[FANFIC] Au-delà

Aller en bas

[FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mer 14 Nov 2012 - 22:45

Au-delà


LIVRE I - Ascension


Prologue


Planète Biko-2525

-Quelqu'un me reçoit, est ce que quelqu'un me reçoit??? ...
Putin, qu'est ce qui se passe, cette foutue radio est morte ?!
Bon les gars écoutez moi, ya pas 5 minutes que ces étranges vaisseaux circulent pas loin, que j'ai déjà l'impression que cette planète est foutue, mais je sais pas pour vous, je vais pas attendre qu'ils viennent nous buter, apparemment ils ont laissés quelques unités en faction, on va allez se les faire!!
Avec moi les gars ??
-AHOU !!
-AHOU !!

-Mais dites moi capitaine, j'ai jamais vu des bestioles pareilles, qu'est ce que c'est que cette merde qui nous attaque??
-Ahah soldat, j'ai pas été formé à connaitre mes ennemis, on m'a formé pour les défoncer, on verra ce que c'est après, aller c'est parti ! Vous quatre, allez dans ces buissons de l'autre coté du chemin, on dirait que ces bestioles vont passer par la, donc on va les prendre en feu croisés.

Les 4 grunts passèrent effectivement sur le petit sentier.Les soldats sortirent de leur cachette et tirèrent à vue.
Surpris par cette assaut imprévu, les victimes eurent à peine le temps de réagir, seul le capitaine, paniqué, lança une grenade vers l'origine des tirs, avant de mourir perforé de balles. Un éclair bleu sortit des buissons au moment où la grenade explosa, et les 2 marines à coté du capitaine moururent de l'explosion de plasma.

-Un vrai bain de sang ! wouhou ça fait un bien fou ! Saloperies *foutant un coup de pied dedans* vous m'avez buté 2 de mes gars, 2 fidèles soldats affectés a mon escouade bande d'enfoirés !
-Euh... cap'tain !! c'est pas bon capitaine !
-Quoi ?!
-Regardez ce gros vaisseaux la-haut, il s'illumine en son centre ! Et c'est pareil pour pas mal de vaisseaux qu'on aperçois au loin!
-Ça sent pas bon les gars, mais ce qui vient d'en haut on s'en fout, on va aller sécurisé ce village!

En approchant du village, à couvert, les 5 soldats aperçurent des vaisseaux de transport ennemis se diriger vers le vaisseau-mère .

-C'est bizarre, à part des pertes humaines, on dirais que le village est vide, leurs troupes se sont retirées.
-Vous entendez les gars ?!
-Quoi cap'taine ?
-Rien du tout, ya plus aucun bruit ... ça cloche vraiment ici!
-Cette putin de lumière m' ébloui !
-A partir de maint...

Le capitaine n'eut pas le temps de terminer sa phrase, le vaisseau covenant tira et le sol à cet endroit se vitrifia en quelques minutes.

Le haut-commandement du CSNU ne reçut plus aucune nouvelle du monde colonie Biko.

Acte I


Chapitre I




Installation souterraine - mars - 2518

-Messieurs, mesdames, approchez je vous prie.

Le conseil des mesures défensives ultra-sécurisées se rassembla autour de la table. Le discours étant tenu par le Professeur Frank, ancien marine du CSNU, et formés aux sciences du corps et à l'expansion des capacités humaines. Un homme à l'air vigoureux, dans le cœur de l'âge, ses cheveux grisonnants et son allure courageuse inspirant à tous et à toutes une impression de respect et de sagesse.

-Je vous ai réunis en ce jour pour vous parlez d'un de mes projet. Comme vous le savez, la plupart des nos colonies extérieures sont en voie de disparition, et l'humanité en voie de défaite !
Je vais donc y aller franc jeu avec vous, mes chers, j'ai pour projet de créé moi aussi une race de super-soldat, que même les spartans-II ne pourraient surpassés!
Les spartans-II seront formés dés leur jeunesse. Je vais éduquer mes soldats aux rigueurs de la guerre et du combat dés le berceau, leurs premiers mots seront sang, victoire et patrie. Leurs premiers pas se feront en sprint et les seules notions qu'ils apprendront seront celles de la stratégie et du combat spatial. Ils seront tellement habitués aux combats qu'aucuns facteurs, autre que ceux de leurs compétences, n'entreront en jeux. Aucune pitié, aucune émotion, et surtout AUCUNE chance.
Mais mes soldats ne seront pas des "spartans", ce seront des BADLUCK !!!

Le regard du professeur s'illumina, et son sourire prix une allure presque machiavélique, si bien que son auditoire fut prit de violent frisson. Il obtint immédiatement les besoins financiers dont il avait besoin.
Son assistant, le Docteur Barry le regarda d'un œil mauvais et ses pensées haineuses restèrent enfouies en lui, pour l'instant, il devrait s'y faire.

Chapitre II



Le professeur Franck et son fidèle assistant le Docteur Barry, se dirigèrent vers l'aire d’atterrissage, marchant d'un pas pressé.

-Faites affréter mon vaisseau, je pars immédiatement. dit-il a un technicien de l'aire.
-Et ou monsieur va-t-il partir?

La lumière dans le regard du professeur se fie plus intense.

-Hummm... Je vais sur La Terre!
-Une destination de choix pour une personne de votre rang.
-Merci. Bon, on y va Simon?

Simon, autrement appelé docteur Barry, fut autant surpris que le technicien par la destination du Professeur. Jamais un homme n'aurait pu être plus normal que Simon, ni gros ni maigre, ni gras ni musclé, ni grand ni petit, l'homme aux traits fatigués par sa vie de travail était la personne parfaite pour ne paraitre suspecte en aucun cas.

-Je ne savais pas qu'un projet si secret pouvait se faire aussi prés de l'autorité.
-Un projet secret ?? J'adore cette façon d'en parler, mais un tel projet serait encore plus suspect sur une planète quasi-déserte. Tu ne penses pas ?
-C'est vrai, mais cette planète est surpeuplée, ou voulez vous placer un tel camps d'entrainement ?
-Oh, le CMDUS (le conseil de mesures défensives ultra-sécurisés) s'est occupé de ça. Ils nous fournissent une frégate, un camps d'entrainement, et toutes les informations dont nous aurons besoin, ainsi que, bien sur, un gros tas de pognon ! Alala, les politiciens sont parfois si emmerdants, heureusement que j'ai mis ceux-la sous ma botte!

Et le professeur se mit a ricaner tout seul, en pensant a tout ce qu'il pourrait faire dans le futur proche, après tout, il était a présent l'un des hommes les plus renseignés au monde.

Les 2 compagnons montèrent donc dans le pélican qui les ramènerait dans quelques minutes à leur frégate.
La frégate, THE HOPE, était un modèle d'architecture astronomique. Son blindage de titane-A amélioré à 1 m (60 cm pour une frégate normale), ainsi que ses systèmes d'armement polyvalent,en atmosphère ou pas, faisait de ce vaisseau le parfait compagnon de route. Il était, de plus, équipé d'un réacteur trans-luminique Shaw-Fujikawa.

-Je sais pas d’où ce foutu conseil sort ça, mais c'est un de mes rêve qui se réalise à cet instant. Être propriétaire d'une frégate, vaisseau agile et rapide, exactement ce dont j'ai, euh... ce dont nous avions besoin.

Le pélican arrima sur la frégate, qui commença à se diriger vers la terre quelques minutes plus tard.

-C'est parti pour la terre ! dit Franck, empli d'enthousiasme et d'empressement.

Chapitre III


L'ex-capitaine de frégate Alexis Werner fut renvoyé de la CSNU après une opération désastreuse contre un groupe d'insurgés, causant la perte de centaines de civils. En effet, lors d'une révolte sur Eridanus II, il mena sa frégate en atmosphère et tira sur un regroupement d'insurgés avec ses tourelles de 50 mm, tuant sur le coup 2000 de ces cibles, ainsi que 4000 à 5000 civils.

Il accueilli le professeur Franck avec tout le respect que l'on doit à son supérieur, même si celui-ci n'eut aucun grade, et se mit au garde a vous, ainsi que toute son équipe de pilotage.

-Capitaine Werner, votre réputation vous précède, je ne savais pas que la personne envoyée par le conseil pour diriger ce magnifique vaisseau serait quelqu'un avec autant d'expérience! Je suis ravi de vous avoir a mes cotés.
-C'est un honneur de vous rencontrez professeur, on parle beaucoup de vous dans l'ombre.
-Allons-donc !
Le professeur prit un aire surpris mais joyeux.
-Et que dit-on de moi dans cette "ombre"?
-On dit que vous êtes l'homme qui changera le futur, rien de moins !
-Hum .... pourquoi pas ... Qui sais après tout ?

Le capitaine se mit au repos, il était grand, vraiment grand, sûrement dans les 2 mètres. Un corps sculpté par l'entrainement. Une montagne de muscles, une coupe de cheveux bruns coupés court, mode militaire. Il semblait pouvoir écrasé n'importe qui du petit doigt, pourtant, il émanait de lui une pression, un stress causé par la seule présence du professeur.
Il donna rapidement des ordres à son équipage, et le vaisseaux se mis en route pour la Terre.

-Ce n'est pas la peine de vous reposer, le voyage sera rapide! Dit il avec un sourire moqueur.
-Oh, vous savez, un professeur de mon importance n'a pas souvent le temps de se reposer.
A Barry
-Qu'est ce que tu fais ?
-J'analyse les données de l’Hôpital-école VIP du CSNU. Tout les enfants des personnes les plus influentes et intelligentes de l'univers entier vont naitre la-bas, sur terre, et apparemment, les 3 années qui suivent promettent un crut d'excellente qualité, si vous voyez ce que je veux dire.
-Une tragique disparition d'enfants dans l’hôpital le plus important et le plus sécurisé au monde, et dire qu'ils sont éduqués jusqu’à leurs 6 ans dans le même bâtiment ! plan dangereux.... Merci Simon, je vois que tu me connais vraiment bien, les plans dangereux, ya rien de plus satisfaisant quand ils sont réussis.


Acte II


Chapitre I




Hôpital-école - Terre - New York - Septembre 2518

-Bienvenue à tous chers enfants. Vous êtes ici dans l'école préparatoire la plus prestigieuse de l'univers. Vous êtes ici parce que vos parents sont reconnus VIP. Vous êtes ici car vous deviendrez l'élite du genre humain.
Vous avez tous entre 4 et 6 ans, et parmi tout les enfants de VIP inscrits dans cette école, vous êtes déjà reconnu en tant que génies. Je vous en prix, installez vous.

L'enseignante Hina Kasashi, un des cerveaux les plus reconnus dans l'enseignement. Son origine japonaise ainsi que sa petite taille aurait surement pu la rendre faible, mais elle avait appris le Kung-fu, le Karaté, et l’Aïkido dans son enfance. Elle était donc un adversaire de taille pour tout bon soldat. Elle obtint son ECCA
(Examen des compétences et capacités accrues (correspond a un BAC +8 )) à 18 ans.

Sa classe était composée de 64 élèves, sages et obéissants, curieux d'en savoir plus sur la vie et sur leur propre intelligence.

Début octobre 2518

-Bien les enfants, avec la question bonus, vous avez tous eu 54 sur 50 à votre interrogation, je suis très fière de vous.
Et elle semblait vraiment heureuse et épanouie d'éduquer une telle classe.

Après 2 heures de cours sur la géographie des mondes, des bruits de moteurs se firent entendre au dehors. Les élèves, nullement dérangés, continuèrent d'écrire pendant que Hina, elle, s'approcha de la fenêtre.
3 Scorpions du CSNU roulaient devant l'école puis s’arrêtèrent. Perplexe de cette situation étrange, l'enseignante continua d'observer cette curieuse scène.
Soudain, les tourelles des 3 Chars pivotèrent vers le bâtiment et tirèrent chacunes un puissant obus, bruyant et destructeur, vers divers niveaux de l’hôpital. Aucun ne toucha la salle de cour, mais un boulet tiré au niveau inférieur déstabilisa la structure.
La professeure, surprise, garda son calme et se retourna pour faire évacuer sa classe. Déjà les élèves étaient en rang à la porte, attendant la décision de leur professeure.

-Elle marcha rapidement et ouvra la porte. Le désastre l'attendait dans le couloir, des dizaines d'enfants et d'adultes couraient dans tous les sens, se marchant dessus pour s'enfuir. C'était du chacun pour soi, la nature de l'homme avait repris le dessus sur toutes ces personnes qui fuyaient pour leurs vies.
Elle sortit en marchant et longea le mur, avec la file de ses élèves à sa suite. Elle s'orienta dans le couloir et ouvra la porte fermée à clé qui menait à l'escalier de secours. Dans la panique, les membres du personnel possédants ces clés n'avaient pas pris le temps d'ouvrir la porte et s'étaient directement enfuis par l'escalier principal.
La sortie de l'escalier se terminait à l’arrière du bâtiment. Un immeuble séparait maintenant les Scorpions de la classe du professeur Kasashi.

Deux Pélicans étaient a l’arrêt, attendant de pouvoir décoller.

Un homme vint immédiatement à la rencontre de l'enseignante.
Ils commencèrent a discuter à l'abri des oreilles des enfants.
De l'autre coté, Une grosse explosion se fit entendre, ainsi que plusieurs tirs d'armes à feu.
-Hina, c'est un plaisir de vous revoir.
-Professeur Franck... Heureusement que vous êtes à l'heure. C'est un privilège de pouvoir retravailler avec vous.
Se retournant :
-Allez les enfants, faites deux groupes et montaient vite dans ses pélicans.

Les 2 pélicans décollèrent, et quelques secondes plus tard, les 3 tanks explosèrent en fumées.

L'affaire fit un carnage dans les médias, et des dizaines de personnes furent portées disparues, sûrement enfouis dans les décombres de l'immeuble.


L'histoire oublierait ces quelques centaines de morts, pour des milliards de vies sauvées ....

Chapitre II


Les deux pélicans se posèrent enfin. Les enfants avaient les muscles endoloris par le manque de mouvement durant ce voyage et étaient restés très prudents entre eux, car ils ne savaient pas où on les emmenait.
Lorsque les soutes s'ouvrirent enfin à l'air extérieur, un vent glacés vint s'engouffrer dans l'appareil, et les élèves se mirent à avoir de violents frissons. Un frisson terrible et mortel dans les conditions où ils étaient habillés.
Des hommes vinrent à leur rencontre, afin de leur donner de bons manteaux de fourrure, geste qui ralenti le
malaise des enfants. Malgré tout, ils ne pouvaient restés ici sans combinaison. Apparemment, ces personnes, vêtues d'une combinaison militaire anti-froid, avaient oubliées un manteau, car un enfant se retrouva sans manteau, et un garde dût prêter le sien à cet enfant gelé.
Ils se firent conduire à l'intérieur, dans un espace enfin chaud. La plupart gardèrent néanmoins leurs manteaux et s'assirent tous à proximité de la cheminée (c'était une cheminée vraiment ggrande, 10 m de long au moins), attendant que quelqu'un vienne leur expliquer la situation.
Un homme d'un âge moyen entra. Leur professeure, Mlle Kasashi, ainsi que 2 hommes, dont un grand comme un titan à leurs yeux, le suivaient de prés.

Quand enfin il s’arrêta, il observa la foule de jeunes prodiges, satisfait, mais garda néanmoins son calme pour paraître sérieux et autoritaire.
-Bonjour à tous, je suis le professeur Franck, suite à l'attaque terroriste sur votre école, nous avons décidé de vous transférer ici, au camp d'entrainement Volkoff. Vous avez du vous douter, vu le temps de voyage ainsi que le froid permanent de l'air par ici, que vous n’êtes plus en Amérique... Vous êtes en Sibérie!

Un murmure parcourra les rangs des enfants, ils savaient que cette région de Russie était connue pour son froid et son paysage escarpé, trop escarpé.

-Vous le savez, vous êtes la future élite du monde humain, et à partir de maintenant, ce sera l'équipe présente ici qui vous fera cours, jusqu'à votre adolescence! Vous allez vivre toute votre enfance dans ce camps, alors, vous vous en doutez, vous ne reverrez surement jamais votre famille.
Je vais donc vous faire une présentation de l'équipe enseignante ici présente :

-Mlle Kasashi, que vous connaissez bien, s'occupera de vous apprendre les langues, toutes les langues, les techniques de combat et les aptitudes à comprendre les langages inconnus.
-Le Docteur Barry vous apprendra la science, la médecine, les mathématiques, l'anatomie, ainsi que
l'étude des systèmes électroniques, électriques et informatiques.
-Le Capitaine Werner ( qui se mit au garde-à-vous ) vous apprendra les notions de survie en milieu hostile, le combat astro-naval, et sera votre éducateur physique.
-Je m'occuperais moi-même de vous instruire les notions plus larges et je serais également la personne qui vous changera.

Les enfants ne comprirent pas ce qu'il voulait dire par "nous changer" et le regardèrent d'un œil soucieux, cet personne ne leur inspirer rien de bon.

-Vous vous demandez surement pourquoi je vais vous apprendre tout ça n'est ce pas ? Étant donné que vous êtes déjà des génies, vous allez être transformez en une troupe de soldats d'élite. Vous serez les meilleurs, de valeureux combattants, de brillants ingénieurs, et des experts dans la maitrise du stress en toutes situations!
Vous rendez-vous compte d'un tel projet? Vous serez les héros du peuple, les bourreaux des hostiles, des dieux ainsi que des diables, vous serez tous cela à la fois! Des soldats prés à assurer la survie de leur peuple et servir leur race!

Le professeur leur laissa quelques minutes pour y réfléchir. Rien que l'annonce était irréelle, alors la décision devait être prise en conséquence.

-Y-en a t' ils qui ont peur ? Y-a t' il quelqu'un parmi vous qui ne rêve pas de devenir cette légende ?
Je pense que le fait de ne plus voir votre famille est un sacrifice minime par rapport à la tâche qui vous attend!

Les enfants s'étaient levés au fur et à mesure de ce magnifique discours et avaient les yeux grands ouverts.

-Alors ?! Y-a t' il quelqu'un ici qui refuse de devenir cet être suprême ?

Aucun des enfants ne bougea, ils bombèrent le torse et levèrent les yeux pour exprimer la fierté de pouvoir participer à un tel projet.

-Bien ! Très bien ! A partir de maintenant, vous devenez, tous autant que vous êtes, des BADLUCK !!!

Le professeur se retourna et s'éloigna avec son équipe. Il souriait, il était pressé, vraiment.


Acte III

Chapitre I



0600 heures - 11 octobre 2518 - Camp Volkoff - Terre

La sonnerie générale signalant l'heure du réveil avait sonnée une heure plus tôt. Le soleil n'éclairait même pas encore les vallées et les montagnes de ce nouveau monde et les enfants étaient déjà en rang, en tenue d'entrainement, pour leur première journée de labeur. Le capitaine Werner était aussi grand que les montagnes au loin pour ces enfants si
petits.

-Bonjour à tous, vous le savez, avec moi, votre jeunesse sera une enfer, et je me ferais une joie de vous le rappeler chaque jours, à chaque instants. J'exigerais de la rigueur, de l'ordre et de la discipline durant mes entrainements. Est ce clair ?
-Chef ! Oui chef !

La plupart des enfants s'amusaient pour l'instant, le jeu du "chef ! oui chef" les faisait bien rire.
Seul un enfant gardait sa réserve, prenant très au sérieux son futur. Déjà, en classe, il faisait preuve d'une rigueur sans égard, aucun écart de conduite, aucune parole en l'air, et c'est ceci qui lui avait valut le rang de délégué de classe, bien qu'il n'avait rien demandé. Kevin était donc admiré par ses camarades, mais préférait être appelé KvinS.

-Je vois que la plupart d'entre vous ne prennent pas ce sujet au sérieux ... soit ! Il est l'heure de courir ! Vous voyez cette ligne à mes pieds ?! elle signale l'arrivée, bien sur, les quelques mètres nous séparant ne constituent pas le parcourt. Nous allons faire un tour de la base, et si je voix que vous allez bien, un deuxième. Bien sur, nous allons
courir à un rythme lent au début, et à mon rythme à la fin.

Le rythme lent du capitaine, était, à leurs yeux, presque un sprint. Un garçon courait aux cotés de KvinS, mais s'amusait à courir à reculons, et faisait même parfois des galipettes. Un des soldats qui escortait la troupe fut sur lui quelques secondes plus tard, et lui assenât un violent coup de matraque dans l'estomac, qui coupa le souffle de ce
jeune garçon, mais sa seule réaction, après avoir repris son souffle, fut de sourir et de rigoler dans son coin. Était il fou ?! En tout cas, cet enfant n'était pas dans sa classe lors de son ancienne vie.

La base était vraiment grande, de la taille d'une petite ville. Peu importe où ils étaient, ils pouvaient toujours apercevoir l'immense batiment au centre, faisant office de gymnase, il devait couvrir facilement l'étendue de 5 terrains de football! Ils partirent de leurs dortoirs, longèrent le batiment ressemblant à un lycée, puis d'autres dortoirs,
certainement destinés aux adultes et aux soldats, puis passèrent, tout en accélérant le rythme, devant un grand batiment, dont ils ne connaissaient pas encore l'utilité. Le dernier batiment qu'ils virent étaient les bureaux, KvinS aperçu le professeur Franck et le petit docteur simplet à ses cotés. Ils regardaient les enfants courir, songeurs. Ils revinrent enfin aux dortoirs.

-Bien, je vois que tout le monde a suivi, et puisque personne n'as vomi, nous repartons pour un tour !

Quelques enfants pouffèrent de mécontentement, tandis que les autres reprenaient leur respiration. La vie ici promettait beaucoup de surprise, et cela ne déplaisait pas à Kvins.

-Allez ! Tout le monde dans le gymnase !

Les enfants se ruèrent à l'intérieur, ils venaient en fait de faire 8 tours du camps, et non pas 2. Et, redoutant les coups de matraques, ils préféraient encore se tuer à la tâche.

-Je suppose que vous avez tous appris différents types d'entrainements, dommage pour vous, j'en connais encore plus! En position de pompe ! Entre chaque pompe vous resterez en bas, sans touchez le sol, sauf votre menton et votre bassin, et ce pendant 10 secondes, et nous allons faire 4 séries de 50 pompes de cette façon !

Les futurs super-soldats s’allongèrent sur le ventre. KvinS avait d'atroces douleurs aux jambes, cet entrainement du
haut du corps était plus que bienvenue! Bien sur, cet entrainement, même pour le meilleur des soldats, était irréalisable, et les enfants le savaient. Ils commencèrent néanmoins à pomper.
Une fille, assise à ses cotés en cours, où plutôt, qui était assise à ses cotés abandonna au bout de la 10éme. La position basse était vraiment dure à tenir, mais le capitaine n'avait aucune pitié. Il s'approcha de la fillette, la souleva par le col et la mis en face de lui. On aurait dit un homme tenant une souris, mais cette scène représentait plutôt un tigre maintenant sa proie dans ses griffes.

-Alors on abandonne petite fiotte ?!

Le poing du capitaine s’enfonça dans les abdomens de la fillette, qui recracha du sang, et tomba dans les pommes. Il l'envoya à un soldat, tel un frisbee.

-Emmenez la à l'infirmerie ! Implantez-lui durant son sommeil un système auditif réglable et permanent. Au début, soit ça lui détruira les tympans, soit elle a de la chance et à la fin de sa formation, elle obtient une ouïe sur-développée.
Vous autres ! pourquoi vous êtes vous arrêtez ? Retenez la leçon, le moindre écart et votre éducation deviendra un enfer, le système qui va être installé sur votre amie va lui donner une super ouïe, le moindre son, le moindre bruit et son oreille explosera ! Et si elle survit, bien que ça m'étonnerait, elle obtiendra la meilleure paire d'oreille humaine !
Souffrir pour vivre et pour gagner, tel est l'enfer qui vous attend !

Les enfants, craignant de ne plus pouvoir entendre les bruits proches, et donc de ne plus pouvoir communiquer avec leurs amis, se remirent immédiatement en position.

Après ces dures séries de pompes, les "bleus" effectuèrent des tractions, puis firent un parcours du combattant dans l'enceinte du gymnase .

Échelles de 15 mètres, cordes a grimper, ponts de singes, mur de 1métre 90, etc... Pour des enfants d'un si jeune age, les exercice effectués, pour des hauteurs inconcevables, mêlées à une fatigue importante de leur corps, les
transformaient progressivement en zombies.

Leurs 4 premières heures de cours venaient de s'achever. Tous avaient achevés leurs exercices, et avaient reçus des coups de matraques, et le confort apporté par le repas les mis dans un état d'extase.

Le cours suivant allait, quant à lui, fatigué leur cerveau.

BASE :



Chapitre II


Les enfants s'installèrent un par un dans l'atrium géant qui leur servirait de salle de cours. Ce lieu pouvait facilement accueillir dans les 200 personnes, ainsi, les jeunes recrues se sentaient toutes petites.
Mlle Kasashi était déjà là à les attendre. Ils choisirent, pour mieux l'entendre et la voir, de se positionner le plus prés possible du bureau, seul un seul enfant choisit de s'installer dans le fond, plus loin que les autres. Ce comportement surprit la jeune éducatrice, mais le reste des élèves était déjà habitué à ce comportement. Kvins remarqua
juste le "nouveau" au comportement étrange du cours du sport, qui s'était retourné, aussi surpris que Mlle Kasashi.
Mlle Kasashi le laissa là, après tout, c'était son choix.

-Bonjour à tous, je vois que la promenade matinale vous a fatiguée, et c'est tant mieux, vous serez plus concentré sur mon cours. Aujourd'hui, nous n'allons pas parler anglais, nous allons parler japonais!

L'anglais était devenu, depuis bien longtemps, la langue internationale du langage humain, mais quelques autres langues principales subsistaient, et devait donc être connue, à savoir le japonais, le russe, le français et
l'arabe.
Les enfants ne connaissaient que l'anglais bien sur, ainsi, en 2 heures de cours, ils n'apprirent que 300 mots de ce dialecte. Ils ne le savaient pas, mais c'était un exploit. Pour eux, c'était normal d'apprendre tout cela aussi vite. Dans 3 mois, ils parleraient parfaitement ces 4 langues auxiliaires.

La sonnerie retentit, les petits génies se levèrent pour sortir lorsque Mlle Kasashi appela Kevin. Deux jeunes garçons restèrent, mais l'un comprit très vite que ce n'était pas lui qui était appelé.

-Puis je savoir pourquoi raphael s'éloigne t-il de nous lors des cours ?
-J'ai remarqué que, depuis le premier spitch du professeur Franck, il a pris très au sérieux son rôle et il doit penser que s'éloigner lui permettra d'apprendre mieux et plus vite.
-Les BadLucks seront une équipe soudée, je compte sur toi pour qu'il essaye néanmoins de rester en contact avec le groupe.
-Oh vous savez, il n'est comme sa que pendant les cours. Dans les dortoirs il court partout, un peu comme cet autre garçon que je ne connais pas. Ils s'entendent très bien ! D'ailleurs, cet élève, d’où vient il??
-Il est passé à travers les mailles du filet, je pense qu'il a du s'introduire par erreur avec nous dans les pélicans, mais je ne le connais pas non plus, j'en parlerais avec le professeur Franck.
-Merci mademoiselle.... au fait, si vous pouviez éviter de nous appeler par nos prénoms s'il vous plait. Nous avons tous un "nom" que nous préférons utiliser. Moi c'est Kvins, et d'ailleurs, Raphael, il préfère qu'on l'appelle Rafoo.
-Kvins sortit vite, il ne voulait pas être en retard pour son prochain cours.

Mlle Kasashi l'observa partir avec admiration, il venait de poser ses premières règles de leader de groupe. Ce petit promettait beaucoup de surprises, mais de bonnes surprises.

Chapitre III




La salle dans laquelle ils pénétrèrent était complétement différente de la précédente. Ce n'était plus cet immense amphi, mais une salle répartie sur trois étages, chacun séparé par des escaliers et du sol en verre. Chaque étage comprenait une trentaine de tables, chacune équipée d'un ordinateur, de câbles électriques, et du nécessaire de jeune chimiste.
Les enfants s’installèrent chacun à une table tout en privilégiant les étages inférieurs. Ils attendaient que le Docteur Barry arrive, et commençaient à s'inquiéter quand soudain, le mur en face d'eux s'ouvrit littéralement pour laisser apparaitre une nacelle sur laquelle le docteur Barry attendait patiemment. La nacelle s’avança, tourna et monta, et l'auditoire fut époustouflé du niveau de technologie élevé que devait requérir un tel système.

-Bonjour à tous. Bienvenue à mon premier cours, qui portera sur l'anatomie, afin de connaitre les zones sensibles, et faibles, du corps humain.

Le docteur Barry connaissait déjà les dossiers de ses élèves par cœur, tellement il était imprégné de ce projet, et il était au courant qu'il y avait un élève mystère parmi eux. Il le repéra immédiatement, au "1er étage".

-Pourras tu me suivre à la fin de ce cours s'il te plait ?

Il hocha légèrement la tête, d'un geste assuré, et esquissa un sourire de fierté, car son cas devenait enfin intéressant.

-Bien, nous allons donc commencez ce cours, je vous prie de bien vouloir mettre les casques présent sur vos tables, qui vous permettront de mieux entendre ce cours, et surtout, de ne pas être dérangés par vos voisins, bien que je ne doute pas de leurs attentions!

Au fur et à mesures des deux heures de ce cours, les enfants apprirent les moindres particularités du corps humains. Les organes, les os, les articulations, et les différentes utilités du cerveau, en passant par les zones "en sommeil" de celui-ci. En effet, l'humain utilisait, par nature, son cerveau seulement pour des choses simples et basiques. Apprendre, retenir, se souvenir, et surtout diriger le corps. Le docteur Barry étouffa rapidement une phrase dans sa gorge, quand au réveil de ses zones sur les BadLuck, mais, grâce au casque, tous l'entendirent et se regardèrent, les yeux grands ouverts.

Ce cours était de loin, les deux heures les plus passionnantes de leurs vies, et ce n'était que le premier jour.

Tandis que les enfants sortaient, en s'amusant à frapper les zones sensibles de leurs camarades, dans le plexus solaire ou à l’arrière du genou, dans l'articulation, le jeune inconnu et le docteur Barry - qui le regardait intrigué - se dirigeaient vers le bureau du professeur Franck.

Chapitre IV



Le docteur Barry précédait le jeune garçon. Il ne lui disait rien, lui donnant juste la direction à prendre.

Les bureaux étaient de l'autre coté du camps, ils sortirent donc dans le froid de la vallée gelée, et accélérèrent pour ne pas geler. Ils entrèrent enfin dans les bureaux. L'inconnu était honoré d’être le premier de ses camarades à pénétrer ce lieu. Mais Il ne s'attendait pas du tout à ce qu'il voyait. Était-ce vraiment des bureaux ?! Des espèces de nacelles volantes se dirigeaient, sans aucun soucis de parts en parts de cette immense pièce, car ce batiment n'était pas un batiment, c'était juste une pièce immensément haute et mouvante, tel l'intérieur d'un essaim d'abeilles.
Des "blocs" de bureaux, tel des containers sur des bateaux de transports, étaient empilés les uns sur les autres le long des murs et chaque nacelles en mouvement s'arrimait à l'un d'eux.
Le scientifique lui indiqua un bureau en particulier, plus grands que les autres.

-Le professeur Franck nous attend la haut.

Les deux personnages montèrent sur une nacelle, celle ci les emmena au bureau d'un mouvement continu et droit, rien ne la tenait pourtant.

La nacelle arrima, Barry invita l'intrus a descendre, et le suivi.

Barry s'adressa à un interphone :
-Professeur ? Nous sommes arrivés, il est avec moi.
-Bien, bien, excellent, entrez je vous prie.

La porte s'ouvrit automatiquement. Le jeune garçon pouvait maintenant voir le professeur, debout, en train d'observer par la fenêtre la vie du camps.

-Le voici enfin ! le mystérieux garçon inconnu.

Franck le regarda avec une expression joyeuse, il semblait vraiment heureux de pouvoir mettre un visage sur l'énigme de son projet.

-Je t'en prie assis toi.

L'enfant était, bien sur, intimidé. Il s'assit après une longue hésitation.
En s'asseyant, il se surprit à sourire. Un sourire en coin, rassuré que l'on s'intéresse enfin à lui.

-Jeune homme, tu dois sans doute savoir que tu es, actuellement, un intrus sur ce camps ?
-Oui.
-Comment est tu parvenus ici ?
-Lors de l'attaque sur l’hôpital, pendant la panique générale, j’observais les trois magnifiques engins de destruction qui s'occupait de ce batiment. Voyant la peur des gens, la panique, je me suis dit que j'allais surement mourir de l'effondrement de ce batiment lorsque j'ai aperçu un groupe d’élève très bien organisé. Voyant leur calme et leur sérénité, j'ai su en les observants qu'ils allaient survivre, donc je les ai simplement suivis, même dans l'avion, car, n'ayant pas de famille, je me suis dit que c'était la meilleure chose à faire.
-Tu étais donc interné à l’hôpital en tant qu'orphelin ?
-C'est cela même.
-Ceci explique cela, et lors de mon discours, je suppose que j'ai allumé en toi l'étincelle de la vie ... c'est très intéressant ! Je vais donc te garder dans ce projet, car tu m'inspires de la confiance, mais tu devras suivre ce sujet aussi strictement que tes nouveaux camarades.
-Pas de problèmes pour cela monsieur, j'étais interné dans la section psychiatrie. Les docteurs avaient apparemment détecté chez moi une intelligence nouvelle, pas comme les autres.
-J'attends de voir cette intelligence avec impatience ! Bien tu vas pouvoir y aller.

Le jeune garçon se leva et commença à se diriger vers Barry.

-Oh attends, donne moi ton nom !

Le jeune chanceux s’arrêta, se retourna lentement et, en souriant de toute ses dents dit :

-Appelez moi Luffy!

Chapitre V


Après un bon repas, les élèves allèrent s'installer dans leur dortoir. Kvins prit le premier lit qu'il vu, celui prés de la porte, pour être prêt à partir le lendemain. Les quelques filles présentent dans le lot allèrent, elles, se placer au fond, le plus loin possible des garçons, afin de protéger un minimum d'intimité. Rafoo se positionna trois rangées avant les lits féminins, restant ainsi éloigné des garçons comme des filles. Luffy entra, esquissa plusieurs gestes rapides pour
observer le lieu, puis sprinta et se jeta sur le lit le plus proche de Rafoo. Celui ci ne parut pas gêné, il parut même heureux, mais se garda de le montrer. La plupart des garçons s'installérent prés de l'entrée, mais finirent irrémédiablement - dut au nombre de lit juste un peu plus élevé que le nombre de recrues - par se rapprocher de Luffy et Rafoo. Un jeune homme, assez grand, et très baraqué, sans doute plus musclé que la plupart des personnes présente, commença à courir dans le dortoir. Un simple footing, puis une allure élevée, durant une vingtaine de minutes, puis enchaina sur des exercices physiques au sol. Les autres élèves étaient scandalisés, comment pouvait il avoir autant d'énergie ?
Kvins se rapprocha de lui :

-Tu ne devrais pas te surmener Leader.
-Ne t’inquiètes pas pour moi, mec, mais c'est sympa de ta part de te soucier de ma santé !
-... Ok. De rien.

Il retourna à sa place, pendant que Leader continuait ses exercices, de plus en plus physiques!

Leader, de son vrai nom Kevin -Il était le deuxième a s’être arrêter lorsque Mlle Kasashi avait interpellée Kvins - était l'ancien capitaine de l'équipe sportive de l’hôpital-école. Il était déjà, et dans tous les sports, le meilleur physiquement et en jeux d'équipe. Son surnom venait donc de se poste dans l'équipe de sport. C'était également un bon moyen
de ne pas le confondre avec Kvins.

Rafoo et Luffy se parlaient à voix basse, Leader s'étirait, deux autres jeunes jouaient à un jeu de cartes,
un lisait un livre, et un autre était debout sur son lit, et faisait des blagues idiotes à haute-voie, pour que tout le monde l'entende, et d'ailleurs, tout le monde rigolait !
Kvins, quant à lui, réfléchissait, allongé sur son lit, à toutes les extraordinaires choses qu'il avait appris aujourd'hui.

Soudain, la jeune fille que le capitaine Werner avait assommé et envoyé à l'infirmerie, pénétra dans la pièce. Tous se turent. Elle avait un drôle de casque qui couvrait ses deux oreilles et avait l'air horriblement fatiguée. On aurait dit qu'elle avait maintenant la peau sur les os, était il possible que la souffrance, la fatigue, ou la peur puisse
amaigrir quelqu'un à ce point ?
Une autre fille eut le malheur de lui demander "ca va?". La, paradoxalement, jeune momie hurla de toute ses
forces ! Elle mit la main aux oreilles et tomba sur les genoux, toute tremblante. Apparemment, le moindre bruit était maintenant répercuté par 100 dans ses oreilles, et donc dans son cerveau. Un bruit trop fort pour elle pouvait donc lui faire extrêmement mal. Kvins l'aida à se lever, et, sans un bruit, l’emmena dans son lit. Elle s'endormie immédiatement, et toutes les recrues, choquées, allèrent se coucher également.

Allait elle s'en sortir cette nuit ?



ACTE IV: Jour 2


Chapitre I



L'alarme sonna, réveillant tout le monde en sur-sauts. La sonnerie fut immédiatement suivie d'un hurlement horrible de la jeune fille aux oreilles changées. Ce cri réveilla les enfants encore plus efficacement que l'alarme, Kvins courra prêt du lit, et vit qu'elle n'avait aucun probléme à se lever. La douleur devait être directe, et s'en allait quand le bruit cessait. Il retourna donc faire son lit, avant de sortir, précédant tout le monde.

Ils rejoignirent, après un léger déjeuner, le gymnase. Le capitaine Werner, toujours aussi impressionnant, les
attendait, les bras croisés sur le torse.
Il passa dans les rangs, observant les enfants. Cela aurait pu être effrayant mais personne ne cilla. Il regarda la jeune fille avec son casque quelques secondes, hocha de la tête, et prit la direction de l'extérieur. Les enfants le suivirent jusque devant les bureaux.

-Aujourd'hui, nous allons entrainé votre aptitude à l'escalade et au vertige.

Il rit avec un rictus horrible au visage, comme s'il voulait les faire souffrir le mieux possible. Le batiment était haut, le plus haut de tous le camps. Une dizaine d'étages ? peut être plus ?
Toujours est il que Leader rigola, et se lança à l’assaut de cet obstacle géant. Il avait une aise évidente dans ce domaine, il grimpait ce building tel un ninja sautant d'arbres en arbres.

-Faites attention ! la moindre chute est fatale ! hahaha !

Le capitaine Werner était joyeux au plus haut point ! Quel pied de regarder des enfants en difficulté, pouvant tomber au moindre moment et s'exploser sur la surface gelée du sol !
Chaque enfant avait sa propre technique. L'un fit le tour du batiment pour savoir de quel coté
monter le plus aisément, ou peut être le plus difficilement qui sais ?
Les deux jeunes garçons qui jouaient aux cartes la veille s'entraidaient.
Ils étaient encore au sol, l'un faisant la courte échelle à l'autre. Un début pour un travail d'équipe, constata Werner.
L'opposé de cette situation grimpait déjà le 4 éme étage. Luffy et Rafoo se faisaient des feintes, se bousculaient, pour faire tomber l'autre, tout en rigolant. Le jeune garçons qui lisait un livre se permit même de pénétrer l'intérieur du batiment !

Leader arrivait au dernier étage lorsque l'une des fenêtres du dit-étage s'ouvra. Le jeune impudent en ressortit la tête. Il rangea son livre, estima les quelques prises qu'il lui restait à attraper et se hissa sur le toit, en premier. Leader arriva au sommet juste après. Il été déçu de ne pas être premier, mais il eut la bonté d'accepter sa défaite. Après tout,
l'intelligence était parfois plus utile que la force.
Tout le monde atteint finalement le toit sain et sauf. Une fille était tombée du deuxième étage, mais avait ensuite repris son ascension. Sinon, aucun incident ne fut détecté.

Une trappe en plein milieu du toit s'ouvrit. Werner et le professeur Franck apparurent du trou béant, sur une plateforme de transport, un des fameux ascenseurs pouvant se déplacer dans les 3 directions.

-Félicitation ! dit Franck en applaudissant. Vous avez brillamment passé cet obstacle.

Il se rapprocha du jeune qui venait déjà de reprendre sa lecture.

-Toi, comment t’appelles tu ?
-On m'appelle Shox.
-Shox? Bon, ça me va. Tu as été le plus malin sur cette épreuve. Utiliser une
de nos propres nacelles pour aller directement au dernier étage était très intelligent.
-Merci.
-Vous autres, retenez bien cette leçon, vous venez d'apprendre qu'il n'y avait pas forcément besoin de s'épuiser pour réussir à évoluer. La preuve, ce jeune homme est encore en pleine forme.
-Chef ! Oui chef !

De leur coté, Luffy et Raf parlaient discrètement :
-hé mec, ça te dit de faire une connerie ?
-On va être punis si on fait ça !
-Peut être bien ouais, mais t'as vu la taille de ce tas de neige ?? Imagine un saut dedans de cet hauteur ! Rien que ça vaut largement une petite punition !

Ils se mirent donc à sprinter à l'opposé du toit, du coté opposé au camps, et sautèrent !
Le saut était long, très long. Pendant que Raf tombait en gesticulant dans tous les sens, Luffy enchainait les saltos, pour finir sur un plat.
En ressortant leurs tètes de la neige, les deux compagnons se regardèrent et explosèrent de rire !
Werner les observait, fou de rage, la sanction serait sévère !
Franck, lui, souriait. L'insouciance de la jeunesse, il aimait beaucoup ça !

-Capitaine !
-Oui professeur ! Il se mit au garde-à-vous.
-Veillez à ne jamais punir ces deux énergumènes ! La moindre lacune n'est pas permis dans cette unité, et une sanction signale des cours en moins. Laissez les s'amuser.

Il prit un air sombre.

-Dans leur vie, ils n’en auront pas beaucoup l'occasion...
-Bien professeur !



Chapitre II



-Namikaze tateyou suriipu kara no janpusutaato ! Quelqu'un ? personne ?? Shox peut être ?

Mlle Kasashi n'était pas habitué à utiliser les surnoms des élèves qu'ils avaient chacun soigneusement écrit sur papier. Elle les avait donc mis en parallèle avec la liste des noms de ses enfants.

-Dressons nous sur les vagues et le vent, le départ d'un saut qui partit d'une glissade.
-Excellente traduction jeune homme !

Luffy avait convaincu Raf de s'asseoir devant, et les deux complices tirèrent gentiment la langue à Shox, signe de mécontentement. Pourquoi était il plus intelligent ?
La petite farce de ses camarades le fit sourire, chose rare, et tout le monde fut étonné de ce changement de
comportement. Shox était d'habitude plutôt introverti. Luffy rigola à haute voie et tendue la main vers Raf, celui ci lui tapa. Ils avaient apparemment parié quelque-chose. Mais quoi?

-Si je vous laissais aujourd'hui en liberté au Japon, vous seriez alors capable de vous en sortir admirablement avec votre niveau actuel, voir même parler mieux que certains japonais !

Elle était heureuse de pouvoir aider aussi rapidement de jeunes futurs héros.

Kvins était assis à coté de Sypher, la jeune fille au casque. Celle ci lui tapota l'épaule et lui indiqua la porte. Trois secondes plus tard elle s'ouvrit.
Il la regarda, vraiment surpris. Elle semblait anxieuse et maussade d'avoir acquit une telle capacité. Ne se rendait elle pas compte du potentiel énorme présent en elle ?

Un soldat de la garde du camps entra, fit ses respects à mlle Kasashi, qui lui intima le repos.

-Jeunes gens ! Le professeur Franck vous fait prévenir qu'il se tiendra, de 20h à 22h ce soir, une conférence, ou plutôt un cours tenu par lui même dans cet amphithéâtre !

Un cours du soir ? cela pouvait être intéressant ! Le premier cours avec le Professeur... de quoi allait il parler ?

Le soldat salua, se retourna, puis s'en alla.

Sypher l'entendit sortir du batiment, quelques 100 mètres plus loin. Ce genre de bruits légers étaient énormément fréquents dans la vie de tous les jours, et il était ardu pour elle de tous les différencier. Elle retint donc le bruit des pas d'une personne et stocka ce bruit quelque-part dans sa tête, pour mieux le distinguer des autres.

-Bien, la prochaine fois, nous commencerons le français !
-YOUPIIIIII !!!!

Tous se retournèrent vers Livio.

-Je suis originaire du nord de la France, ainsi mes parents m'ont déjà appris une partie de cette langue !

Livio était lui, plutôt extraverti, contrairement à shox. Il pouvait l'ouvrir pour un oui ou pour un non, et parlait constamment 24h sur 24. Sa voix portait et 90 % de ces répliques étaient tellement étranges que seul lui pouvait les comprendre. Mais il restait néanmoins un bon camarade, son étrange langage faisant de lui une personne que l'on aimait côtoyer. Ses phrases sérieuses de son point de vue étant en effet hilarante d'un point de vue spectateur.

-Ce n'est pas une raison pour t'exprimer ainsi jeune homme !
-Oh excusez moi Mlle, je ne recommencerais plus ! ou peut être plus...

En sortant de la salle de classe, Luffy et Raf allèrent très rapidement à l'extérieur. Ou plutôt, Luffy observa Raf aller à l’extérieur. Celui-ci fit une boule de neige et l'envoya valser en plein visage d'un soldat.
Luffy explosa de rire de sa fenêtre, pendant que Raf piquait un sprint à l'intérieur.

-Ouais ! Headshot mec ! hahaha !

Ils avaient pariés que Shox ne pouvait pas sourire ou rire, et Raf venait de perdre son pari.
Ils rattrapèrent les autres élèves en pénétrant le cours de sciences.

Chapitre III



Après leur deuxième cours de physique (qui portait sur la mécanique du solide, du liquide, du gaz, ainsi que sur la physique quantique), les élèves enchainèrent avec un diner frugal mais consistant. Durant les deux heures qui les séparer du cours du Professeur Franck, les jeunes recrues étudièrent les nouvelles capacités de Sypher.
Dans un périmètre de 50 m, chaque élève cria son nom en même temps, et elle
réussis à savoir ou était chacun d'eux, les yeux bandés.

-Cette capacité, Sypher, tu la mérites largement, après la dure épreuve que tu as subie. Kvins parlait solennellement, et chaque BadLucK ici présent était d'accord avec lui.
-Tu vas avoir un rôle de grande importance dans ta vie future, soutint Shox.
-Soldats, il est temps d'aller à la conférence du professeur.

Chaque élèves se mirent en rang et suivirent Kvins jusqu’à l’amphithéâtre. Werner, qui attendait à l'entrée du batiment fut surpris de les voir si sérieux, surtout dans le cas de Luffy et Raf.
Les élèves s'installérent au plus prés du bureau, ou était assis Franck. Le docteur Barry, souriant, attendait patiemment dans un coin de la pièce.

-Bonsoir à tous ! Je suis content de vous voir dans un telle forme, malgré vos cours excessivement difficiles.

Franck était un maitre des discours.

Il s'approcha de Sypher :
-Alors jeune fille, ça va mieux ?
-Raf et Luffy stressent, Shox trépigne d'impatience, Liiv a envie de faire une remarque orale mais se retient. Monsieur, je peux tout entendre dans cette pièce. Je peux même vous dire que deux gardes se bagarrent actuellement dans leur dortoir, pour un pari idiot. Alors oui monsieur, j'ai acquise une ouïe suprême, je ne vois pas pourquoi cela irait mal.

Franck était énormément surpris, il pensait que cette jeune recrue ne pourrait pas s'en remettre avant plusieurs jours, et le lendemain de l'opération, elle était déjà rétablie, et avait même développée son don.

-Très bien. Jeunes gens, je voulais vous annoncer une vérité aujourd'hui. Il y a actuellement, parallèle à la notre, une organisation qui créer, elle aussi, ses propres supers soldats.
En effet, le projet Spartan est un autre programme de sauvegarde de l'humanité. Cette section sera menée par un autre professeur, qui a fait beaucoup de ses études à partir des miennes. Alors, d'accord, ils seront nos alliés, nos frères, mais ces élèves ne sont pas tous issues d'une génération de génies comme la votre. C'est pourquoi nous devons montrer à l'humanité les vrais super soldats qu'elle mérite. Je compte donc beaucoup sur vous pour vous surpasser et survivre à vos entrainements. Car dans 7 ans, vous devrez être opérationnels.

Je laisse maintenant le Docteur Barry vous expliquez l'astronomie contrôlée par les hommes, les planètes, les
systèmes, et les espaces connus, car oui, il y a plusieurs espaces.

Chaque BadLuck était ahuri, un challenge ? Le professeur venait de leur émettre le challenge à gagner, le challenge de leur vie !





Livre II - Esprit de vengeance

Acte I

Chapitre I



Camp Volkoff - Sibérie - Terre - An 2523

5 ans après la disparition d'une classe de génie.

En 5 ans, beaucoup de choses avaient changées au sein du camp Volkoff. Les BadLucK, en phase terminale de leur apprentissage, étaient toujours entrainés dans un camp secret. Bien qu'ils aient déjà sauvés bien des vies sur la Terre et dans l'espace proche, personne n'était au courant de leur existence.

Kvins se distinguait toujours comme le leader de leur unité, bien qu'il soit assistés de prés par Shox et son extrême
intelligence, ainsi que de Sypher, qui pouvait maintenant entendre et distinguer tout bruit dans un rayon proche des 5 Km.

Le professeur Franck menait toujours son projet d'une main de fer, au plus grand regret du Docteur Barry qui haïssait l'oppression. Le professeur Kasashi et le Capitaine Werner étaient, eux aussi, restés très fidèles au projet.

2 recrues se distinguaient toujours lors de leurs divers exercices et opérations. En effet, Luffy et Raf, toujours aussi peu souciant, avaient menés leur duo à son paroxysme. Les deux jeunes hommes se connaissaient par cœur. Plus que des frères d'armes, ils étaient devenus des jumeaux. Associer ces deux recrues lors d'une mission était donc signe de succès assuré.

Leader était l'homme le plus fort de la section, celui qui avait suivis l'entrainement physique le plus assidument. Il était
maintenant beaucoup plus fort et musclé que le capitaine Werner, qui le faisait à présent souffrir au maximum par jalousie lors des entrainements, pour la plus grande joie de Leader.

Liiv, toujours la bouche ouverte avait subis un entrainement ... différent. En effet, après être passé sur la table d'opération du docteur Barry, dans la plus grande confiance, il ressortit avec une corde vocale encore plus
affutée. Capable d'envoyer des sons que seuls les animaux pouvaient entendre, pouvant s'adresser à une seule personne en même temps, sans que personne autour, à par sa cible, ne remarque que celui-ci parlait. Il s'amusait souvent à envoyer différents sons, que seule Sypher était capable d'entendre.



13 Juin 2523 - 0800 h - lors l'un cour de Mlle Kasashi.

-Bien le bonjour à tous, lança leur professeur.
-Bonjour Mlle Kasashi !
Les élèves dirent tous ceci dans une unisson parfaite.
-Avant de commencer le court du jour, quelqu'un aurait une remarque à faire sur les cours précédents ?

Sypher leva immédiatement la main.

-Oui je t'en prie Sypher.
-Mademoiselle, cela ne concerne pas le cour. Un pélican arrive et, d'aprés ce que j'entends à l'intérieur de celui-ci, il va y avoir du changement sur le camps. Je propose d'annuler le cour du jour pour aller accueillir ces personnes, et surtout, voir la réaction du professeur Franck.

Mlle Kasashi, surprise, fit confiance à son élève.

-Très bien, mais vous aurez cours ce soir de 20 h à 22h, pour rattraper le cour du jour. A présent, hâtons nous.

La procession de soldat suivit Mlle Kasashi jusqu'à l'air d'atterrissage. Le professeur Franck, ainsi que le Capitaine Werner et le docteur Barry étaient déjà présents.

-Mlle Kasashi? comment savez vous ?! Enfin bref, un pélican non répertorié a été détecté sur le radar, il sera la dans quelques instants.

Quelques minutes plus tard, un pélican pointa à l'horizon, au dessus des montagnes.
Lorsqu'il atterrit sur la piste, et que la soute extérieure s'ouvrit, le docteur Barry esquissa un sourire.

Une femme, dans la quarantaine, ainsi qu'un jeune homme, sortirent du véhicule. Le garçon observa directement l'escouade de soldats.
Il était aussi sportif que chacun d'eux, et aussi intelligent, il le savait.

La femme alla saluer le professeur Franck ainsi que le Docteur Barry.

-Professeur O'connor ? Que nous vaut cet honneur, lui demanda Franck.
-Professeur Franck, dit elle avec un signe de respect, à partir d'aujourd'hui, mon fils ci-présent, va rejoindre l'unité BadLucK.

Chapitre II

Le professeur Franck se mit à rire de manière hautaine.

-Votre fils va rejoindre la Section ? C'est une blague ? Nos hommes sont entrainés depuis 5 ans, aucun répit, aucun arrêt, même pour maladie ou blessure, et vous pensez que votre fils a sa place ici?

-Vous savez, professeur, vous n'êtes pas l'homme que vous croyiez être. Certes, voler le projet du docteur Barry ici présent n'était déjà pas une bonne idée, mais vous m'avez en plus mis un coups de couteau dans le dos.

Elle s'adressa alors à l'escouade BadLucK.

-Jeunes gens, le docteur Barry si présent est l'unique créateur du projet BadLucK. Le Professeur Franck a un jour osé pénétrer son bureau, et, après avoir soigneusement tout enregistré, a légué d'énormes pots-de-vin au CSNU, afin de s'approprier le projet.

Le docteur Barry prit le relais.

-Mais vous ne pouviez pas faire ça tout seul, il vous fallait le créateur du projet, seul, vous étiez incompétent. Alors, malgré tout, vous m'avez prix comme assistant, mais aujourd'hui ce temps est fini. Vous n'avez plus rien à faire dans ce projet, vous êtes exclu, viré.

Franck rigola une fois de plus, un rire glauque, effrayant.

-Vous ne pouvez rien contre moi, tout cet argent que j'ai usé pour amadouer ces idiots de L'UNSC, ils seront avec moi, ils me laisseront reprendre le projet ... et je te tuerais ce jour là ! Dit-il d'un regard noir, diabolique.

Les BadLucK restaient impassibles. Ils n'étaient que des soldats, et ne connaissaient pas vraiment leur place dans cette discussion.

-Vous croyez que vous allez vous en sortir, encore une fois, moi, je ne le crois pas.

Sur ces mots, l'amiral Cole, en compagnie de dizaines d'autres Gradés, fit son apparition.

-Franck, je suis extrêmement déçu. Penser qu'un homme de votre trempe ne serait en fait qu'un usurpateur me choque au plus haut point. Vous êtes donc arrété, et exclu du projet BadLucK. Vous n'avez plus votre place ici, ni ailleurs !

Sur ce, des soldats l’arrêtèrent.

-Non ! Vous ne pouvez pas faire ca ! Non ! Mon projet ! Ma vie ! Non !!!!

Un soldat le frappa violemment dans le ventre, et Franck s'évanouit.

-Soldats ! prononça l'amiral Cole. Vous serez un jour amenés à servir votre peuple, au-delà de limites que vous ne connaissez pas. Certains d'entre vous mourront probablement pour cette cause. Mais je tiens à vous rappelez qu'un jour, le peuple humain sera en paix, et ce jour là, vous serez, au dessus des héros de fictions, des héros de légendes.
Nous sommes également désolé de ne pas avoir remarqué cette imposture plutôt. Prenez exemple sur le Docteur Barry, seuls les hommes comme lui pourront un jour sauvés l'humanité.

Sur ces paroles, tout les soldats saluèrent l'escouade BadLuck, puis s'en allèrent.

-Jeune gens, prononca Barry, Je vous présente le professeur O'connor ainsi que son fils. Ce jeune homme a suivi exactement le même entrainement que vous, par correspondance. Chacun de vos cours lui ont étaient retransmis, et il a également suivi un entrainement physique et mentale digne du votre, croyez moi. Il rejoint aujourd'hui l'escouade BadLucK. Cette journée ayant été lourde en rebondissements, vous avez le droit à un repos jusqu'à demain. Profitez en pour apprendre à connaitre votre nouveau camarade. Le professeur O'connor prendra également le rôle qu'avait le professeur Franck dans votre enseignement. Attention, elle est bien plus cultivée que lui.


Sur ce, les élèves rejoignirent leur dortoir.

Kvins rejoignit, après que celui ci ai rangé ses affaires, la nouvelle recrue pour plus d'information.

-Salut, je suis Kvins, le leader actuel de cette escouade.
-Moi c'est Nabra.
-C'est un prénom ça Nabra ?
-Qu'est ce que ça peut faire, c'est juste un mot de toute façon.

Le ton dédaigneux du dénommé Nabra ne lui disait rien qui vaille. Il allait être dur de travailler en équipe avec lui, Kvins le perçu immédiatement.


Chapitre III

07 Septembre 2525 - camps Volkoff


Après de longues années d'apprentissage, de souffrance, d'entraide, et de missions à courtes portées, les Badluck étaient prêts !

L'arrivée tardive de Nabra ne l’empêcha pas de suivre le rythme, il était un soldat d'élite, comme les autres.

Si les Badluck n'étaient pas connus mondialement, dans les Bas-fonds des cités perdus de la résistance, ils étaient l'ennemi numéro un. Ils avaient arrêtés les actions résistantes dans toute la voie lactée, tandis que les spartans se contentaient de petites interventions de faible envergure.

Chaque membre de l'équipe était important.
Tous avaient des capacités différentes, mais si vous mettiez n'importe
lequel d'entre eux en confrontation avec un autre, il n'y aurait jamais de vainqueurs car un Badluck ne perdait jamais.

Kvins, en véritable maitre de guerre, menait sa troupe avec une assiduité que personne ne connaissait évolué à un tel point. Véritable stratège, toujours calme et réfléchi, les consignes qu'il donnait lors d'un combat étaient toujours les meilleures et ne laissaient jamais un homme dans une situation plus fragile qu'un autre.

Shox, lui, pouvait paraitre énigmatique, même pour ses camarades, qui le connaissait pourtant comme un frère.
En situation conflictuelle, il trouvait toujours les mots pour motiver ses camarades, même pour les quelques soldats de l'ONU les ayants côtoyés suite à une mission de sauvetage. Ce négociateur connaissait la langue de Shakespear aussi bien qu'un soldat connaissait son arme. Il maitrisait donc les dialogues, et surtout les dialogues diplomatiques, mieux que quiconque.

Sypher était la principale alliée de Kvins, bien sur ils ne s'aimaient pas car l'armée passait avant tout, mais s'ils s'étaient connus dans une autre vie, il n'y a aucun doute qu'ils auraient fini ensemble. Son ouïe améliorée à la perfection à présent, lui permettait de distinguer les sons aussi bien qu'un logiciel l'aurait fait. Elle pouvait entendre a 10 km à la ronde, et elle savait donc ou étaient les positions ennemies.

Liiv avait beaucoup pris en maturité avec l'age. Il était beaucoup moins bavard c'est sur, peut être même un des moins bavard de l'escouade. Sa voie étant un cadeau de dieu, il l'utilisait pour communiquer par ultrason, avec des êtres que seul lui comprenait. Sa voie s'adaptait avec la personne qu'il voulait qu'elle entende, donc ses phrases pouvait atteindre soit une personne, soit une partie d'un groupe, ou, bien sur, le groupe entier.
Sypher et Liiv utilisaient souvent leur deux dons afin de se transmettre des informations. Il détectait avec ses ultrasons de petits mouvement, que Sypher pouvait immédiatement identifier.
Ce combo était un atout de taille dans la Badluck.

Leader, au delà de sa structure de colosse, avait su s'affiner afin de garder la même force, mais sans devoir contracter tout ses muscles. Il gardait donc, la plupart du temps, une carrure typique d'un Badluck, bien que sa masse musculaire pouvait triplée lorsqu'il en avait besoin.
Il était devenu impartiale. Les conflits d’intérêts général, ou les différences d'opinions, le mettait hors de lui, il se faisait donc juge des disputes, afin de les régler au plus vite, évitant ainsi de perdre du temps en discussions futiles lors des opérations.

Luffy et Raf étaient devenu tellement proche, tellement inséparable, qu'ils étaient tout les deux rentrés dans un état proche de la symbiose, pendant une chute qui devait leur couter la vie. Mais, pendant la chute, ils se regardèrent profondément dans le blanc des yeux, devenant des âmes sœurs, au sens biblique du terme.
Durant la chute, Raf passa par dessus son compagnon, et celui ci l'envoya aussi fort qu'il le put sur la paroi rocheuse verticale la plus proche. Raf prit appui sur la falaise, et se relanca dans le vide, dans une trajectoire formant
une diagonale. Il récupéra son ami en plein vol, continuant sa chute a 45 degrés, visant le plus gros tas de neige présent en bas de la falaise. Ils en ressortirent sans aucune égratignures, ils se faisaient
totalement confiance.
S'ils étaient amenés à être séparés, ils pouvaient maintenant se retrouver l'un l'autre, comme s'ils savaient, à n'importe quel moment, la position de leur 2 âmes, ainsi que leurs états, permettant de savoir si l'autre était en danger ou pas.


Il n'y avait pas grand chose à dire sur Zouzou et Devil, ils étaient passé du stade de compagnons de jeu à compagnons de guerre. Sur le front, il n'y avait pas plus efficace que ses deux la, enchainant les victimes dans le camp adverse a une vitesse affolante. Leur sens inné du combat, leurs réflexes, chacun de leurs gestes étaient emplis d'habiletés, de délicatesse, de précision. Ce qui en faisaient des outils de guerre très efficace, surtout au corps à corps.

Wyvern avait adopté le rôle d'éclaireur dés son plus jeune age, raffolant d'aventure et d'adrénaline. A force d'opération en milieu hostile, ou nocturne, il avait amélioré la précision de ses yeux significativement.
Après être passé sur la table d'opération à ses 13 ans, il pouvait à sa guise, modifié son type de vision, allant de la vue panoramique à la vision nocturne, en passant par le détecteur de chaleur. Il n'était plus un simple éclaireur, il était maintenant un prédateur, détectant toutes cibles potentielles.
Il avait néanmoins gardé quelques secrets pour lui, dont personne n'était au courant. Il pouvait voir dans l’âme de quelqu'un, en regardant ses yeux, immobilisant immédiatement la personne visée, sans que celle ci ne s'en rende compte, analysant ainsi chacun de ses points faibles, des ses erreurs. Toute sa vie, Wyvern pouvait la connaitre, mais celui ci préférait éviter d'utiliser cette vision, dégradant le cerveau de la victime.

Nabra restait et restera l'énigme de cette escouade. Personne ne lui refusa l'entrée dans l'unité, mais personne n'arrivait à communiquer avec lui, comme si chacune de vos paroles n'étaient que futilité, comme si la personne qui lui parler n'était qu'un pion sur un échiquier géant.
Il était efficace dans toutes les catégories, étant bon partout, mais n'excellant nul part. Du moins c'est ce que tout le monde croyait. Nabra cachait son jeu, il faisait toujours le minimum possible, afin de ne pas se dévoiler. Dans l'escouade, c'était probablement le plus fort des super soldats, bien que personne ne le savait...

Dernier discours du docteur Barry

-Chers soldats, chers amis, vous avez aujourd'hui terminé votre formation. Vous êtes maintenant les super soldats que vous rêviez d’être. Je ne saurais vous dire à quel point je suis comblé d'avoir mené ce projet à bien, et honoré de tous vous connaitre. Vous n'avez maintenant plus rien à faire ici, vous êtes désormais placé sous la garde de Dark.

Un IA noire comme la nuit apparue. Vêtue d'un chapeau de pirate, sans la tête de mort, et d'une longue cape noire comme le jais. Cette IA était vraiment effrayante.

-Je suis Dark, je suis une intelligence artificielle dite "évoluée", car je cumule les capacités de milliers d'IA "basiques".
J'ai été crée à partir des tissus organiques du sujet Barry, je connais tout ce qu'il connait, et plus encore. J'ai une durée de vie de 20 ans sans surcharge. A partir de maintenant je me déplacerais toujours à vos cotés dans vos opérations. Bien, maintenant que je me suis présenté, je vais vous présenter à votre nouvelle peau.

Un mur se leva, présentant un nombre incroyable d'armure, chacune assignée à un soldat.

-Chaque armure a sa propre application. Par exemple, celles du soldat Devil et du soldat Zouzou, ont des poings renforcés avec des pointes d'un métal incassable et inamovible. Chaque pointe pése 200 kg, il faudra vous y
habituez. Vos couteaux ont également étés crées avec un métal précieux, le satanium. On en a trouvé que 8 kg dans l'univers connu, et chacun de ses kilos sont la matière première de vos armes.
L'armure du soldat Liiv est équipée d'un amplificateur d'ultrason, il peut communiquer et détecter plus loin et plus efficacement.
Ces exemples ne sont que quelques spécificités bien sur.

Les soldats gardaient leur calme, mais au fond d'eux, ils étaient pressés de les utiliser.

Soldat ! Vous avez jusqu’à demain pour vous habituez à vos armures. Vous partez à la première heure pour un système lointain... Passez une bonne dernière nuit dans le lit douillé qu'est ce camps. La vie tranquille, c'est terminé !

Chef ! Oui chef !


Ceci est ma toute première fan-fiction, j’espère qu'elle vous plaira, malgré les quelques fautes d’orthographe, car il y en a.

En tout cas merci d'avoir lu, j’essaierais de sortir la suite au plus vite, mais avec H4, j'ai un peu moins de temps

Luffyfou


Dernière édition par Luffyfou le Mer 21 Nov 2012 - 17:24, édité 11 fois

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par QTquentin le Jeu 15 Nov 2012 - 12:39

Ouai, sa ma fait pareil une fois, les lignes ne faisait que quelques mots. Aussi non, y a effectivement des fautes mais ta Fic' est vraiment bien, personnellement. Et bonne idée d'avoir mis un plan de la base

___________________________
avatar
QTquentin
Apprenti
Apprenti

GamerTag : d4rK08-eLiTe
Messages : 47
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Réputation : 4
Talent : Surement aucune !
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Treason and Lie le Jeu 15 Nov 2012 - 13:36

L'histoire n'est pas mal, je te félicite. Mais il y a un grand nombre de fautes d'orthographe.
avatar
Treason and Lie
Général
Général

GamerTag : Treason and Lie
Team : Aucune
Messages : 3768
Date d'inscription : 03/06/2012
Âge : 22
Réputation : 175
Talent : Poète & Écrivain.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mar 20 Nov 2012 - 0:41

Comme dis dans un message plus bas, j'efface le contenu de ce deuxième post, afin de pouvoir poster la suite. Merci !




Acte II

Chapitre I

Octobre 2526 - Système d'Alpha Aurigae - Origami Asteroid Field

-117 navires de guerre, espérons que cela sera suffisant.

L'amiral Cole stressait énormément, mais ne pouvait le montrer à son équipage. Ce n'est pas tout les jours que l'on est à la téte d'une telle flotte pour éliminer la plus grande menace ennemie de tout les temps.

Parmis les 117 vaisseaux qui se dirigeaient en direction d'Origami Asteroid Field, THE HOPE faisait profil-bas.
En effet, Werner, avec l'aide de Black et du docteur Barry, avait réussi à faire comprendre à l'Amiral Cole que les BadLucK devaient faire partie de cet assaut. Cole, parfaitement au courant de l'existence de cette unité, avait finalement donné son accord, mais certains capitaines d'autres vaisseaux restaient en état d'alerte, dubitatifs. C'était en effet Werner ,à bord du THE HOPE, qui avait causé la mort de tant de civils sur Eridanus-II.

L'espace était calme, tout ces vaisseaux avançaient sans faire un bruit. Plus d'une centaine de vaisseaux avançant à l'unisson, au secours de l'humanité. Certains ne reviendraient pas, et ça, chaque Marine le savait.

L'escouade BadLucK, soixante-cinq hommes et femmes, étaient réunis dans l'astro-port. Debouts, calmes et en armures, tels des statues de dieu. Aucun mouvement inutile, aucune parole en l'air. Tout le monde était concentré. Excité par leur première mission, mais concentré.

Kvins tenait son casque dans les mains, regardant la visière, analysant chaque recoins de ce casque, dans le silence. Il inséra la puce électronique, qui servait de réceptacle à Black, dans une petite fente à l’arrière de son casque. Puis il enfila son casque. La sensation de liquide gelé pénétra son cerveau. En effet, lorsque Black s'installait "en lui", cette étrange sensation de froid l'engourdissait, avant que son cerveau ne revienne à l'état normal.

-Tu es prêt ? lui demanda Black.

Il n'avait pas à répondre à cette question. Il était prêt, il l'avait toujours été.

A l'extérieur, dans le vide, c'était toujours le calme plat.

Soudain, l'espace se mit à onduler en trois endroits. Cet effet de flou n'était inconnu de personne, c'est toujours comme cela lorsqu'une porte du sous-espace s'ouvrait. Les trois gigantesques portails apparurent enfin. Des anneaux violacés sur le coté, laissant apparaitre un espace complétement vide de toute substance, à l'intérieur.

Il y avait trois failles. Une en face, et une à chacun des cotés de l'énorme défilé de vaisseaux UNSC.

-A tout les vaisseaux de l' UNSC, le moment est enfin venu ! Le but de notre existence s'ouvre à nous ! Ces ennemis n'auront aucun ressenti, aucune pitié, lorsqu'ils voudront nous détruire ! Montrons leur que les humains ne sont pas faibles ! Montrons leur ce que la technologie humaine a faite ! Montrons leur que l'homme ne perdra pas !

Sur ce l'amiral Cole raccrocha. La galvanisation des troupes était un bon moyen pour chaque soldats de ne pas succomber à la détresse, de ne pas céder face à la peur.

Cinq vaisseaux ennemis apparurent en face de la procession. Trois à bâbord. Quatre à tribord.

Les étranges vaisseaux ennemis avaient la même forme qu'un huit dont l'intérieur des boucle était rempli, mais avec une boucle plus petite que l'autre. Les dessus des vaisseaux étaient entièrement violet. un violet profond, passif, et extasiant à la fois. Le dessous, lui, était plus gris, plus mécanique. Un énorme cercle bleu étai dessiné sous chacun de ses vaisseaux, sous la plus grosse boucle.

Black envoya immédiatement un message au capitaine Werner.
-Capitaine ! dépêchez vous ! A bâbord, derrière les vaisseaux ennemis. Vite !

Black avait immédiatement trouvé un plan.

Werner restait assez étonné de cette réaction, mais écouta néanmoins l'IA. Après tout, le coté gauche était celui réunissant le moins de vaisseaux ennemis.

-A bâbord toute ! cria t-il à son équipage.


Chapitre II

Tandis que le THE HOPE recevait énormément de messages d'autres vaisseaux qui lui disaient de rester dans le groupe, des milliers de vaisseaux de petite facture décollaient de tout les vaisseaux, alliés comme ennemis.

L'UNSC déployait un nombre important de chasseur Longsword et de pélicans.

Les ennemis déployait d'étranges petits vaisseaux cylindriques, avec deux prolongements sur leurs cotés, laissant deux traces bleues dans l'espace à chacun de leur mouvements. Ils déployaient également de drôles de vaisseaux, un peu plus grands, en forme de " U ". Mais l'arsenal ennemi était énorme ! Ils avaient également des vaisseaux plus fins, d'une structure un peu similaire à un longsword.

Quelques vaisseaux de l'UNSC tentaient eux aussi leur chance en contournant l'adversaire. Une frégate tira un CAM sur un vaisseaux ennemi, et une étrange réaction se produisit. Une présence invisible s'illumina de bleu autour du vaisseau ennemi. Elle s'illumina particulièrement à l'endroit de l'impact, passant du bleu au rouge.

Un capitaine hurla dans les haut-parleurs.

-On dirait comme un énorme bouclier protégeant le vaisseau sur toute sa surface ! Nous les détectons également sur leurs appareils plus fins, ils déchirent nos longswords !

Cole renchérit :

-A tout les destroyers en direction des cinqs vaisseaux de face ! Tire groupé sur le vaisseau ennemi le plus gros ! Maintenant !

Huit énormes vaisseaux humains chargèrent alors chacun leur canon à accélération magnétique.

Le croiseur ennemi reçu alors huit tirs de CAM, ainsi que des milliers de missiles de type Archer. Il reçu même quelques missiles nucléaires Shiva !

Son "bouclier" s'illumina dans le rouge quand tout à coups, il céda. Une onde de choc due à la dissipation de ce bouclier fit trembler l'espace proche surement causée par une trop grande quantité d'énergie perdue dans le vide.

Le reste des projectiles fusa ! L'impact était impressionnant et tellement efficace qu'un CAM traversa le navire sur sa longueur, et continua sa trajectoire sans but, dans l'espace.

Le vaisseau ennemi de dissipait, laissant derrière lui une véritable déchetterie spatiale. Des débris se projetaient dans tout les sens, détruisant un grand nombre de vaisseaux de petite facture,humains comme covenant.

Suite à cette attaque imprévue de la part de leur adversaires, les covenants s'étaient énervés.

De chacun de leurs énormes vaisseaux, de faibles projections de lumières se faisaient apercevoir à certains endroits. L'illumination de ces lumières se faisait croissante, commençant à aveugler les spectateurs. Quand la lumière atteignit soudain son paroxysme, de meurtriers rayons de lumières se dirigeaient à une vitesse folle vers la flotte alliée.

Onze vaisseaux ennemis, onze cibles potentielles. Ce n'était pas qu'une lumière, c'était un rayon de chaleur acide, faisant fondre toute cibles sur sa trajectoire, au grand malheur des Longswords et des pélicans présents sur celles-ci, ainsi que de quatre frégates et de deux destroyers, ceux ci ayant était la cible de plusieurs rayons en même temps.

Profitant de la distraction du combat, THE HOPE se glissait derrière les trois vaisseaux ennemis, divers alliés occupants ceux-ci.

Black analysait rapidement la situation.

-Werner, regarder ! Là !

Black montrait à Werner une sortie de vaisseaux en U de la surface supérieure d'un vaisseau ennemi. Dés qu'un véhicule quittait la surface proche du vaisseau-mère, un minuscule trou se faisait dans le bouclier afin de le laisser sortir.

-C'est notre chance ! prononça Black. Kvins, prépares trois longswords !


Chapitre III

Des vies. Des milliards de souvenirs. Des héros dont on n'écrira pas l'histoire. Des humains. Tel est le dur prix de la survie.

Une survie qui nécessite la mort des siens, mais surtout la mort des autres.

Des corps sans vie flottaient dans l'espace, se laissant guider par la gravité.

Le vide grondait des explosions, des tirs, des cris.

Déjà trois vaisseaux ennemis étaient détruits, on ne comptait pas encore les pertes humaines, beaucoup plus importantes.

-A tout les navires ! Cria Werner. Nous abordons actuellement le vaisseau ennemi le plus gros à tribord ! Concentrez vos tirs sur les deux autres navires ! Détruisez les vite !

Trois Longswords attendaient le bon moment pour pénétrer le vaisseau ennemi. Un vaisseau en "U" s’apprêtait à sortir du bouclier. Les trois engins le rasèrent par le dessus, et franchirent le bouclier indemne. Ils atterrirent en urgence de là où était parti le "U". Kvins et Sypher sortirent d'un Longsword, s'en suivirent Luffy et Rafoo ainsi que Zouzou et Devil. Dèjà on leur tirait dessus. Les soldats se mirent à couvert derrière un vaisseau ennemi qui ressemblait au longsword. Les ennemis étaient petits, criant et tirant dans tout les sens, surpris par cet assaut improbable.

Sypher se redressa, et tira de la ou venaient les voix, transperçant trois bouche, et donc trois crâne.

-Les ennemis sont de formes humanoïdes ! Tirez en haut du corps ! Cria-t-elle.

Quatre soldats se redressèrent et tirèrent à vue, dans les têtes. Un BadLucK fut soudain propulsé en l'air de derrière leur couverture, faisant un énorme saut de plus de six mètres de hauteur. Zouzou retomba sur un ennemi, ses gants munis de pointes écrasant le corps de l'ennemi. Devil l'avait bien propulsé.

Après avoir nettoyer la zone, l'escouade pénétra enfin l'intérieur du vaisseau.

-Kvins ! insère moi là !

Un réceptacle - servant surement à l'ouverture de la porte menant à l'astroport derrière eux - se dressait devant lui.

Une fois la puce intégrée, l'équipe se mit en position défensive autour du réceptacle. Ce couloir était à priori inoccupé. Chaque éléments de cette zone étaient du même violet que la coque du vaisseau. Si, sur les vaisseaux de L'UNSC, on préférait avoir une structure carrée, les vaisseaux ennemis avaient une architecture plutôt arrondie.

Black analysait rapidement les informations recueillies.

-Je ne comprends pas tout, leur langage est extrêmement compliqué à traduire, mais cette image, j'en suis sur, c'est un plan ! Couloir, salle de contrôle, salle des générateurs. A partir de ces quelques syllabes, Black arriva à comprendre une petite partie de ce qu'il analysait. Kvins, on y va ! Direction la salle de contrôle ! Je l'indique sur ton HUD.

Une petite flèche apparut dans la visière de Kvins, et l'équipe se mit en direction de ce point.

Ils avançaient silencieusement dans le couloir. Des faucheuses semant la mort sur leurs passages.

Ils rencontrèrent finalement, à une intersection de ces étranges couloirs arrondis et violets, une nouvelle sorte d'ennemi. Un binôme de créature se mit à leur tirer dessus mais on ne pouvait clairement les distinguer, ils se cachaient derrière une espèce de bouclier, comme dans les anciennes guerres primitives de l'humanité. Et il n'y avait que peu de moyens pour se débarrasser de ce genre d'adversaire : les déstabiliser afin de les sortir de leur couverture.

Si ils arrivaient à leur tirer dessus depuis la droite de leur bouclier, alors on pouvait tirer sur leurs armes. Dans l'espace, les ennemis étaient très puissants. Mais en espace clôt, en bataille au sol, ils ne menaient pas large face aux six soldats surentrainés. Les projectiles, de couleur verte, n'étaient pas vraiment efficaces sur leurs armures.

Kvins tira sur l'origine des projectiles, et la puissance de l'impact sur son arme déstabilisa l'adversaire. Déstabilisé, complétement à découvert, il fut transpercé par les balles UNSC. Ils répétèrent l'opération sur son camarade, et avancèrent.

En passant au dessus des corps de ses deux dernières victimes, Luffy eut une réaction :

-Regardez, on dirait des charognards. C'est dégoutant !

Kvins prit un de leur module de bouclier, car après la mort de son porteur, celui ci s'était comme dissipé en une vague d’énergie.

-C'est un système similaire à celui des boucliers du vaisseau.

Ils arrivaient enfin à la salle de contrôle quand une vague de petits adversaires sortit en courant et en tirant de la dite salle. Bien sur les soldats s'en débarrassèrent aisément, et entrèrent dans la salle.

Elle était vide. Les soldats avançaient doucement quant trois énormes créatures sortirent d'un coin du mur.

Ils étaient plus grand que n'importe quels humains, les BadLucK y compris.

Kvins jaugea la situation.

-On dirait qu'on va avoir à faire à du deux contre un. Chaque binôme contre un adversaire !

Les ennemis étaient effrayants. Ceux sur le coté étaient d'une couleur bleu foncé, tandis que celui du milieu était jaune orange. La couleur de l'armure influençait-t-elle ces ennemis ?


Chapitre IV

L’imposant ennemi sur leur gauche, avec une armure bleutée, fonca directement en face de lui, en direction de Devil et Zouzou. Pendant sa petite élancée, il hurla de toute ses forces pour impressionner l'ennemi. L'effet escompté n'accompagna pas sa charge. Il sauta en direction de Zouzou quand une étrange lame bleutée sortie de son poignée. Il émanait de celle ci une sorte d'aura bleue comme si de la chaleur émanait de la lame, rendant flou l'air proche de cette étrange arme de corps à corps. La courte lame s’abattit directement dans la direction du casque de son adversaire.

Le coups était prévisible, bien qu’extrêmement rapide. Zouzou glissa son bras sous celui de son adversaire, poussa son coude, et dévia ainsi la trajectoire de l'outil mortel. Il dut mettre énormément de force dans son coups pour dévier le bras de son opposant, ces créatures étaient extrêmement puissantes !

La lame frôla la nuque du BadLucK, qui ressentit toute la chaleur émanant de celle-ci juste à coté de sa tête. Pendant que l'ennemi, sous le poids de son saut et de sa vitesse, continuait sa trajectoire en avant, Zouzou lui assena un violent coups de point juste en dessous de ce qui devait faire office de visage à ce monstre. L'ennemi prit l'uppercut de plein fouet et eu tout le temps de sentir la force - accompagnée par les piques des points du soldat - de l'impact.

Une onde de choc se fit au moment du coups, un peu comme lorsque les "boucliers" des vaisseaux ennemis étaient détruits. Zouzou ressentit une nouvelle vague de chaleur le traverser au moment ou l'onde se projeta à partir de toute la surface du corps de cette bête. L'ennemi fut propulsé en arrière, en hauteur, rien qu'avec un seul coups lorsque Devil surgit. Il avait sauté, lui aussi, et se trouvait maintenant au dessus son adversaire.

L'ennemi n'eut pas le temps de réagir. Il vit juste un soldat le faire valser, puis un autre humain, exactement similaire au précédent, qui se retrouva au dessus de lui, le point élancé vers son visage.

Il tomba, mort.

L'ennemi à l'armure jaune orange se retourna vers son autre allié, pour lui indiquer de foncer vers leurs adversaires, et remarqua que celui-ci gisait juste à ses cotés, mort lui-aussi. La rapidité d'action de Luffy et Raf avait été étonnante. En fait, Raf commenca sa course au même moment que le monstre bleu de gauche, sauf que le BadLucK était bien plus rapide. Il enfonça son couteau dans la gueule de l'ennemi avant même que celui ci remarque qu'il avait été prit pour cible.

Il n'en restait qu'un, encerclé par six soldats, six immondes vermines qui ne méritaient pas la vie. Il hurla de toute ses tripes puis une lame similaire à celle de son sompatriote sortie de sa main. Mais celle-ci n'était pas une lame de petite facture comme la précédente. Elle était beaucoup plus grande et impressionnantes, sur tout les plans. Elle était, étrangement, dotée d'une beauté singulière. Sa structure arrondie des deux cotés partait ensuite en une fine lame qui s'étendait sur presque quatre-vingts centimètres. Jamais la partie gauche de l'arme n'était en contact direct avec son coté opposé. L'arme en elle-même était plus longue que le bras de son porteur.

Quelque chose tomba du plafond directement sur le monstre, et celui-ci sentit une présence glaciale dans sa nuque.

Nabra se releva et nettoya son couteau qui n'avait que faire de son soi-disant bouclier. Les six BadLucK le regardèrent subrepticement, puis retournèrent à leurs occupations. Kvins parlerait avec Nabra à la fin de la mission.

-Vite ! Injecte-moi dans le système ! cria Black

Kvins retira la puce de l’arrière de son casque et vint la glisser dans la petite fente en face de lui. Celle-ci n'était pas prévue pour ce genre de puce, mais il y eut néanmoins un micro-contact électronique, suffisant pour laisser entrer Black dans les commandes de bord.

L'IA commençait déjà à connaitre les rudiments de cette langue, par déduction, puis par retranscription.

Les quelques canons encore en état sur la coque du vaisseau se mirent soudain à se charger d'énergie.

-Qu'est ce que tu fais ?! cria Kvins.
-Laisse moi m'amuser tu veux ?

Les rayons énergétiques partirent comme des fléches, et les deux vaisseaux ennemis côtoyant celui qu'ils étaient en train d'aborder explosèrent.

-Carton ! cria Luffy, en examinant la scène par le hublot géant en face du panneau de contrôle.

-100 % ! Ca y est, on peut partir, j'ai copié tout ce qui peux être utile !

Kvins récupéra L'IA de l'escouade et les sept soldats repartirent par le chemin qu'ils venaient d'emprunté.

Le chemin ne représentait pas vraiment de gros dangers, les quelques petits monstres ne faisant pas long feu contre cette unité d'élite.

En arrivant dans le hangar, ils constatèrent que leurs longswords avaient été détruits par l'ennemi.

-Suivait moi, vous aller pas être déçu ! ricana Nabra.

Ils empruntèrent donc un court couloir qui menait à une autre aire d’atterrissage où un pélican les attendaient, ainsi que quelques autres BadLucK.

-Vous croyiez tout de même pas que j'étais venu seul. dit Nabra.

Les soldats embarquèrent et décollèrent.

-J'ai désactivé les bouclier ! Cria Black au pilote.
-Je suis pas sourd ! répondit Liiv.

Ils s’éloignèrent de l'énorme vaisseau violet, qui explosa quelques secondes après.

-Ah oui, j'ai aussi fait surchauffer tout les systèmes. rigola l'IA.

Le pélican atterrit à bord du THE HOPE et celui ci se mit en retrait de la bataille, pendant que le dernier vaisseau ennemi explosait.



Dernière édition par Luffyfou le Dim 9 Déc 2012 - 23:39, édité 9 fois

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mar 20 Nov 2012 - 18:35

double post pour informer des mises à jour. A supprimer, merci.


A la prochaine !


Dernière édition par Luffyfou le Mar 20 Nov 2012 - 20:05, édité 1 fois

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Treason and Lie le Mar 20 Nov 2012 - 19:16

Un conseil d'ami. Evite les doubles posts mais utilise la fonction "Editer" car la modération est très stricte concernant le réglement.
avatar
Treason and Lie
Général
Général

GamerTag : Treason and Lie
Team : Aucune
Messages : 3768
Date d'inscription : 03/06/2012
Âge : 22
Réputation : 175
Talent : Poète & Écrivain.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mar 20 Nov 2012 - 20:05

Ok bon à savoir, je mettrais dorénavant des dates pour chaque édit, sauf si quelqu'un a parler entre les deux, dans quel cas j'écrirais à la suite.

Merci Treason !

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par DIGITAL _N7 le Mar 20 Nov 2012 - 21:13

Excellente histoire luffy :pouce: j'attends la suite avec impatience bravo
avatar
DIGITAL _N7
Apprenti
Apprenti

GamerTag : Digital N7
Team : Amnésia
Messages : 47
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 4
Talent : Écrivain, poète et allié fidèle.
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mer 21 Nov 2012 - 17:26

Merci beaucoup digital !

J'en profite pour préciser que la MàJ est terminée, il devrait y avoir BEAUCOUP moins de fautes d'orthographes. (Il en reste toujours je pense ^^)
Et la remise en page est terminée.

Je vais essayer de sortir un chapitre d'ici demain, vous verrez bien ^^

A la prochaine

Luffyfou !

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mer 21 Nov 2012 - 21:42

Je suis désolé pour la loi du double-post, mais la je n'ai pas vraiment le choix. explications :
J'ai deux raisons :
-si j'édit le message primaire, et que j'en préviens les lecteur par l'édit de mon précédent message, alors personne ne sera au courant !
-Pour le nouveaux chapitre de ma fiction, j'ai constaté que la limite de caractère de mon message primaire était dépassé, et donc je ne peux plus poster les nouveaux chapitres dessus. Je vais donc les poster Sur mon DEUXIEME message, afin de ne pas éparpiller des chapitres partout.

Merci de votre compréhension.

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par DIGITAL _N7 le Mer 21 Nov 2012 - 22:18

117 vaisseaux hein ? Je ne vois pas du tout a qui tu fais référence... lol Mais toujours très bonne histoire. Continue vite que je puisse savourer ce proche combat spatiale ^^

___________________________
avatar
DIGITAL _N7
Apprenti
Apprenti

GamerTag : Digital N7
Team : Amnésia
Messages : 47
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 4
Talent : Écrivain, poète et allié fidèle.
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mer 21 Nov 2012 - 22:31

Non va sur wikihalo et tu verras que cette bataille a bien existée, et qu'il y avait bien 117 vaisseaux, c'est pas moi qui l'ai dit ^^

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par DIGITAL _N7 le Mer 21 Nov 2012 - 22:50

Ok. Autant pour moi alors blase

___________________
avatar
DIGITAL _N7
Apprenti
Apprenti

GamerTag : Digital N7
Team : Amnésia
Messages : 47
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 4
Talent : Écrivain, poète et allié fidèle.
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Jeu 22 Nov 2012 - 22:05

T'inquiétes pas c'est pas grave Smile

J'aime bien faire beaucoup de recherche, je ne veux pas poster de choses invraisemblables chronologiquement ! (D'ailleurs si vous voyez ce genre de faute, prévenez moi svp)

MàJ,

Le chapitre 2 de l'acte 2 !

J’espère que cela vous plait, n'hésitez pas à me laisser un commentaire, ca ne pourra que m'améliorer !

A la prochaine

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par OldWy le Jeu 22 Nov 2012 - 22:45

Très jolie Fan Fiction, j'aime bien, continue comme sa Wink

___________________________




Notre team, que du fun, que des bons moments : http://tibagues-team.forum-gratuit.net/
avatar
OldWy
Soldat
Soldat

GamerTag : OldWy
Team : Tibague Team
Messages : 99
Date d'inscription : 28/12/2011
Âge : 21
Réputation : 2
Talent : Tibagueur
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : Autres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Dim 25 Nov 2012 - 19:44

Merci Old

MàJ chapter three is out !

N'oubliez pas, c'est sur mon deuxième post ^^

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par DIGITAL _N7 le Dim 25 Nov 2012 - 23:10

La suite... clap clap clap... la suite... clap clap clap bravo

_____________________
avatar
DIGITAL _N7
Apprenti
Apprenti

GamerTag : Digital N7
Team : Amnésia
Messages : 47
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 4
Talent : Écrivain, poète et allié fidèle.
Halo favori : Halo 4
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Vautour le Mer 28 Nov 2012 - 22:49

Fallait quand même bien que j'offre récompense à mon premier lecteur, d'un petit commentaire sur sa propre FIC quand même ^^

Je n'ai lu que le début, et je trouve que c'est sympathique à lire, tu illustres bien tes personnages, il y a une trame qui prend forme et qui se suit ... J'approuve :pouce:
Mais en fait c'est cette même envie de toujours aller de l'avant, qui est un peu ton défaut : à force de déballer, et vite, ça perd de son mystère, il manque quelques descriptions je trouve. Moi ce que je fais dans ces cas là, parfois, c'est que je ferme les yeux, je me concentre, et je relis (après avoir ouvert les yeux hein) pour me mettre à la place du lecteur qui lui n'est pas la source de l'histoire, et a donc besoin de bien plus de connaissances pour pouvoir se plonger dans l'intrigue. Smile

C'était le conseil du jour, sinon continue, et je continuerai de te lire Wink
avatar
Vautour
Soldat
Soldat

Messages : 93
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 23
Réputation : 11

Voir le profil de l'utilisateur https://lepetitstratege.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Mer 28 Nov 2012 - 23:32

C'est ce que j'aurais du savoir il ya un peu plus d'un an maintenant, mais j’espère que tu rétracteras ce que tu dis dans les derniers chapitres, car j'y met beaucoup plus d'implication ^^

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Luffyfou le Dim 9 Déc 2012 - 23:40

Vous vliez un chapitre 4 ? et bien le voila !

Rdv sur mon deuxième post pour le lire !

Au plaisir !

___________________________


avatar
Luffyfou
Soldat
Soldat

GamerTag : NLF Luffyfou
Team : FWM
Messages : 74
Date d'inscription : 22/03/2012
Âge : 24
Réputation : 9
Talent : Tu me vois, tu me vois plus. TP !
Halo favori : Halo : Spartan Assault
Domaine favori : Vidéos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Au-delà

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum