Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Lun 1 Avr 2013 - 1:11

Rappel du premier message :


Bien le bonjour. Si l'on se retrouve en ces lieux, aujourd'hui, c'est pour une raison qui, j'en suis certain, vous échappe... Nous avons réussi à garder le secret autour de ce projet, né il y a de cela quelques lunes et je ne peux que remercier mes compagnons pour avoir tenu leur langue. Sachez au passage, qu'un lot de 800M$ points sera offert au vainqueur ! J'espère que ce petit concours en inspirera plus d'un et qu'il permettra, pourquoi pas, à quelques âmes créatrices de s'éveiller. Si vous le voulez bien, on se retrouve quelques lignes plus bas pour les explications...



Règles du concours :
  • Seuls les textes sont acceptés.
  • Les Écrivains ne peuvent pas participer.
  • Les participations sont ouvertes pour une durée limitée de deux mois.
  • Les textes doivent avoir un rapport avec l'univers d'Halo.
  • Les textes doivent respecter les règles de la partie FanFiction. (Ils peuvent être publiés par la suite dans votre recueil, dans la partie FanFiction).
  • Les textes doivent respecter les règles de bienséance, ainsi que celles relatives à la charte Halo Création.
  • Les textes doivent être écrits pour l'occasion, et être personnels.
  • Les textes doivent être écrits dans le français le plus correct possible. Un texte illisible, incompréhensible, ou jugé trop peu soigné est susceptible d'être refusé.
  • Les participants peuvent proposer un maximum de deux textes au concours.
  • Tous les textes appartiennent à leurs auteurs respectifs.
  • Tout contrevenant aux règles sus-citées s'expose à des sanctions variant du refus de leur texte à une exclusion du concours (voire plus, si affinités), sous réserve de l'application des droits d'un membre du staff ou d'un responsable du concours (pour les refus de participations uniquement).
  • En présentant votre texte au concours, vous assurez avoir pris connaissance de entièreté de ce règlement, et vous engagez à en respecter chaque point.



De nombreux thèmes ont été étudiés, tous avaient leurs avantages, tous avaient leurs attraits... Mais nous avons dû faire un choix ! Nous avons donc décidé de garder celui que vous découvrirez un peu plus bas. Sachez, même si c'est dit dans les règles, que vous aurez deux mois pour participer, nous comptons donc sur les membres qui se lanceront pour nous fournir un travail soigné et propre ! Je vais vous laisser, bonne chance à toutes et à tous et que le meilleur gagne !



"C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Echéance du thème le 31 mai à 23h59
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Stain le Lun 1 Avr 2013 - 20:48

Allez je me lance, ça fait longtemps que je n'ai pas écris une nouvelle, ma foi assez courte pour les bons lecteurs. Je ne sais pas si j'aurais l'inspiration d'en faire une deuxième ou de retravailler la première. je verrais. Wink

Division d'Infanterie d'Opérations Nocturnes du CSNU (D.I.O.N). Cette section à subit un entraînement spécial et rigoureux, acclimatant les marines sélectionnés aux interventions par temps couvert et pendant la nuit. Cette section méconnue est pourtant à l'origine de nombreuses opérations décisives pour la survie de l'Humanité pendant la guerre Humains contre Covenants. Leur furtivité et leur maîtrise d'eux-mêmes feraient rougir les Snipers les plus réputés. Mais Alexander Deichmann n'est pas aussi stable psychologiquement que ses semblables.

Année 2552.

Sa présence parmi les siens était indispensable. Formant un demi-cercle autour du cadavre, au milieu du séjour de l'appartement désordonné, tous regardaient le visage de la malheureuse victime avec leur yeux craintifs et désolés. Des éclairs au loin lézardaient le ciel grisâtre et déchiraient le calme de la situation. Certains s'observaient mutuellement puis esquissaient un sourire sans joie au coin de la bouche avant de reposer leur regard sur le corps. D'autres ne pouvaient s'empêcher de détourner le regard tant l’atmosphère autour d'eux était oppressante. D'autres encore plaquaient délicatement leur poing contre leur protection ventrale en signe de respect. Repose en paix insinuaient-t-il. Tous gardaient le silence face à ce que chacun d'entre eux avait pris l'engagement d'affronter jusqu'au bout : la mort. Mais Alexander était bien plus concerné par cette fin tragique que tous le reste de sa division. Certes, peut-être un ou deux de ses compagnons avaient subis le même choc durant leurs opérations. Ils avaient retenu leur tristesse aussi longtemps qu'ils l'avaient pu, mais avaient finalement craqués au beau milieu d'une marche nocturne, dans la pénombre de leur lampes. Cette nuit, c'était son tour de perdre la chose la plus précieuse qu'il n'ait jamais eu : sa femme.

Essoufflé et tremblant, il tenta de garder ses yeux écarquillés et humidifiés de larmes chaudes sur son épouse. Il resta d'interminables secondes planté au milieu du demi-cercle, observant la situation et démêlant la réalité du cauchemar. Il s'agenouilla brutalement dans la flaque de sang coagulé longeant les côtés de son épouse, pour lui saisir délicatement la joue déjà raide et fraiche à cause du post mortem. Sa combinaison gris foncé était maculée de sang. Puis finalement, accompagné d'un souffle de terreur, il se leva en se retournant d'un pas vif et s'éloigna de la troupe l'observant, navrée. Il hurla sa colère et son désespoir à la lune, aux étoiles, aux mondes qui riaient de son malheur à travers ce qui restait des vitres renforcées. Serrant les poings si fort qu'il imprima ses ongles dans la chair de ses paumes, parcourut de sueur froide et de rage, ses yeux émeraudes se cachaient derrière ses paupières. De nombreux spasmes parcouraient son corps immobile de long en large, l'obligeant à se tenir les côtes pour retenir son envie de s'évanouir de chagrin et de fatigue. La pluie trempait ses habits et le tonnerre masquait partiellement les pleures du marine. Sous la lumière tamisée qu'apportait le croissant de lune couvert par les nuages menaçants et la pluie épaisse, la scène prenait une tournure de torture psychologique pour l'escouade. Les cris hargneux et douloureux s'échappant de Deichmann leur glaçaient le sang, sentant leur os vibrer aux sons des plaintes du soldat. Pourtant pas un seul ne consentit à verser une larme pour la défunte ou le veuf. Le silence est de mise dans de pareilles situations, et des gémissements ou des reniflements n'apporteraient rien, juste une tâche de trouble sur le sanctuaire sacré créé malgré eux autour du cadavre, aussi silencieux soient-ils. Et puis, le sentiment de désespoir a était « lavé » par leur entraînement psychologique intense, comme tous les autres sentiments.

Alexander avait déjà perdu un autre être cher, son seul enfant. De son avis, il en avait en fait perdu trois. Sa femme Cathy – il ne connut qu'elle – fit deux fausse-couches. Les fœtus qu'ils considéraient comme ses deux premiers enfants n'ont pas survécu. Il avait pris un sacré coup au moral lors de leur perte. Il restait de longues heures assis sur le bord de son lit, la tête entre ses mains et ruminant ses malheur, se demandant si sa femme – qu'il aimait de tous son cœur – pourrait un jour mettre au monde sa progéniture. Il est très important pour un soldat de pouvoir compter sur une vie, car il met en jeu la sienne.
Quand Tanya, son premier et unique enfant, est née au bout du 9ème mois, son visage reprit des couleurs. Sa femme revit enfant un sourire affirmé sur ses lèvres. Mais d'un autre côté, l'éducation de sa fille était très difficile : ses horaires de travail dans l'armée étant peu ordinaires et les manœuvres militaires auxquelles il participaient étant loin de son lieu d'habitation, ses absences de longue durée n'étaient pas profitable au maintien du couple et à l'éducation de sa fille. Lorsqu'un terrible accident se profila dans sa vie, il bascula dans la dépression.
Deux ans après la naissance de Tanya, en rentrant chez lui par une belle matinée d'été, Cathy était assise dans le seul fauteuil monoplace de l'appartement dans lequel il vivait depuis trois ans. Il se souvenait parfaitement de cette journée. La première chose qui le frappa fût l'absence de bruits parasites. Pas de bruits de pas autour d'eux, pas de trafic routier aux bas de l'immeuble, juste le silence de mort qui régnait dans la pièce. Les stores étaient baissés et la lampe en mode « liseuse ». Le regard vide de sa femme se déplaça sur lui, l'observant de la tête au pied. Une pression volatile et invisible se posa sur ses épaules et le fit se sentir mal à l'aise. Il avala sa salive, prêt à écouter les paroles de sa femme. Des larmes avaient séché sur ses joues et du mascara noir coulait comme de l'encre sur un buvard. Alexander ne put piper mot face à ce tableau dérangeant et lugubre, qui n'annonçait rien de gai. Puis il remarqua enfin.
« Où est Tanya ? » lança-t-il, inquiet. Un long silence s'en suivis. Les oiseaux se mirent finalement à chanter, contrastant avec l’atmosphère de la pièce. Cathy se résolu à lui répondre, brisant le silence.
« -J'aurais du ... J'aurais du ne pas la quitter des yeux ... » murmura-t-elle en baissant lentement la tête.
« -Où est-elle ? » répéta Alexander, haussant la voix sur un ton d'angoisse. Un autre silence arriva, puis disparu quelques secondes après. Cathy parlait d'une voix monocorde et moribonde.
« -On allait traverser la rue sur le passage piéton. J'ai détourné le regard cinq secondes le temps de saluer une amie qui passait. Je n'ai pas sentit sa petite main fragile sortir de la mienne.» Elle hoqueta un instant et reprit. « Il était déjà trop tard ... Un camion de livraison ... »
Avant qu'elle n'eut le temps de terminer son rapport, Alexander sentait l'anxiété se transformer en colère et en terreur. Une vague de ténèbres envahit son esprit, troubla sa vision. Ses sens se confondaient, ses jambes vacillaient. Il vivait son premier cauchemar.

Et c'est aujourd'hui, dix ans après cet incident tragique, que sa femme le quittait elle aussi. Le Caporal H. Stain, officier en charge de l'escouade de Deichmann, sélectionna quelques membres pour une mission de repérage dans le secteur de la Nouvelle Alexandrie. On lui avait signalé une troupe de Snipers rapaces postés en haut du bâtiment 34, immeuble où se trouvait leur résidence. Un pincement au cœur affola Deichmann, espérant que l'annonce était erronée. Une boule de stress se forma dans son ventre. Tous le regardèrent et compatirent à son angoisse. Ils étaient de vrai camarades, des semblables.
Après quelques heures d'attente dans la nuit sans lune, protégés de la pluie battante par le bâtiment voisin, la radio de l'opérateur-radio craqua, résonnant dans le salon assombrit par les faibles éclairages et fit sursauter la moitié du groupe. L'opérateur décrocha rapidement, épargnant aux soldats les horribles bruits émis par la radio, exténués par l'attente.
« R.A.S. dans l'immeuble, Caporal. On a malheureusement trouvé beaucoup de cadavres dans les différents niveaux. Des vitres brisées indiquent que certains ont préféré sauter par les fenêtres les plus proches. »
Les soldats s'observaient entre eux, étonnement calmes et sans aucun doute peu surpris par cette annonce. Deichmann se doutait que les survivants seraient minimes, mais pas qu'il n'y aurait AUCUN survivant. Son ventre se contracta encore plus, un goût amer dans la bouche.
« Et, Deichmann ... » Ils levèrent tous la tête vers la radio, Alexander y comprit, sentant que quelque chose n'allait pas dans la voix de l'éclaireur. « Ta femme est allongé sur le sol au 16ème étage. Désolé. »
Il se leva d'un bond, lâcha « TORPEUR » son MA37 personnel, serrant les dents aussi fort que lui permettaient ses muscles et courut à une vitesse qui lui parut supersonique. Les autres se levèrent moins rapidement mais étaient tout aussi alerte à la suite de cette nouvelle. Il traversa la rue sous la pluie glaciale, n'y prêtant même pas attention et pénétra dans son immeuble. Il ne prit pas le temps d'emprunter l’ascenseur, son cœur battait la chamade et ses nerfs surchauffaient. Il monta les seize étages quatre à quatre, le sang bouillonnant dans ses veines et tapant au niveau de ses tempes. Son cerveau ne distinguait même pas les marches illuminés par la lumière de la cage d'escalier, mais son corps si. Arrivé au 16ème étage, il dépassa le pallier de son appartement suivis par le reste de son escouade, se retrouvant face à la dépouille de sa tendre épouse.

Quelques minutes après que ses gémissements aient cessé, Deichmann se retourna lentement vers ses camarades, encore remplis de larmes qui ne coulaient plus. Ses yeux maintenant vert-de-gris manifestaient un désespoir profond, presque lugubre, montrant une vision d'épouvante pour quiconque le regardait à travers les faisceaux des lampe-torches. Son visage habituellement terni par ses dépressions chroniques laissait place à un spectre blanc de peau, de profonds sillons marquant ses joues. Alexander venait de prendre 30 ans en un temps record. Un incroyable vide creusait dans son esprit, une envie de laisser tomber sa carrière au bord de l’accomplissement. Le Caporal de la troupe vint lui tapoter gentiment l’épaule en guise de réconfort, et soupira. H. Stain, l'opérateur-radio, tous le regardaient solennellement, en silence. Ils étaient prêt à faire tous ce qui était en leur pouvoir pour le réconforter et le soutenir dans cette terrible épreuve. Une réelle minute de prières s'en suivis pour l'épouse du soldat Alexander Deichmann de la D.I.O.N.

Alexander Deichmann avait tout perdu. Sa femme, assassinée par les Covenants ; ses enfants, tués par le destin ; ses émotions, détruits par son entraînement ; son humanité, annihilée par la guerre. Il avait même perdu son fidèle « TORPEUR », qui lui avait sauvé la vie plus d'une dizaine de fois. Sa détermination semblait se désintégrer au fur et à mesure que les semaines passaient. L'éclat du jour, qu'il avait abandonné depuis plus de douze ans pour celui de la lune, lui manquait. Ses proches, tout autant.

Pourtant, il avait rencontré des gens formidables à la caserne, doués d'une intelligence remarquable et d'un respect pour autrui inégalé. Il s'était lié d'amitié avec tous les membres de son escouade, ils s'appréciaient réciproquement. Ils étaient devenus sa nouvelle famille, sur laquelle on peut toujours compter. Certains de ses camarades connaissaient sa femme et même sa fille quand il les avait inviter à un apéro chez lui, pendant une permission. En s'engageant dans l'armée et en passant les tests de la D.I.O.N, il jura sur son sang et sa vie qu'il aurait la peau des Covenants et de toutes les espèces qui voudrons railler l'Humanité et ses colonies de la galaxie. La liberté de décider de son avenir lui avait redonné espoir en son cœur. Il voulait que ses services pour la race humaine soit reconnue, et ce fût chose faite quand il descendit son premier grognard. Il venait de redémarrer une vie au moment où son amour perdait la sienne.

En perdant ce qu'il avait, il eût ce qu'il souhaitait.
avatar
Stain
VIP
VIP

GamerTag : ArseniK Stain (Inactif)
Messages : 3330
Date d'inscription : 14/08/2009
Âge : 22
Réputation : 258
Talent : Blam!
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : Images

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MrStainProduction

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Vautour le Lun 1 Avr 2013 - 21:01

Déjà des textes ? Vous avez deux mois calmez-vous, poffinez, et au pire si vous êtes certains d'avoir terminé ne le poster pas tout de suite, au cas où qu'il y est un nombre de versions limité (enfin c'est un conseil comme vous le souhaitez) Smile

Dark Malak j'ai établi un plan de mon histoire, toutefois je me rends compte que cela pourrait être long ... alors la nouvelle ne fera pas 70 pages bien sur, mais pourrais-tu juste préciser le maximum "supportable" par le jury ? (oui je suis chiant) ^^
avatar
Vautour
Soldat
Soldat

GamerTag : Vulturane
Messages : 93
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 11
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur https://lepetitstratege.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Lun 1 Avr 2013 - 21:13

Comme tu veux, ne te sens pas bloqué par la longueur ! Tu es libre ! Wink

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Erydrim le Lun 1 Avr 2013 - 23:09

Héhé, ça a du succès ! Parfait, on ne risque pas de s'ennuyer :p

Déchainez vous ! Les deux "échantillons" qu'on a là sont déjà alléchants, surtout quand on pense au temps accordé pour les améliorer...

Je suis impatient de voir le reste Razz

___________________________
avatar
Erydrim
Écrivain
Écrivain

GamerTag : Erydrim
Team : Worms
Messages : 1117
Date d'inscription : 12/06/2011
Âge : 20
Réputation : 130
Talent : Être maudit par le multi.
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Sami le Lun 1 Avr 2013 - 23:57

Je vous saquerais du mieux que je pourrais, les gens. Razz
Allez, réflechissez-bien les gars. Wink

___________________________



avatar
Sami
Strateur
Strateur

Messages : 2265
Date d'inscription : 16/12/2010
Âge : 19
Réputation : 148
Talent : Contribue aux Floods
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : Strats

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Arkalison le Mar 2 Avr 2013 - 23:08

Et n'oubliez pas, la meilleure façon de gagner ce n'est pas de faire du propre, du beau, du cool, du fun, du fashion, du barbie, du complet, ... mais d'avoir un gros chéquier Smile
Enfin bref bonne chance à tous et n'oubliez pas vous avez un moment pour le faire prenez votre temps pour nous pondre un texte bien travaillé (ou deux Wink ).

___________________________

Arkalison

« Arkaniumis » vient du grec arkânos qui signifie « vert » ou du latin arcanus, qui a donné « arcane », qui veut dire « caché, secret » (et du japonais umi, 海, qui veut dire « mer ») dixit Kagami
J'étais la mer verte secrète, craignez moi toujours !
avatar
Arkalison
Administrateur
Administrateur

GamerTag : Arkalison
Messages : 1770
Date d'inscription : 07/04/2011
Âge : 20
Réputation : 183
Talent : Je suis un Licornet spécial !
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par reader117 le Mer 3 Avr 2013 - 15:25

Dejà bonjour à tous et à toutes,

Je me suis inscris juste pour le concours mais ne vous inquiétez pas je passerais par la case présentation.

En revanche j'ai une petite question, comment soumet-on nos créations pour le concours ? Via ce sujet ou MP à un des Ecrivains en particulier ?

Voilà, merci pour vos d'avance réponses !
avatar
reader117
Recrue
Recrue

Messages : 1
Date d'inscription : 03/04/2013
Âge : 24
Réputation : 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Mer 3 Avr 2013 - 18:37

C'est tout simplement en postant ta création à la suite ! Wink

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mer 3 Avr 2013 - 18:39

Via ce sujet comme Stain et moi avons fait Wink
Tu as donc le droit à 2 histoires, mais si tu veux changer je pense qu'il est possible de mettre une v2 sans pour autant que ça compte comme seconde chance. SI? ^^
J'en profite pour poser la question ^^

Sinon, voilà, directement ici, mais tu as plus d'un mois donc t'as le temps! ^^

Jéjé

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par turiens le Mer 3 Avr 2013 - 19:26

Bon, suite à l'invitation de Malak sur Halo Univers et à son conseil de témoigner de mon inscription ici-même, c'est ce que je fais. x)

Sur ce, je passe par la case présentation, autant ne pas s'inscrire à moitié. ^^
avatar
turiens
Recrue
Recrue

Messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2009
Âge : 23
Réputation : 2
Talent : Rôliste
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par sephiroth2501 le Ven 5 Avr 2013 - 2:11

Bonsoir à tous ! (Mon Dieu, il est déjà une heure du mat !!)

Bref, je m'inscris spécialement sur ce site pour ce concours, mais je dois dire que c'est un site que je parcours régulièrement depuis longtemps, je dois dire !

Ce concours de fanfic est une excellente idée, une bonne occasion de se remettre à l'écriture dans l'univers Halo Smile Je tiens à féliciter les organisateurs qui ont su trouver un thème très intéressant loin des clichés et qui saura nous offrir, j'en suis sûr, des beaux écrits !

Ma fanfic est déjà en cours d'écriture, mais je peux déjà vous en donner le titre : "Songes et Vérités de Margaret Parangoski". J'ignore encore si le titre est définitif, mais il y a de grandes chances pour que se soit le cas Wink
avatar
sephiroth2501
Recrue
Recrue

GamerTag : SEPHIROTH2501
Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2013
Âge : 27
Réputation : 5
Talent : Fan de l'Univers
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Ven 5 Avr 2013 - 19:42

Je suis vraiment heureux de voir que le concours a ce succès ! Et j'ai hâte de lire tous vos écrits !

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par laukhy le Lun 8 Avr 2013 - 10:54

Bonjour,
Cela fait quelques temps que je parcours le forum , j'ai déjà écrit sur halo , pour d'autres sites, vais essayer de me creuser la tête pour vous. Bravo pour la site et merci pour le concours ^^
avatar
laukhy
Recrue
Recrue

GamerTag : laukhy
Messages : 3
Date d'inscription : 08/04/2013
Âge : 38
Réputation : 3
Talent : je m'y amuse ... ^^
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par laukhy le Mar 9 Avr 2013 - 15:55

Désolé je n'arrive pas à trouver la fonction éditer sur mon post précédent , donc je pose la question ici.
Vu comme s'est parti ma fiction fera un peu moins d'une dizaine de" pages word " Est-ce trop ? Si non dois-je la poster en un seul message ? merci
avatar
laukhy
Recrue
Recrue

GamerTag : laukhy
Messages : 3
Date d'inscription : 08/04/2013
Âge : 38
Réputation : 3
Talent : je m'y amuse ... ^^
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Vautour le Mar 9 Avr 2013 - 17:58

il n'y a pas de fonction "éditer" dans la partie News, c'est normal que tu ne la trouves pas Wink
Je ne suis pas l'organisateur mais il m'a éclairci sur une question similaire, et je peux donc te répondre qu'il n'y a pas de maximum de pages (il faut rester lucide, mais 10 je pense qu'il n'y a pas de problèmes). Smile
avatar
Vautour
Soldat
Soldat

GamerTag : Vulturane
Messages : 93
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 11
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur https://lepetitstratege.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Mar 9 Avr 2013 - 18:39

Comme l'a dit Vautour, tu es complètement libre sur le nombre de pages ! Wink

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par laukhy le Jeu 11 Avr 2013 - 8:55

Ok , merci pour avoir répondu. Je continue donc ^^
avatar
laukhy
Recrue
Recrue

GamerTag : laukhy
Messages : 3
Date d'inscription : 08/04/2013
Âge : 38
Réputation : 3
Talent : je m'y amuse ... ^^
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Vautour le Mar 23 Avr 2013 - 13:17

Je suis dans le regret de vous annoncer que mon Mac a lâché avant-hier et qu'il ne reviendra sûrement de son long séjour chez notre informaticien, une minute de silence ...
Cela entraîne donc des contacts restreints avec toute la gente d'Internet (dont Halo Créa) car mon seul moyen d'écrire des messages se résume au téléphone ... Et pour écrire une dizaine de pages sur un tel support, ce n'est plus de la motivation, cela depasse les forces. J'espère être en possession d'un outil informatique avant l'echeance du concours, mais pour l'instant je vais partir sur le fait que celui-ci se fera sans moi.

Alleluyah !
avatar
Vautour
Soldat
Soldat

GamerTag : Vulturane
Messages : 93
Date d'inscription : 18/11/2012
Âge : 22
Réputation : 11
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur https://lepetitstratege.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mar 23 Avr 2013 - 14:38

Je ne pense pas que j'arriverais à égaler la fic de Stain. Elle est trop bien foutu.
Et la mienne n'est pas super.
C'est surtout le thème qui m'embête, je ne sais pas comment l'interpreter! ^^
Alors je préfère attendre le thème prochain.
Voilà.
Tant pis, mais je ne pense pas faire grand chose sur ce thème! ^^
Bravo à Stain! :D

Jéjé

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Nakira le Mar 23 Avr 2013 - 14:56

Jeje, pourquoi ne pas la poster, même si tu pense ne pas gagner ? C'est dommage cette mentalité de "Je crois que je vais perdre alors je joue pas".
Même si ta participation est modeste, postes la. Ne serait-ce que pour t'améliorer, et te donner une chance de gagner.
Et si tout le monde a ta mentalité, personne ne poste, et le concours se meurt. Or ce concours a besoin d'un coup de main et de participations si tu veux voir un autre thème voir le jour.

Donc postes ta FanFiction, améliore la selon les commentaires des membres qui pourront alors la lire.
La différence entre le rêveur et l'ambitieux, c'est que l'ambitieux se donne les moyens d’accomplir ses rêves. Si tu restes dans ton coin et ne montre pas tes écrits, tu n'as aucune chance de progresser. C'est en nous laissant l'opportunité de commenter ton texte que tu te donneras les moyens d'avancer et de produire quelque chose de mieux encore. Qui peut-être te permettra de gagner.

Soit ambitieux !

___________________________
« Better not give in to it. It takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. »
An access, and no retch.



Nakira
Brigadier
Brigadier

GamerTag : WST Nakira
Team : WST
Messages : 2756
Date d'inscription : 29/09/2010
Âge : 21
Réputation : 301
Talent : Exister
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mar 23 Avr 2013 - 18:56

Ouais, j'avais déjà posté un jet à la première page, pour tester, alors bon, je vais suivre ton conseil, et je vais voir ce que je fais.


___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Mar 23 Avr 2013 - 19:46

Jeje, il ne faut pas que tu partes en défétiste ! Comme l'a dit Naki, soit ambitieux ! En plus, j'avais plutôt bien aimé le premier jet, en persévérant, tu pourras l'améliorer. Paris ne s'est pas fait en un jour. Wink

On attends vos participations ! :D

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Tanrek le Mar 23 Avr 2013 - 20:07

Bon allez c'est décidé, je me lance. Je suis sur que certains sont curieux de connaître mon style d'écriture ^^

___________________________


La Claque débarque...

"Donne-moi la clé de ton cœur. Accepte-moi comme ton sauveur. Cloue-moi cette foutue croix, et efface tous mes péchés !"
avatar
Tanrek
Artiste
Artiste

GamerTag : T2S Raven
Team : Tequila Sunrise
Messages : 1200
Date d'inscription : 14/06/2012
Réputation : 199
Talent : Dilettante
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : Images

Voir le profil de l'utilisateur http://graph-design.pro-forums.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mar 23 Avr 2013 - 21:20

11 Février 2525 - Harvest...

Seul, dans la rue, du haut de mes 13 ans, sale, sombre, les larmes aux yeux, et mes yeux qui brillent, face à l'incendie de mon immeuble.
J'attends des heures devant, je regarde fixement la porte en espérant les voir sortir, une heure, puis deux, puis trois.
Le soleil est déjà tombé, les pompiers ne sont même pas là. Et même si j'entends le combat et le retentissement des armes tirer, je ne bouge pas.
Ma conscience m'obligerait à partir me réfugier, mais mon coeur me dit de rester, l'espoir, c'est tout ce qui me reste pour l'instant.
La nuit est là, les flammes écarlates se marient avec les cris des personnes massacrés. Même la grande porte a disparu sous la chaleur des flammes.
Épuisé, je m'écroule par terre.

J'ai faim, soif, mon bras brûlé réclame un traitement, mais rien ne me fera bouger tant que je ne les verras pas sortir.
Mais que font-ils, pourquoi ne sortent-ils pas, je m'exclame intérieurement.

Bientôt, même les flammes disparaitrons, laissant face à moi un bâtiment délabré, noir de cendres, dont le corps de ceux que j'attends sera carbonisé.
Au bout de presque une journée, sous le ciel rouge, chaud, à l'ombre d'un gigantesque vaisseau, je me décide à partir.
Je ne les verrais plus. Je me lève et je marche maladroitement, boitant, avec plus qu'une main pour me maintenir en équilibre sur les rebords de fenêtres.
Je m'imagine leurs visages dans le bâtiment face aux flammes menaçantes, ils criaient mon nom, celui de mon frère aussi, mort devant moi, succombé aux brulures, me demandant de survivre.
Oui je survivrais, je veux, et je dois survivre, c'est mon devoir, c'est la dernière chose qu'ils voudraient.
Mais j'ai tout perdu, ma raison de vivre, je l'ai perdu, je ne me sens pas de vivre sans eux.

Les cris se font encore entendre, les tirs aussi, j'entends des pleures d'enfants, de mères, de pères, mais moi, je me retiens.
Au bout d'un jour de marche, crevant la faim, priant de l'eau pour combler ma soif, priant le dieu des dieux de me soigner ce bras qui me fait souffrir.
Au bout d'un jour de marche, je m'effondre.

Je rêve de mes parents, aujourd'hui morts, je rêve de mon père qui rigole avec moi, de ma mère m'offrant son amour en m'embrassant, de mon frère, avec qui je joue
tout le temps. J'entends dans ce rêve étrange leurs rires se transformant en pleurent, criant, comme dans mes pensées, mon nom et celui de mon frère.
Et puis ils me regardent, ils me supplient de survivre. Et je les vois mourir derrière les flammes menaçantes.

Je me réveille d'un coup. Dans un grand gymnase, mon bras vulgairement soigné, vaguement lavé, avec encore les traces éternelles de cet incendie tuant mes parents.
Tuant les personnes qui me sont les plus chères.

Il fait nuit, nous sommes au moins deux cents dans ce gymnase.
Il y a des gardes de partout, armés jusqu'aux dents. Si jamais les créateurs de ce désastre arrivaient ici et détruisaient ce bâtiment, ils feraient un vrai massacre. Je décide alors de partir en essayant de ne pas marcher sur d'autres personnes.
A la fin, j'arrive vers la porte de derrière, mais évidemment, elle est fermée à clé. Quand tout à coup, une vieille dame m'appelle, je me retourne et elle me chuchote,
-Tu trouveras les clés vers le bureau du garde, il y a toujours des doubles, et là-bas, plus personne n'y est allé.
Je m'exécute, et comme elle venait de le dire, je vois des trousseaux de clés.
J'en prends deux avec moi et je me précipite vers la porte.
Après deux minutes vaines, et un trousseau inutile, je parvient à l'ouvrir, je me sens créer un sourire victorieux.
-Tu as bien raison de partir jeune homme, rester ici est du suicide, les aliens reviendront. Me dit la vieille dame.
-Venez avec moi! Je lui dis
-Oh, crois tu vraiment que je pourrais marcher aussi vite, courir s'il le faut? J'ai 85 ans et je me promène en chaise roulante.
Mon destin est tout tracé, mon heure est arrivé...
Les paroles de cette femme me brisent le coeur, et son courage me donne encore de l'espoir.
-Comment vous appelez vous? Je demande.
-Ardem, je m'appelle Ardem Kalidjyan. Et toi, jeune homme?
-Jimmy. Ardem, je ne vous oublierais pas. Je vous le promet...

Je sort du Gymnase. Le ciel et noir, mais avec des semblants de couleur rouge sang. Je vois aussi au loin un immense vaisseau de presque 5 kilomètres de long...
Je marche longtemps dans les rues noirs au sol ensanglanté.
Après avoir marché trente minutes, je vois un petit vaisseau alien passer au dessus de moi.
Je me retourne pour voir où il se dirige. Et là, mon coeur bat à mille à l'heure. Je cours par derrière la rue pour voir si ils s'en sortiront. Le petit vaisseau n'a pas l'air menaçant, mais là,
deux chasseurs arrivent de plus loin. Impuissant, je regarde les larmes aux yeux, en chuchotant "Non, non c'est impossible, ne faites pas ça...".
Le visage de la vieille femme revient, et quand je me décide de courir pour aller la sauver, dans un brain de follie, il est trop tard, le gymnase se met d'un coup à exploser.
Le bruit semblerait même emporté avec lui les cris des familles.
Je me met à genou en m'effondrant. Les larmes se suivent les unes après les autres....
Il faut que... Il faut que je me relève.
Et ainsi, encore une fois, je me relève et je m'en vais.

En marchant vers un endroit qui m'est encore inconnu, je trébuche sur une arme. Un pistolet militaire, marqué dessus "M6A".
Je le ramasse, il est léger. J'espère qu'il ne me servira jamais...

Au bout de quelques jours de marche, j'arrive en haut d'une colline, et j'aperçoit dans la vallée toute la ville.
Une ville perdu, en flamme, noir, des tirs se font encore entendre.
Je suis à une vingtaine de kilomètres de la ville, et je vois encore le vaisseau gigantesque. Mais cette fois ci, il bouge, et prend de la hauteur.
Je le regarde faire, anxieux.
Et, au bout de deux ou trois minutes, le vaisseau arrête de prendre de l'altitude.
D'un coup, un laser étrange sort du milieu du vaisseau, un laser fin, d'une couleur mauve.
Et, là, en une fraction de seconde, le laser fin grossit et s'abat sur la ville créant une immense explosion.
Même un vent violent s'abat sur moi me faisant reculer d'une dizaine de mètres.

Cinq minutes après, je retourne vers le sommet de la colline, et là, on dirait que la ville a disparu, il ne reste plus qu'un champ de ruine noir.
L'horreur est inexplicable. Je m'assois un moment, et je regarde le vaisseau partir vers d'autres villes à détruire.
Vengeance, c'est ce mot qui m'arrive en premier. Vengeance...


6 Janvier 2531 - Harvest

J'étais là, du haut de mes 19 ans, devant cette immense base de l'UNSC, avec mon 'tog refait. J'avais mis deux mitrailleuses devant. Je peux les actionner automatiquement avec
des commandes prises sur des véhicules détruits.
Et sinon, l'arrière était ma planque d'armes, là où je dors, quand je dors (1 à 2 fois maxi par mois).
Et j'avais recouvert le tout avec un blindage mal fait, capable de résister à suffisamment de tires pour que je parte d'une position.
6 ans. 6 longues années que je rôde dans les villes d'Harvest, à la recherche de.... De quoi? Je ne sais jamais ce que je cherche au fond.
J'étais comme les gars dans ces vieux films, qui racontent les débuts d'une ville terrienne. Les états-Unis. Des films qui sont dans ma famille depuis des lustres, avec une qualité immonde.
Le plus vieux remonte à... 2005 je crois, il y a plus de 500 ans! Et pourtant, j'adorais ces vieux films, le vieux "cowboy", solitaire, sur son cheval, dans le désert.
Un peut comme moi, dans mon Warthog, dans un désert de ruines. Solitaire comme jamais.
Cette base isolé de l'UNSC, était à moitié en ruine, pourtant, l'électricité marchait encore, et des commandants restaient là.
L'UNSC. Même si ils sont humains, je ne les aimes pas. Ils m'ont interdits quelque fois, d'aller à certains endroits pour que je dorme dans les saisons hivernales.
Ils m'ont déjà pris une mangouste que j'avais alors trouvé. "Ce qui est à l'UNSC doit rester à l'UNSC" ... Une mangouste à moitié détruite.
Enfin bref.

Maintenant, je me tenais là, devant ce bâtiment. En fouillant dans ma poche, je trouve quelques centimes, et une vieille photo de moi, mes parents et mon frère.
C'était deux semaines avant l'incendie, et l'attaque de la ville.
Une larme coule.
"Allez Jimmy, reprend toi, c'est pas le moment"...
Je range la photo, prend mon M6G (trouvé par terre, à côté d'un corp).
J'escalade un mur en ruine, et je me retrouve dans la coure.

Après une heure de recherche, je trouve enfin la planque d'armes. Je prends alors un sac, et je met des grenades, des fusils de combat.
Enfin des armes de qualité. Ça me changera des vieilles carabines et fusils anciens des postes de polices des vieux villages par lesquels je passe.
Une fois sortit, je rentre dans mon tog' et je mets mes armes dans mon coffre (qui me sert aussi de lit, un vieux matelas, usé par l'humidité et la vieillesse.)
Et je pars.

Après quelques heures de routes, je me trouve sur une route défoncé, qui mène à une grande ville.
Et là, je repense au vieux films. C'est moi, le "cowboy" dans son tog refait, face au soleil couchant, face à l'immensité d'une planète, qui s'ouvre à moi, une liberté hostile.
Mais bon, c'est ma vie, et que puis-je faire d'autres.
M'inscrire dans l'UNSC, devenir un vulgaire soldat, qui se fera buter au premier combat, servant de chère à canon?
Non, maintenant que j'ai tout perdus, que je n'ai plus rien, je pense pouvoir être libre de tout avoir, et la plus grande puissance des Hommes, c'est la liberté.

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mar 23 Avr 2013 - 21:23

Désolé du double post.

Voilà, une V2, je ne penses pas à une V3, puis au pire, je n'en ai pas le droit ^^
Si il y a trop de fautes, je négocierais pour faire une petite V3.
Bon, voilà, j'ai refait ce que je devais absolument refaire, c'est la fin.
Voilà, j'ai pas bâclé, j'ai fais ce que j'ai pu! ^^
Voilà, merci d'avoir lu!

Jéjé

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum