pouvoir commencer.


Chapitre 15 : Le conseil des 9.

Spoiler:
Les deux adversaires s’étudièrent du regard, sous cette pluie grise battante, violentée par le vent, à la suite de quoi Flywa décida de retirer les verrous suretés de son armure.
Puis il fit face :
-Je t’arrêterais Koda même si pour cela je dois te tuer ! Je le jure !
Celui-ci lui hurla toute son agressivité à la figure, le genre de cri qui peut tuer sur place même un soldat entrainé s’il n’est pas sur ses gardes.
Sans autre prélude ils se ruèrent l’un vers l’autre.
Koda fit éclater le bitume à ses pieds en gros blocs de plusieurs centaines de kilo.
Jouant des poings et des pieds il expédia les plus gros sur Flywa.
L’élite les esquiva gracieusement, un observateur extérieur aurait fait remarquer que cela ressemblait même presque à de la danse.
Alors que le dernier bloc d’asphalte le dépassait, l’élite se redressa.
Koda avait disparut.

Flywa sentit le coup venir et le bloqua en dessous de son épaule.
-Tu t’es dissimulé dans l’ombre du derniers bloc que tu as lancé, tu as beau être malin tu n’es pas le Koda que je connais lui aurait trouvé une tactique beaucoup moins prévisible.
La créature répondit d’un feulement.
La pluie prit tout à coup une couleur blanche.
-De la neige ! S’étonna Flywa.
Il s’aperçût alors que de la glace recouvrait la partie de son bras droit avec laquelle il venait parer l’attaque.
La texture transparente se répandait depuis cet endroit particulier.
Cette glace le recouvrait !

La créature se dégagea de son étreinte pendant que la pétrification se poursuivait.
Flywa se concentra et l’armure répondit à son appel.
Soumise à la fréquence exacte de rupture le carcan de glace qui le recouvrait éclata en mille morceaux.
Telle l’armure d’un spartan, il n’avait pas besoin de bouger pour la contrôler.
-Une technique qui utilise l’humidité de l’air, intéressant, mais j’ai mieux.
Se jetant sur Koda il lui plaqua sa paume droite sur le torse, Koda fut repoussé en arrière telle une balle de fusil et traversa deux immeubles avant de finir en roulant sur la chaussée.

-Spike appelle cela un graviton, il modifie la gravité de manière à manipuler la matière ! Expliqua Flywa tandis qu’il rejoignait sa cible.
Il frappa en direction de Koda, mais celui-ci roula sur le coté pour éviter les coups.
Ceux-ci atteignirent le sol l’écrasant et le faisant éclater.
D’un puissant coup de reins l’écorcheur se releva et se projeta pour attaquer l’élite par le haut.
Celui-ci le cueillit à l’abdomen arrêtant net son élan.
Flywa utilisa son graviton pour porter à Koda le même coup que précédemment mais plus prononcé et le corps de la créature se disloqua.
De l’eau éclaboussa Flywa tandis que le corps de la créature qui s’était changé en eau le frôlait.
Cette masse d’eau se rassemblât en une bulle compacte derrière lui, puis Koda reprit sa forme originelle et lui porta un coup par derrière.
L’élite fut soufflée mais parvint à retomber sur ses pieds.
Koda se racla la gorge et cracha un fleuve de flamme sur Flywa, une véritable vague de flamme qui engloutit toute la rue pourtant large de 40 mètres.
L’élite disparut sous cet enfer.
Les vitres des immeubles proches explosèrent sous l’effet de la chaleur.
Les rares véhicules présents dans la rue disparurent rapidement balayés par la force du souffle.
Lorsque la fumée se dissipât, une vision de cauchemar fut ainsi dévoilée :
Les bâtiments proches étaient en flammes, leur infrastructure exposée.
De gros blocs continuaient de se détacher des façades des immeubles.
Le bitume craquelé et fondu par endroits supportait désormais les carcasses noircies de ce qui avait été des véhicules ou des stands de journaux.
De la fumée noire qui cernait le périmètre, s’élevant depuis les flammes, tombait maintenant des débris carbonisés.

Alors une voix retentit, claire et forte au milieu de ce cataclysme « Quelqu’un comme toi qui ne peut se battre lui-même, ne peut me vaincre ! »
Un souffle de vent balaya la rue et emportât la poussière qui dissimulait l’élite.
Il se tenait droit, inflexible et indemne.
La chaussée à ses pieds n’avait pas été affectée par la vague de flamme.
« Ses attaques n’ont rien de normal, cependant je devine qu’il ne se donne pas au maximum, peut être la conscience de Koda ne s’est elle pas encore totalement dissipée.
Attention, il revient à la charge ! » Déduit Flywa.

Koda frappa le sol de sa paume droite, immédiatement le district entier vola en éclat.

Flywa se réceptionnât en glissant sur un bloc de béton.
L’élite plissa légèrement les yeux en constatant la présence d’une forme noire colossale milieu de la poussière.
Cette chose produisait une lumière orange vive par endroit.
Un cri spectral se fit entendre, et il sortit de la fumée.
C’était la créature qui s’en était prise à l’ombre de la faucheuse et sur sa tête, se tenait Koda.

« Cette chose est gigantesque, il ne sera pas facile de l’approcher. Une bonne diversion est nécessaire »
La créature attaqua décapitant deux grattes ciel d’un coup de patte, manquant d’écraser Flywa qui esquiva de justesse.
Les immeubles produisirent un fracas effroyable en s’écrasant sur le sol.
Se faufilant parmi les éclats Flywa déclencha l’un des modules de Spike intégrés à l’armure.
Son image se brouilla et de multiples flashes de lumière colorèrent le  paysage en ruine.
-Je vais maintenant faire entrer ce combat dans une nouvelle dimension : LA MIENNE ! Rugit Flywa.

Koda plissa les yeux, agité.
Il était encerclé par des milliers de Flywa !
Il s’agissait la de clones holographiques semblables à ceux qui furent utilisé contre thel vandanmee lorsqu’il combattait encore les hérétiques mais cependant cette version était différente car il s’agit la du troisième type d’holographie : l’holographie solide développée par Spike.
Ces clones étaient donc par conséquents quasi indestructibles et capables d’infliger des dommages réels.
Ils sont basés sur la personnalité de leur utilisateur, ils peuvent donc se révéler aussi dangereux que l’original et tous sont armés.
-Les choses vont devenir plus intéressantes ! Sourit Flywa.
Le bruit de chargement de milliers de gravitons et d’armes plasmiques remplit la ville.

Au même moment :
L’ombre de la Faucheuse.
Passerelle.


L’hologramme central expulsa 9 hologrammes : un à un les neufs archivistes firent leur apparition et prirent place formant un cercle.
Tous répondaient à l’appel de Spike, le maitre-archiviste.
Au nombre de 10, un pour représenter chaque peuple, les archivistes ont mit en œuvre des plans par milliers pendants des générations et des générations.
Leur but étant de veiller au développement et à la sécurité de leurs semblables, leur influence regroupant tous les domaines de l’agriculture à la politique en passant par le commerce.
On pouvait donc considérer ce conseil comme la plus haute autorité en activité de la voie lactée.

Passons aux présentations d’usage :
Bealsears‘ mù, le doyen des 9 après Spike, représentant des hunters au conseil des archivistes  était comme à son habitude engoncé dans sa lourde et colossale armure argenté, on ne pouvait pas espérer de lui qu’il se montre très loquace mais sa grande sagesse est reconnu par tous.

Fù, chef du clan du poing de fer, le représentant des grognards, si vous chercher de l’aide pour un puzzle s’adresser a lui est une erreur grossière, toutefois la peur qu’il inspire à pour avantage de régler les conflits interne de façon ’’pacifique’’.

Chan Feng, seigneur des drones, leur représentant au conseil, il serait bon également de mentionner qu’il est le père de Mulan.
Tout comme son fils, il appartient à la caste des Stratèges au sein du protectorat drone.

Cajou, seigneur de guerre brute, et le seul de sa race à posséder un temps soit peu de patience, il a rejoint le conseil récemment après la mort de son cousin Tartarus.
Malgré son « franc parler » ou plutôt son déluge de juron et d’insulte quotidiens qui le fait ressembler à un capitaine pirate, il dissimule un certain niveau de ruse derrière ses titanesques sourcils.

Freedent, Roi rapace, son véritable nom étant imprononçable ainsi qu’impossible à retranscrire, les membres du conseil lui ont donné ce surnom à cause de la façon dont ils pouvaient admirer leur reflet dans sa dentition, bien que ceci ne soit pas très rassurant.

Dazzle, représentant de la bibliothécaire et des forerunners au conseil.

Le représentant des ingénieurs au conseil n’a pas de nom comme tous ceux de son espèce mais par commodité, les membres du conseil le nomment Virgile depuis qu’il a fait un tour dans la nouvelle Mombassa, on parle bien là de celui qui a recompiler les données du surintendant de cette ville.

Vision, représentant au conseil de la faction libre des prophètes, est un jeune idéaliste qui voit en le conseil, un moyen de sauver son espèce de la folie qui brule en eux.

Thel ’Vandamee représentant au conseil des Elites et Arbiter, il s’agit de sa première apparition au conseil malgré tout il semblait assez à l’aise au milieu des autres conseillers.

-Qu’est ce que je fous la ?
Johnson regardait ses bras translucides avec une expression renfrognée.
-Dazzle vous as choisi, le jour où il vous a trouvé sur l’arche et j’approuve son choix. Affirma Spike.
Tous les regards convergèrent vers Johnson.
-Hey l’arbi’ t’aurait pas un cigare holographique par hasard, je me sens pas très présentable sans mon cigare et ma casquette.
Maugréa Johnson.

-Voici donc le tout premier humain à siéger au conseil des 9. Constata Vision, pensif.
-Si c’était aussi simple ! Cet humain met toujours ses pieds partout. Dit l’Arbiter.
- Je mets les pieds où je veux et c’est souvent dans la g…..
- Vous ne pourriez pas vous serrer la pince comme tout le monde plutôt que d’utiliser des répliques cultes pour vos retrouvailles ? Grinça Freedent
-Belle dentition ! Grommela l’arbiter en apercevant les dents du rapace.
-Ce sont des dents ça ? La vache ! Le Fossoyeur avait un sourire plus avenant, là on dirait une tronçonneuse à dent adamantines en forme de ciseau !

Spike coupa Johnson :
-Nous n’avons hélas pas le temps de célébrer l’intronisation de nos deux nouveaux membres, seigneur Chan Feng informez les de la situation.

-Comme vous le savez déjà le conseil des 9 est un rassemblement des différentes races de la galaxie ayant atteint un palier technologique interstellaire, palier que vous atteindrez sous peu. Dit-il en fixant Johnson.
»Nous sommes engagés depuis des milliers d’années dans un conflit contre le « fantôme des forerunners » qui vise à établir la domination de ce qui reste de cette race sur toutes les formes de vie de cette galaxie.
Il projette également à terme l’extinction de la race humaine.
Après une longue période d’inactivité de sa part, il est de retour, plus puissant que jamais, à la tête d’une armée colossale.
Nous comptons l’arrêter sur Trinity avant qu’il n’agisse.

-Est-ce bien raisonnable ? Nous, les 9 royaumes sommes restés dans l’ombre depuis des millénaires, en sortir serait un acte qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques.
Affronter Xur revient à affronter la mort en personne et je crains que notre destin ne soit scellé si nous entrons en guerre. Admit Freedent.

-La situation est encore plus grave que cela. Affirma Spike

-Vous avez notre attention maitre-archiviste.

-Avez-vous déjà entendu parler des Akrids ?

Une voie profonde et claire bien que caverneuse se fit entendre :
Des cendres des premiers, elles naquirent, flammes brulantes et métal froid comme la glace, lumière et obscurité.
A leur éveil le monde se déchira et tout sombra dans la folie.
Cependant la volonté des premiers éclairait encore le chemin.
Dans un sommeil de pierre elles sombrèrent.
Mais si de nouveau la folie s’emparait du monde.
La pierre s’en trouvera fêlée.
Prenez gardes aux secrets et au passé, car les ténèbres de nos origines nous hantent.

Le silence qui envahit le conseil, une fois l’écho de la voix dissipée, était oppressant.
Bealsears’ mu venait de parler, lui qui n’avait prononcé de parole depuis 51 ans.
Cajou et Vision étaient suspendus à ses lèvres car c’était la première fois qu’ils entendaient sa voix.

-Jamais entendu parler ! Confirma Johnson
- Nos informations à leur sujet sont limitées, nous savons qu’il s’agit d’une espèce au moins aussi ancienne que les forerunners, de même que les nanites, leurs ennemis héréditaire.
Les Akrids sont classés en différentes catégories du plus petit et jeune, au plus gros et ancien.
Plus un Akrids est ancien plus il est dangereux, à ce jour nous soupçonnons les plus ancien d’être …
-hm hm ? L’encouragea Johnson
-Immortels.

Le mot fit son effet.
-Si ça saigne c’est qu’on peut le tuer. Osa Cajou
-«Ca» ne saigne pas, justement. Jamais ! Abattit Spike.

Chang Feng toussotât et repris son explication :
» Alors que les Akrids prennent des formes organiques et combattent de façon agressives et bestiale bien que rusée, les nanites prennent des formes mécaniques et utilise des stratégies de combats froides et calculatrice.
Les Akrids se battrait jusqu’au dernier pour l’un des leurs tandis que les nanites sacrifie l’individualité au nom du bien commun.
-Dans ce cas, si les Akrids posent problème pourquoi ne pas faire alliance avec les nanites ? Proposa L’arbiter
-Tous simplement parce que c’est impossible et de plus ces deux espèces ne feront même plus attention à quoi que ce soit une fois que leur réveil sera complet, ce sera juste leur guerre et rien d’autre.
-Comme deux gueta qui s’affrontent dans un magasin de porcelaine ! Compara Johnson.

Spike planta tour à tour ses yeux bleus de glace dans ceux de chaque membre du conseil.
-Ces deux entités représentent une menace différente de tout ce que nous avons connu : le parasite a été vaincu cependant nous ne pourrons vaincre, cette fois ci.
Voila pourquoi nous sommes ici, tous réunis : Chasseurs, Drones, Rapaces, Prophètes, Brutes, Ingénieurs, Grognards et Humain.

» L’ennemis que nous avons affrontés ensemble autrefois est de retour et pour parvenir à ses fins, il compte réveiller les Akrids et les Nanites, la galaxie sera ainsi plongée dans un conflit qui éradiquera toute forme de vie et contrairement aux Halo, il n’y aura aucun retour possible pour les vivants.
» Ce n’est qu’en renonçant à nos différents et en nous unissant sous une même bannière que nous auront une chance de le stopper.
Nous savions tous qu’un jour viendrait ou il nous faudrait sortir de l’ombre pour faire face.
Ce jour est arrivé !
Sur mon nom, Spike Al’ Syum, permettez-moi de renouveler mon serment !
Je renoncerais à tout pour protéger les peuples de cette galaxie.
Je n’ai besoin d’aucun honneur, aucune fierté dans la tache qui m’incombe.
Si arrêter Xur signifie mettre en jeu ma vie, je le ferais avec une détermination implacable.
Cependant je ne peux rien accomplir seul alors si ma force menaçait de faillir, PRETEZ MOI LA VOTRE !

A l’annonce de ce serment, les 9 réagirent immédiatement : les uns après les autres, ils se levèrent de leur siège pour apporter leur soutient :
-Moi Cajou, Chef du clan Urnak, me battrait à vos cotés !

-Par le pacte conclu il y a de cela 30 000 ans, nous respecteront notre serment ! Les drones se joindront à vous !

-Je vous confis l’avenir des miens, maitre archiviste. Veillez bien sur les prophètes.

-Les rapaces vous suivront, soyez leur guide dans cette sombre voie!

-Les élites seront honoré de prêter main forte ! Nous seront votre bras dans cette bataille !

Virgile cligna de l’œil.

-Je vais me faire un plaisir d’utiliser Xur comme litière pour chien ! Assura Johnson
-Vous avez un chien ? S’étonna Spike
-Le scarab fera l’affaire !

Bealsears‘ mù se redressa causant un torticolis à tout ceux qui tentèrent de le regarder.
-Vos cent mille ans d’existence sont votre fardeau mais je prendrais sur moi l’orgueil de vous épauler à la toute fin.

- Ainsi soit-il ! Déclara Spike. Rassemblez vos troupe, aiguisez vos griffes, faites gronder les réacteurs de vos vaisseaux et d’ici trois jour, nous combattrons !


Dernière édition par notyl le Dim 6 Mar 2016 - 15:51, édité 2 fois
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par MwP-Spartan le Dim 13 Mai 2012 - 19:30

[quote="Lunaramethyst"]En

"Le sable, brulant, crissant sous ses pieds, sentir la crosse usée[...]"


@notyl a écrit:Les enchaînements sont la pour donner de l'effet.


Je m'en doute bien ^^. Mais comment se nomme la figure du style qui consiste à débouler un infinitif qui semble contredire la concordance des temps ? Je serais très curieux de savoir dans quels cas peut-on l'utiliser. Wink

___________________________
Là derrière le spoil voyez l'EVA que j'ai obtenue avec tous mes efforts, à mon avatar !
Spoiler:
= onat97


Je joue à League of Legends avec le même pseudonyme que mon gamertag, rajoutez-moi!
avatar
MwP-Spartan
Major
Major

GamerTag : onat97
Team : MWP <3
Messages : 781
Date d'inscription : 10/06/2010
Âge : 20
Réputation : 11
Talent : Servir à rien..
Halo favori : Halo 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par joleterri le Dim 13 Mai 2012 - 20:26

Super cette Fan Fic continue comme ca Wink
avatar
joleterri
Caporal
Caporal

GamerTag : joleterri
Team : Team Mythic Production (TMP)
Messages : 130
Date d'inscription : 05/11/2011
Âge : 19
Réputation : -8
Halo favori : Halo : Spartan Assault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Dim 13 Mai 2012 - 21:00

onat97 a écrit: Je m'en doute bien . Mais comment se nomme la figure du style qui consiste à débouler un infinitif qui semble contredire la concordance des temps ? Je serais très curieux de savoir dans quels cas peut-on l'utiliser.

Je viens de l'inventer.
(Ou de la piquer dans un film Twisted Evil ... oups... j'ai rien dit. )
117 ème message.
king


Dernière édition par notyl le Lun 21 Mai 2012 - 13:19, édité 1 fois
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par MwP-Spartan le Lun 14 Mai 2012 - 17:52

Aaaaah tout s'explique :d. Bon, faut faire gaffe que la figure ait un sens, on peut malheureusement pas s'approprier la langue francaise et en faire tout ce que l'on veut ^^. A part ca j'te souhaite bonne continuation et dès que je m'ennuie j'me ferais un plaisir de lire la première et celle-ci si ca me goûte Wink.

___________________________
Là derrière le spoil voyez l'EVA que j'ai obtenue avec tous mes efforts, à mon avatar !
Spoiler:
= onat97


Je joue à League of Legends avec le même pseudonyme que mon gamertag, rajoutez-moi!
avatar
MwP-Spartan
Major
Major

GamerTag : onat97
Team : MWP <3
Messages : 781
Date d'inscription : 10/06/2010
Âge : 20
Réputation : 11
Talent : Servir à rien..
Halo favori : Halo 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Lun 21 Mai 2012 - 9:11

MAJ : chapitre 1.

avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par QTquentin le Lun 21 Mai 2012 - 19:08

c'est bien mais une question:

-Putain de mongols de merde ! Ma grande muraille !









*
* *
Koda :


« Oups ! »









* *
*

C'est quoi ses grand trous vide, c'est dommage car l'histoire est bien

___________________________
avatar
QTquentin
Apprenti
Apprenti

GamerTag : d4rK08-eLiTe
Messages : 47
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Réputation : 4
Talent : Surement aucune !
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Mar 22 Mai 2012 - 10:50

Ces vides apparaissent lorsque je poste le message. (encore un bug)


Je m'en occupe.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par QTquentin le Mer 23 Mai 2012 - 13:34

ok sinon bonne fanfic, j'aime bien

___________________________
avatar
QTquentin
Apprenti
Apprenti

GamerTag : d4rK08-eLiTe
Messages : 47
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Réputation : 4
Talent : Surement aucune !
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Ven 29 Juin 2012 - 17:21

Maj : Chapitre 2.
Edition en cour.

P.S.: Si quelqu'un trouve comment modifier ce *ù$^*ù$ d'interligne qu'il m'indique comment faire.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Jeu 18 Oct 2012 - 16:22

Maj: Chapitre 3
Edit en cours.

J'ai laché le terminacube XD en espérant qu'il vous plaira.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par Lunaramethyst le Jeu 18 Oct 2012 - 20:40

Je crois que j'ai capté la référence : l'enchaînement de scènes d'actions et de "Bulletins mentaux", ça vient des romans du Donjon de Naheulbeuk, ce qui explique aussi l'aspect WTF-esque de l'histoire x)

Je n'ai pas de remarque particulière sur l'écriture, il y a des accents qui se baladent sur des lettres qui n'en ont pas besoin, et les onomatopées écrites en clair m'horripilent, mais c'est très rythmé. Et j'adore le côté portnawak Razz

___________________________

avatar
Lunaramethyst
Légende
Légende

GamerTag : Solaramethyst
Messages : 4271
Date d'inscription : 25/08/2009
Âge : 24
Réputation : 472
Talent : Archiviste de l'univers Halo
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Ven 19 Oct 2012 - 11:13

je fais beaucoup de clins d'oeil lorsque j'écrit.
En ce qui concerne mes "bulletins mentaux" :
quand je lis (et je lis beaucoup) et que je vois une bonne idée dans un livre je la modifie et l'adapte puis je la compile avec mes propre idées.
Je ne fais pas du plagiat cependant.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Dim 10 Fév 2013 - 16:50

Maj: Chapitre 4
Edit en cour.
Âmes sensibles, s'abstenir.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Sam 20 Avr 2013 - 11:42

Maj : Le Chapitre 5 est disponible.
Edit en cours.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par the js 16 le Lun 22 Avr 2013 - 11:15

Je peux te dire que j'ai pris du plaisir a lire ta Fanfiction , je te souhaite une bonne continuation Wink .

___________________________
Renvoyé leur bombe aux Covenantes"
avatar
the js 16
Capitaine
Capitaine

GamerTag : the js 16
Team : Je suis une équipe à moi tout
Messages : 535
Date d'inscription : 13/07/2011
Âge : 20
Réputation : 0
Talent : Faire un trou dans le coffre d'une clio avec sa 50 --"
Halo favori : Halo 2

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Mar 23 Avr 2013 - 13:57

Merci the js 16, c'est rare les lecteurs qui prennent un peu de temps pour répondre. ^^
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Sam 8 Juin 2013 - 13:07

Maj : Chapitre 6 en ligne.
L'empire contre attaque.
:xD
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par notyl le Mar 29 Oct 2013 - 11:46

MAJ: Chapitre 7 disponible.
avatar
notyl
Caporal
Caporal

Messages : 174
Date d'inscription : 11/06/2009
Âge : 24
Réputation : 5
Talent : gueta testeur ;)
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] The last age : Cataclysm

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum